12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Retour des orages sur la France pour la fin du mois de juin 2021

vendredi 25 juin 2021

 

Nouvelle goutte froide, nouvelle instabilité :

 

Alors que la précédente goutte froide responsable de la forte instabilité de ces derniers jours s’est temporairement comblée, une nouvelle zone de basses pressions se dirige vers la France dès ce week-end des 26 et 27 juin 2021.

 

Anomalies de géopotentiels sur l’Ouest de l’Europe du 25 juin au 1er juillet 2021 – via WX CHARTS

 

 

Comme pour la précédente, cette nouvelle goutte froide va provoquer une augmentation de l’instabilité dans les prochains jours sur le pays en raison notamment d’un nouveau conflit de masses d’air assez marqué et centré sur la France.

 

Conflit de masse d’air à proximité de la goutte froide centrée sur le proche-Atlantique ce dimanche 27 juin 2021 – ECMWF, modifié par Météo-Villes

 

 

Ainsi, en raison d’une dynamique d’altitude nouveau active et d’un conflit de masse d’air de nouveau présent, les orages vont faire leur retour jusqu’à la fin du mois sur de larges zones françaises.

 

 

 

De plus en plus instable dans les prochains jours :

 

Samedi 26 juin : Premiers orages actifs sur le Sud-Ouest

 

Demain samedi, avec l’approche de la goutte froide par l’Atlantique, l’instabilité va s’accentuer nettement près des Pyrénées après une après-midi de nouveau estivale grâce à un flux de Sud-Ouest amenant de l'air temporairement plus chaud en altitude.

 

Risque d’orage pour le samedi 26 juin 2021 – Météo-Villes

 

 

Toutefois, l'arrivée d'un forçage d’altitude par les Pyrénées en soirée et nuit devrait provoquer la formation de forts orages entre l’Occitanie et une partie ouest du Massif-Central. Ceux-ci pourront notamment provoquer de puissantes rafales de vent et des chutes de grêle parfois abondantes sur ces régions jusqu’en cours de nuit suivante tout en se décalant progressivement vers le Nord durant les heures nocturnes.

 


En parallèle de cette forte activité, quelques orages plus isolés et moins actifs pourront se former entre la Bretagne et la Belgique sous un front atténué et une légère instabilité de la masse d'air.

 

 

Dimanche 27 juin : Le risque d’orage fort s’étant

 

En journée de dimanche, l’air plus frais et dépressionnaire s’avance plus franchement sur le pays par l’Atlantique alors que la chaleur s’accentue sur l’Est, engendrant un conflit de masse d’air de nouveau marqué.

 

Ainsi, l’instabilité s’accentue sur de plus larges zones alors que la dynamique d’altitude se renforce avec l'approche de la zone dépressionnaire sur le proche-Atlantique. De ce fait, le risque d’orages forts se généralise à une large partie de la France avec un maximum d’intensité attendu entre le Massif-Central, la Belgique et une partie du Nord de la France.

 

Risque d’orage pour le dimanche 27 juin 2021 – Météo-Villes

 

Si quelques orages pourront déjà circuler le matin près du Massif-Central et du Centre, vestiges de la dégradation de la nuit précédente, c'est surtout en seconde partie de journée que ceux-ci s'annoncent les plus violents avec notamment un risque de très fortes précipitations temporaires pouvant engendrer des inondations locales, de fortes chutes de grêle (loc. >3cm), une intense activité électrique et de puissantes rafales de vent. Il conviendra de surveiller attentivement cette journée.

 

Le risque orageux devrait une nouvelle fois perdurer la nuit suivante sur les mêmes régions avec un risque de nouvelle salve instable remontant du Massif-Central vers le Nord et le Nord-Est durant les heures nocturnes. Son intensité restera néanmoins à préciser.

