12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Réouverture des terrasses : gare aux pollens et aux risques d'allergies

mardi 18 mai 2021

Après d'interminables mois de fermeture, les terrasses s'apprêtent à accueillir de nouveau le public. Pour les allergiques, il faudra se méfier des pollens dont la concentration est de plus en plus importante.

 

Risque allergique en augmentation

 

Carte des risques allergiques durant la semaine du 17 au 23 mai 2021 - via RNSA

 

Mai est traditionnellement un mois à risque pour les allergiques. En effet, de nombreux arbres et plantes entrent en phase de pollinisation. En considérant l'ensemble des pollens, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique met au point une carte de vigilance, montrant l'ampleur du risque allergique pour chacun des départements français. Cette carte est mise à jour chaque semaine.

 

Pour cette semaine du 17 au 23 mai 2021, le risque allergique est jugé élévé (niveau 4/5) sur de nombreuses régions du sud et de l'ouest de la France, concernées par un niveau orange sur la carte ci-dessus. C'est aussi le cas de la Somme et de l'Aisne dans le nord du pays. Les autres régions connaissent un risque moyen (niveau 3/5). Les départements des Ardennes, de la Marne, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort sont les moins exposés (niveau 2/5).

 

Les terrasses des cafés et des restaurants rouvrent ce mercredi 19 mai 2021 - photo Bertrand Guay

 

En France, ce mercredi 19 mai 2021 marquera la réouverture des terrasses de cafés et de restaurants. Ce sera également le cas des parcs zoologiques, par exemple. Cet assouplissement des restrictions favorisera l'augmentation du temps passé en extérieur, et donc logiquement de l'exposition aux pollens. Les allergiques doivent donc redoubler de vigilance, suivre leur traitement (s'ils en possèdent) ou consulter leur médecin en cas de symptômes gênants.

 

 

En détails : attention aux graminées

 

Les pollens de graminées possèdent un fort pouvoir allergisant - photo Pixabay

 

Les graminées sont les ennemis de nombreux allergiques. Cette famille est vaste et rassemble des plantes herbacées, dont les céréales comme le blé. On compte aussi les bambous, les roseaux, les herbes de prairies mais aussi le gazon. Autrement dit, il est pratiquement impossible d'éviter les pollens de graminées tant ils sont omniprésents ! Les grains de ces pollens sont microscopiques et se déplacent aisément dès la moindre brise.

 

Les pollens de graminées possèdent un fort pouvoir allergisant, raison pour laquelle ils provoquent des gênes chez la plupart des allergiques. De plus, la période de pollinisation des graminées est longue. Elle débute en mars et avril pour les premières espèces et ne s'achève qu'en juillet pour les dernières. L'ensemble du printemps et la première partie de l'été constituent donc des périodes à risque.

 

Concentrations de pollens de graminées dans l'air du 18 au 20 mai 2021 - via SILAM / FMI

 

Comme nous l'avons vu sur la carte ci-dessus, les risques allergiques sont en augmentation sur une grande partie du territoire français et la cause principale est toute trouvée : les graminées ! Dans les prochains jours, la concentration de ces pollens continuera d'augmenter en s'étendant à l'ensemble des régions. Les cartes ci-dessus montrent que les quantités les plus importantes sont attendues du sud-ouest aux régions centrales et jusqu'au nord-est de l'hexagone.

 

Notons toutefois que les averses apportent des périodes de répit en plaquant les pollens au niveau du sol et en réduisant donc leur présence dans l'atmosphère. Cependant, ces répits ne sont souvent que très temporaires car la moindre éclaircie et la moindre rafale de vent font bondir la concentration des pollens dans l'air.

 

 

Bouleaux et chênes également présents

 

Risques allergiques actuels liés aux pollens de bouleaux et de chênes - photo Pixabay

 

Bien qu'ils présentent la principale menace des prochains jours, les graminées ne seront pas les seuls à pouvoir provoquer une gêne chez les allergiques. Les pollens de bouleaux, dont la fin de saison approche, sont encore présents sur les régions du nord. Par ailleurs, les pollens de chêne entraînent un risque allergique de niveau moyen sur toutes les régions du sud, du centre et de l'ouest de la France.

 

Vous l'aurez compris, si les perspectives de réouverture nous invitent à passer plus de temps en extérieur, les allergiques devront se montrer vigilants dans les prochains jours et les prochaines semaines.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don