12 résultats
Chargement

Risque d'incendies très élevé au sud-est cette semaine

mardi 5 juillet 2022

Pompiers luttant contre l'incendie à Salses-le-Château le 29 juin 2022 - photo Yacine Bouchaib / SDIS 66

 

La sécheresse sévit depuis le début de l'année dans le sud-est de la France, peu touché par les orages du mois de juin. Cette semaine, le renforcement du mistral et de la tramontane engendre un risque d'incendies au plus haut !

 

 

 

Risque d'incendies : tous les voyants au rouge !

 

Si le mois de juin 2022 instable et orageux a permis le retour de précipitations copieuses sur une bonne partie de la France (en particulier le centre du pays), ce ne fut pas vraiment le cas des régions méditerranéennes où le déficit pluviométrique observé depuis le début de cette année 2022 s'est prolongé. Il a très peu plu dans le Roussillon, le nord du Gard et l'ouest de la Provence tandis qu'il n'est parfois pas tombé une seule goutte sur tout le mois en Corse !

 

Rapport à la normale des précipitations au cours du mois de juin 2022 - via Météo France

 

 

 

Par conséquent, l'indice d'humidité des sols reste inquiétant sur ces régions, notamment en Provence. Les départements des Bouches-du-Rhône et du Var sont ceux qui enregistrent le déficit d'humidité des sols le plus important, au même titre que la Corse qui sort d'un mois de juin 2022 exceptionnellement sec et chaud. En ce début juillet 2022, la végétation est souvent aussi sèche qu'elle devrait l'être en fin d'été...

 

Rapport à la normale de l'indice d'humidité des sols sur PACA au 2 juillet 2022 - via Météo France

 

 

 

Les prévisions de la semaine sont particulièrement ensoleillées et très chaudes sur les régions méditerranéennes, sans la moindre pluie à l'horizon. Mais il existe un problème plus important : le mistral et la tramontane se sont levés ce mardi 5 juillet 2022 et ils vont se renforcer au cours des prochains jours, atteignant 50 à 70 km/h dès mercredi 6 juillet puis souvent 60 à 80 km/h jeudi 7 juillet ! Le vent s'atténuera quelque peu en fin de semaine mais sans cesser de souffler. Entre plein soleil, fortes chaleurs et vents forts, tous les ingrédients sont réunis pour que la végétation soit plus asséchée que jamais.

 

Prévisions des rafales de vent au sud-est du mercredi 6 au samedi 9 juillet 2022 - via meteociel.fr

 

 

 

Par conséquent, la prévision du risque d'incendies montre un risque devenant extrême en basse vallée du Rhône dès ce mercredi 6 juillet 2022, s'étendant à presque tous les départements bordant le golfe du Lion le jeudi 7 juillet. Les risques seront semblables en journée du vendredi 8 juillet avant une légère atténuation ce week-end des 9 & 10 juillet, sans franche amélioration pour autant. En cas de départ de feu, le vent soutenu pourra contribuer à son extension et rendre l'intervention des pompiers nettement plus longue et délicate.

 

Risques d'incendies dans le sud-est du mercredi 6 au samedi 9 juillet 2022 - cartes EFFIS

 

 

Globalement, il convient d'être particulièrement vigilant jusqu'à la fin de la semaine sur les régions méditerranéennes. L'accès à certains massifs forestiers sera restreint et/ou interdit. Les prévisions misent sur des vents plus faibles la semaine prochaine, atténuant quelque peu la menace de feux de forêt de grande ampleur.

 

 

 

 

Les incendies en avance en 2022

 

Avec une première partie d'année anormalement sèche dans le sud-est de la France, la saison des incendies a pris de l'avance. Au 2 juillet 2022, près de 20.000 hectares étaient déjà partis en fumée dans le pays, près de 4 fois la normale à cette date (5.800 hectares). Il s'agit déjà du double de la moyenne annuelle sur la période 2006-2021, qui est d'un peu plus de 10.000 hectares détruits. Cela n'augure rien de bon pour les prochaines semaines compte tenu de la sécheresse et des fortes chaleurs modélisées...

 

Surfaces brûlées par les incendies en France par rapport à la normale en 2022 - via EFFIS

 

 

 

Sur les régions méditerranéennes, les incendies sévissent depuis le début de l'année. Plusieurs brasiers s'étaient déclenchés au cours de l'hiver dernier. Le lundi 21 février 2022, trois incendies bien distincts s'étaient déclenchés dans le département de l'Hérault, sur les communes de Saint-Thibéry, Cessenon-sur-Orb et Marseillan. Une écurie était partie en fumée à Saint-Thibéry, causant la mort de deux chevaux, preuve que la sécheresse est durable dans ces régions.

 

Incendie à Marseillan dans l'Hérault le lundi 21 février 2022 - "Niko Las" sur Facebook

 

 

 

Ces dernières semaines, les feux de forêt se sont multipliés sur les départements méditerranéens. Le brasier le plus virulent s'était produit à la fin du mois de juin 2022 dans les secteurs de Salses et d'Opoul dans les Pyrénées-Atlantiques. Au plus fort de l'incendie, 350 pompiers ont été mobilisés sur la zone, nécessitant des renforts venus des départements voisins. Cet incendie a ravagé 1.150 hectares à lui seul, laissant des paysages de désolation même si aucune zone habitée n'a été touchée.

 

Paysage lunaire à Opoul après l'incendie le 30 juin 2022 - photo Radio France / François David

 

 

 

Cet après-midi du mardi 5 juillet 2022, un incendie s'est déclenchée aux Pennes-Mirabeau dans le département des Bouches-du-Rhône. L'A7 et l'A55 ont dû être temporairement fermées au niveau de la jonction des deux axes. Les pompiers sont parvenus à maîtriser les flammes et les axes ont été rouverts à la circulation ce mardi en soirée.

 

Incendie aux Pennes-Mirabeau (13) ce mardi 5 juillet 2022 - photo via Fire Chaser 13

 

 

La prudence est plus que jamais requise ces prochains jours. En cette saison de chaleur et de forte sécheresse, un simple mégot de cigarette jeté au sol peut générer un immense brasier...

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don