12 résultats
Chargement

Quels sont les risques d'une vague de froid tardive pour les prochaines semaines ?

mercredi 23 février 2022

Alors que l'anticyclone s'apprête à revenir directement au dessus de la France ce week-end, rétablissant un temps ensoleillé et propice aux gelées matinales, quels sont les risques d'observer une vague de froid tardive au mois de mars ?

 

 

Anticyclone français pour le week-end

 

L'anticyclone est actuellement en train de regonfler vers la France. Comme on le constate sur l'animation ci-dessous, il va venir se positionner directement au dessus de l'hexagone dès le samedi 25 février 2022, rétablissant un temps très stable sur l'ensemble de nos régions. Celle vaste cellule anticyclone devrait ensuite s'étendre en direction de l'Europe Centrale et jusqu'à l'ouest de la Russie.

 

Anomalie de pressions (bleu = dépression, rouge = anticyclone) du 24 au 26 février 2022 - via tropicaltidbits.com

 

 

 

Il faut donc s'attendre à un très beau week-end des samedi 26 et dimanche 27 février 2022 en France, se traduisant par le retour d'un franc soleil sur la quasi-totalité des régions. Seule la Corse sera concernée par de l'instabilité en journée de samedi avec un vent soutenu et des averses, se produisant sous forme neigeuse sur le relief dès 800 mètres d'altitude.

 

Prévisions du temps en France pour les samedi 26 et dimanche 27 février 2022 - Météo Villes

 

 

 

Avec le retour d'un ciel étoilé durant les nuits et une incursion d'air frais survenant vendredi, les conditions seront optimales à l'observation des gelées en France durant les matinées du week-end. Elles devraient concerner la quasi-totalité des régions avec des minimales s'abaissant la plupart du temps entre 0 et -5°C, localement moins dans certains fonds de vallées et notamment aux abords du Massif Central.

 

Modélisation des températures minimales pour les samedi 26 et dimanche 27 février 2022 - via wofrance.fr

 

 

 

 

Début mars : un potentiel de froid en France ?

 

Comme nous l'avons vu plus haut, les hautes pressions devraient s'étaler sur une bonne partie de l'Europe pour la fin février. Ce mercredi 23 février 2022, les modèles américain & européen de la matinée proposaient un nouveau scénario pour le début du mois de mars 2022. En effet, un décrochage d'air froid scandinave pourrait se frayer un chemin au travers des hautes pressions et plonger vers le bassin méditerranéen où des anomalies dépressionnaires se formeraient tandis que la barrière anticyclonique se reconstituerait des Açores à l'ouest de la Russie.

 

Projection pour le dimanche 6 mars 2022 selon le modèle américain du 23/02/2022 à 06h - via wetterzentrale.de

 

 

 

Si le scénario que nous venons d'évoquer parvenait à se mettre en place, c'est un flux continental qui concernerait une bonne partie de l'Europe, reliant l'ouest de la Russie à la France. Un air froid continental pourrait alors se propager jusqu'à l'Europe de l'Ouest, sous un temps généralement sec à l'exception des régions méridionales (et notamment de la Méditerranée) où des anomalies dépressionnaires en mer pourraient apporter des précipitations bienvenues.

 

Masses d'air du 28 février au 7 mars 2022 selon le modèle américain du 23/02/2022 à 06h - via wxcharts.com

 

 

 

La fin du mois de février calme & ensoleillée avec gelées matinales est acquise. En revanche, on note que les scénarios se dispersent fortement dès les premières heures du mois de mars. Cela se traduit par une grande différence entre les scénarios les plus froids et les scénarios les plus doux, trahissant une fiabilité médiocre. Par ailleurs, on constate que le scénario évoqué ci-dessus (représenté par la courbe noire) figure parmi les plus froids du panel. Il est donc nécessaire de considérer ce possible retour du froid continental avec de grosses pincettes.

 

Moyenne des scénarios de l'ensembliste américain du 24 février au 11 mars 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

 

Froid continental : un scénario minoritaire

 

Nous venons de le voir, le scénario qui conduirait l'Europe et la France à se retrouver sous un flux continental froid reste à ce jour minoritaire lorsque l'on regarde le panel des modèles. D'ailleurs, le nouveau scénario du modèle américain sorti durant l'après-midi a pris un virage à 180° avec des dépressions de retour sur l'Islande et la Scandinavie, laissant le loisir à l'anticyclone des Açores de s'étendre vers la France et le bassin méditerranéen. Dans ce type de scénario, aucun froid continental en vue mais plutôt un temps très stable avec des matinées froides suivies d'après-midi doux.

 

Projection pour le dimanche 6 mars 2022 selon le modèle américain du 23/02/2022 à 12h - via wetterzentrale.de

 

 

 

D'ailleurs, les grandes tendances pour les semaines à venir mettent plutôt en avant une tendance anticyclonique et plus douce que la normale en France, notamment en raison d'après-midi doux et printaniers. Ainsi, les projections du modèle américain ci-dessous font ressortir des températures plus douces que la normale pour l'ensemble du mois de mars 2022.

 

Modélisation des anomalies thermiques hebdomadaires en mars 2022 - modèle américain via tropicaltidbits.com

 

 

 

Malgré des scénarios changeants ces dernières heures, les tendances hebdomadaires penchent également vers un temps plus doux que la normale chez le modèle européen, au moins pour les trois premières semaines du mois de mars 2022. Cela confirme que les scénarios vers un refroidissement sensible sous un flux continental bien établi en Europe sont minoritaires.

 

Modélisation des anomalies thermiques hebdomadaires en mars 2022 - modèle européen via ECMWF

 

 

 

Pour résumer, rien ne peut être exclu à l'heure actuelle pour le début du mois de mars 2022 car les modèles semblent se chercher et sont très volatiles. On peut toutefois noter que le scénario d'un temps anticyclonique avec matinées froides et après-midi doux semble avoir plus de poids que le scénario allant vers un froid continental sensible. Si le scénario d'un temps printanier l'emportait, cela constituerait notamment une mauvaise nouvelle pour les régions méditerranéennes (particulièrement le Languedoc et le Roussillon) qui manquent cruellement de pluie...

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don