 

 

Lundi 28 juin : Les orages les plus forts se décalent vers l’Est

 

Lundi, la goutte froide se décale sur le Nord-Ouest de la France et le conflit de masse d’air le plus franc (et donc l’instabilité la plus importante) repoussé plus à l'Est du pays. Une nouvelle-fois, les vestiges des orages de la nuit pourront déjà circuler le matin entre la Bourgogne, les abords de la Belgique et certaines régions du Centre mais c’est notamment en seconde partie de journée que de nouveaux orages parfois forts à violents sont attendus, principalement entre les Alpes et l’Alsace avec de nouveau un risque de très fortes précipitations, de grêle (loc. >3cm) et d’une importante activité électrique jusqu'en soirée.

 

Risque d’orage pour le lundi 28 juin 2021 – Météo-Villes

 

Sur le reste du pays, si un risque d’orage est également présent entre l’Ouest et le Nord principalement, l’air plus frais en altitude devrait limiter le risque d’orages puissants. Néanmoins, comme durant la semaine précédente, avec l’absence de flux dominant en altitude, des orages localement stationnaires et très pluvieux seront possibles suivant les secteurs, notamment entre le Nord de la Loire et sur le Centre-Ouest.

 



Orage stationnaire destructeur à Beauvais en fin de soirée du lundi 21 juin 2021 - photos amateurs Facebook

 

 

 

Mardi 29 et mercredi 30 juin : Risque d’orage s’atténuant peu à peu

 

Pour la fin du mois de juin, la goutte froide se décale peu à peu vers l’Est et l’air océanique plus frais envahit une grande majorité de la France. Si l’instabilité reste présente, notamment sur le Nord du pays, les orages s’annoncent moins actifs et seul un risque de fortes précipitations pouvant engendrer des inondations et ruissellements importants locaux reste présent sur ces régions, toujours en raison d'un flux très mou en altitude favorable à des averses orageuses peu mobiles en cours de journée.

 

Risques d’orages pour les mardi 29 et mercredi 30 juin - Météo-Villes

 

A partir de Jeudi, avec l’éloignement de la goutte froide vers l’Europe centrale, l’instabilité se tasse peu à peu et le risque d’orage devient alors bien plus localisé à l’Est du pays. Néanmoins, le placement de celle-ci étant encore indécis, cette tendance restera à confirmer dans les prochains jours.

 

 

Vers une amélioration pour la première partie du mois de juillet ?

 

Ce mois de juin se montre particulièrement instable même si la douceur, voire la chaleur est également d’actualité. Néanmoins, le ressenti n’est pas vraiment estival en raison de ces orages récurrents. L’été va-t-il réellement s’imposer pour débuter le mois de juillet 2021 ?

 

Semaine du 5 au 12 juillet :

 

Les tendances font état d’une amélioration pour la première semaine de juillet avec un temps plus anticyclonique et des températures situées globalement au-dessus des normales de saison, notamment entre le Sud, l’Est et le Nord.

 

Les précipitations s’annoncent globalement peu présentes durant cette période, situées globalement dans les normes, voire déficitaires sur le Sud et près de la Manche, ce qui laisse imaginer un temps globalement anticyclonique et estival sur notre pays.

 

Anomalies de températures et de précipitations durant la semaine du 5 au 12 juillet 2021 – ECMWF

 

 

Semaine du 13 au 19 juillet :


Cette semaine se montre un peu plus indécise en termes de prévisions. Néanmoins, les modélisations font état de températures globalement de saison (donc estivales) sur une large partie du pays, plus chaudes près de la Méditerranée où l’été est durablement installé depuis la mi-juin.


Au niveau des précipitations, là encore pas vraiment de tendance majoritaire au programme avec des valeurs restant globalement de saison sur le pays, dans cette situation, une petite instabilité pourrait se manifester sur certaines régions durant cette période avec pourquoi pas un risque d’orages selon les jours, restant localisés.

 

Anomalies de températures et de précipitations durant la semaine du 12 au 19 juillet 2021 – ECMWF

 

 

C’est donc un temps plus calme et estival qui pourrait s’imposer de nouveau pour la première partie du mois de juillet sur la France avec une chaleur s’accentuant (mais un risque de canicule jugé pour le moment limité) et des précipitations se faisant plus rares que durant les dernières semaines. La tendance restera néanmoins à préciser dans les prochains jours.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don