12 résultats
Chargement

Vers une canicule en France la semaine prochaine ?

mercredi 6 juillet 2022

 

Des conditions durablement stables et estivales s'installent sur la France. La chaleur va lentement mais sûrement s'accentuer d'ici le week-end avant une menace de canicule la semaine prochaine. Le point sur les dernières prévisions.

 

 

Blocage anticyclonique et goutte froide

 

L'installation des conditions stables, ensoleillées et estivales au cours de cette semaine est liée à la mise en place d'un puissant blocage anticyclonique sur le proche-Atlantique. Le coeur de l'anticyclone est centré au sud-ouest de l'Irlande avec des pressions comprises entre 1035 et 1040 hPa, si bien que les hautes pressions englobent l'ensemble de la France. Comme cette cellule anticyclonique est située à l'ouest de notre pays, un flux de nord-est continental domine cette semaine avec une chaleur encore raisonnable et des nuits respirables (en dehors de la Méditerranée où la chaleur est forte).

 

Anomalie de pressions du lundi 4 au dimanche 10 juillet 2022 - carte ECMWF

 

 

 

La chaleur devrait s'accentuer en début de semaine prochaine. La raison est assez simple : la plupart des modèles misent sur la formation d'une goutte froide sur l'Atlantique qui devrait venir s'isoler au sud du blocage anticyclonique, soit au large du Portugal. Si tel était le cas, cette petite anomalie pourrait accentuer la remontée d'un air bouillant du nord de l'Afrique et de la péninsule ibérique en direction de la France, lequel va déjà s'accumuler sur l'Espagne et le Portugal d'ici la fin de cette semaine.

 

Situation envisagée à échelle continentale pour le jeudi 14 juillet 2022 - carte ECMWF

 

 

 

Si cette goutte froide venait bel et bien à se mettre en place au large du Portugal, elle ne serait pas sans rappeler la configuration qui avait engendré la canicule précoce du mois de juin dernier. En effet, une goutte froide était venue se positionner au large du Portugal dès la mi-juin 2022, entraînant un flux de sud aux origines nord-africaines sur la France et conduisant à la canicule la plus précoce jamais observée en France, responsable de températures aux niveaux inédits si tôt dans la saison !

 

Goutte froide au large du Portugal et masses d'air à 850 hPa (vers 1500m) le 17 juin 2022 - carte ECMWF

 

 

 

 

Une menace forte mais des incertitudes

 

Une chose est certaine : la masse d'air va lentement mais sûrement se réchauffer en France d'ici la fin de cette semaine et lors de la prochaine. Comme le montre l'animation ci-dessous, les fortes chaleurs vont d'abord gagner toutes les régions du sud et de l'ouest d'ici ce week-end des 9 & 10 juillet 2022 avant de s'étendre vers le nord et l'est du territoire en début de semaine prochaine.

 

Masses d'air à 850 hPa (vers 1500m) du vendredi 8 au jeudi 14 juillet 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

Les courbes ci-dessous montrent les températures prévues à Toulouse par les modèles américain, européen et canadien. On constate que le seuil des 35°C devrait être atteint dès le début de la semaine prochaine tandis que les températures nocturnes se maintiendront au dessus de 20°C. Les probabilités que les seuils de canicule (21/36°C) soient franchis augmentent nettement à compter du mardi 12 juillet 2022, une situation que l'on retrouve dans le sud et l'ouest de la France.

 

Prévisions de températures à Toulouse du jeudi 7 au vendredi 15 juillet 2022 - via meteologix.com

 

 

 

Si les probabilités d'un épisode de chaleurs caniculaires deviennent de plus en plus élevées, il est encore trop tôt pour connaître les régions touchées ainsi que l'intensité et la durée de cette possible canicule. En cause, la position encore incertaine de la goutte froide, qui servira de pompe à chaleur dans cette situation. Certains scénarios la voient stationner au large du Portugal, renforçant la menace d'une canicule forte et durable. Pour d'autres scénarios, cette goutte froide remonterait plus rapidement vers les Îles Britanniques à la mi-juillet. Quoiqu'il arrive, il est quasiment impossible de prévoir le comportement d'une goutte froide à une dizaine de jours d'échéance.

 

Position de la goutte froide au 14 juillet 2022 selon les modèles américain & européen - via meteociel.fr

 

 

 

Pour illustrer les incertitudes encore notables, les deux cartes ci-dessous présentent les modélisations des températures maximales du 14 juillet 2022 par le modèle américain, séparées de seulement 6 heures. Le scénario initié ce mercredi à 12h modélise des valeurs caniculaires sur les trois quarts du pays pour le jour de la Fête Nationale avec des pointes à plus de 40°C au sud-ouest. En revanche, le scénario initié 6 heures plus tôt ne modélisait des valeurs caniculaires qu'entre Midi-Pyrénées et la vallée du Rhône avec des températures plus raisonnables au nord.

 

Températures maximales du 14 juillet 2022 par deux simulations du modèle américain - via meteociel.fr

 

 

À cette heure, les probabilités d'un épisode de canicule pour la semaine prochaine sont importantes mais il est encore bien trop tôt pour donner des valeurs de températures ou définir la durée de cet épisode. Il semble probable que les régions du sud et de l'ouest soient les premières menacées, sans doute à compter du mardi 12 juillet 2022.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don