12 résultats
Chargement

Premières gelées et neige sur le nord des Alpes : prémices de l'automne ces 17 et 18 septembre 2022

dimanche 18 septembre 2022


Chutes de neige en station de Chamonix (Haute-Savoie) - 17 septembre 2022 - Skaping

 

Après un été exceptionnellement chaud et semblant interminable (2e été le plus chaud jamais observé après 2003), changement radical de temps en cette fin de semaine avec les tous premiers prémices de l'automne sur une partie de l'Europe, dont la France.

 

Fini les flux de Sud et les masses d'air bouillantes, la synoptique générale a été sérieusement chamboulée pour ce week-end du 17 et 18 septembre. En cause, un inversement des centres d'actions entre un vaste système dépressionnaire s'étendant de la Scandinavie à l'Europe Centrale d'un côté, et une dorsale anticyclonique sur le proche-Atlantique remontant jusqu'aux contrées Islandaises. Entre les deux, l'Europe occidentale et notre pays se retrouvent au sein d'un flux de Nord à Nord-Ouest, apportant de l'air frais en provenance directe de régions Arctiques.


Situation générale observée - 18 septembre 2022 - Carte ECMWF

 

Nous avons subitement basculé dans un air plus frais que les moyennes de saison, et ceci sur la quasi-totalité de l'Europe. Une situation contrastant radicalement avec les températures caniculaires observées en tout début de semaine (jusqu'à 40.2°C à Pissos dans les Landes le 12, nouveau record national de chaleur en septembre)


Anomalie de température de la masse d'air (à 1500m d'alt.) - du 14 au 18 septembre 2022 - Tropical Tidbits

 

Le premier phénomène marquant de cette toute première offensive automnale n'est autre que la neige. Cette neige a fait son apparition dès 1600m environ sur le Nord des Alpes durant la nuit et la matinée du 17 septembre, principalement en Savoie et Haute-Savoie. De quoi saupoudrer légèrement certaines stations dès 1800m d'altitude.


Saupoudrage à Val d'Isère (Savoie) - 17 septembre 2022 - Skaping

 


Saupoudrage en station des Ménuires (Savoie) - 17 septembre 2022 - Skaping

 

Toutefois, c'est côté Suisse où cette neige est tombée en quantité nettement plus importante et à plus basse altitude. Par endroit, plus de 20 à 30centimètres de neige ont été observés autour de 2000m d'altitude, une quantité notable pour une mi-septembre.


Chutes de neige en station de Biel-Kinzig (Suisse - 1610m) - 17 septembre 2022 - Webcam Roundshot

 


Près de 30cm de neige fraîche au col du Klausen (Suisse - 1948m) - 17 septembre 2022 - Facebook SchneeToni

 

 

L'autre constatation s'est faite au niveau des températures observées. Déjà ce samedi 17 septembre, le thermomètre a fortement chuté sur l'ensemble des régions, puisqu'avec un indicateur thermique national de 14.5°C, cette journée était la plus fraîche observée en France depuis le 5 mai dernier. Au meilleur de l'après-midi, les températures ne dépassaient plus de 20°C sur les 2/3 du pays (Nord et Est), mais chutant également sous les 25°C sur le Languedoc ou la Provence pour la première fois depuis le mois de mai.


Températures maximales observées - après-midi du 17 septembre 2022 - Météo-Villes

 

Cet après-midi du 17 septembre a mis fin à une incroyable série ininterrompue de journées de chaleur (25°C) sur plusieurs stations :

  • 131 jours à Marseille-Marignane (ancien record de 102 jours en 2018) du 9 mai au 16 septembre
  • 115 jours à Nîmes-Courbessac (ancien record de 100 jours en 2003) du 25 mai au 16 septembre
  • 77 jours à Montélimar (ancien record de 71 jours en 1950) du 2 juillet au 16 septembre
  • 77 jours à Agen (ancien record de 51 jours en 2018) du 2 juillet au 16 septembre
  • 77 jours à Toulouse-Blagnac (ancien record de 43 jours en 1947 et en 2003) du 2 juillet au 16 septembre


Températures maximales quotidiennes à Marseille-Marignane - période du 8 mai au 17 septembre 2022 - Météo-France / Gaetan Heymes

 

 

Une chute des températures qui s'est poursuivie la nuit. A la faveur d'un ciel souvent clair et dégagé, et par rayonnement nocturne, la matinée de ce dimanche 18 septembre a été particulièrement fraîche, voire même froide par endroit. Avec un indicateur national de 7.03°C, il s'agissait ni plus ni moins de la matinée de septembre la plus froide en France depuis 10 ans (indicateur de 6.15°C le 20 septembre 2012) !


Températures minimales observées - matinée du 18 septembre 2022 - Météo-Villes

 


Indicateur thermique national pour les températures minimales - septembre 2012 et septembre 2022 - Infoclimat

 

Surtout, cette matinée a été marquée par l'apparition des toutes premières gelées de la saison jusqu'en plaine ! Des gelées observées principalement sur la Creuse, et plus isolément dans certains trous à froid entre le nord de l'Auvergne, la Bourgogne et la Champagne. Voici une liste non exhaustive des valeurs minimales observées sous les 500m d'altitude :

  • -1.3°C à Epinac (Saône-et-Loire)
  • -1.1°C à Aubusson (Creuse)
  • -0.9°C à St-Loup (Creuse)
  • -0.8°C à Chambonchard (Creuse)
  • -0.4°C à Montluçon (Allier)
  • -0.4°C à Guéret (Creuse)
  • -0.2°C à Auberive (Haute-Marne)

 

Certaines stations mesurant la température depuis au moins 20 ans ont même battu leur record de froid pour un mois de septembre. Ceci est notamment le cas pour la station de Brest (même si cette station a été récemment déplacée à un emplacement légèrement plus froid que le site précédent).

 

 

Il faut toutefois garder à l'esprit que cette offensive automnale est tout à fait banale pour la saison puisque nous nous situons seulement 3°C sous les moyennes d'une mi-septembre. En termes de comparaison, l'anomalie de l'été météorologique (3 mois complets) a été de +2.3°C. Le 13 septembre, nous étions même encore 6°C au dessus des moyennes de saison !

 

A la même période en 2017, les chutes de neige étaient également apparues sur nos montagnes.  Le 14 septembre 2017 fut en effet marqué par les premières chutes de neige de la saison sur le Jura, mais aussi les premiers flocons ponctuels sur le Massif Central, et même les Vosges. Les sols ont blanchi jusque vers 1700 / 1800 m sur les Savoies.

Image d'illustration pour La fraîcheur persiste et s'accentue
Fortes chutes de neige à Tignes (Savoie) - 14 septembre 2017

 

Lors de la matinée du 20 septembre 2012 (dernière journée de septembre aussi fraîche que celle de ce dimanche), des gelées avaient été observées localement jusque dans le Poitou et même dans les Charentes. Il faisait par exemple -2.5°C à Auberive (Haute-Marne) et Mourmelon-le-Grand (Marne), -1.7°C à Romorantin (Loir-et-Cher), -0.7°C à Nevers (Nièvre) ou encore -0.6°C à Charleville-Mézières (Ardennes).


Températures minimales observées - 20 septembre 2012 - Infoclimat

 

 

Vous pouvez d'ailleurs retrouver toutes les informations sur ces précédents épisodes automnales en septembre sur notre ALMANACH (>>) mais également sur notre CHRONIQUE par année depuis 1850 (>>).

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don