Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Risque de neige avant un redoux temporaire, puis de nouveau froid ?

lundi 11 janvier 2021

Le froid persiste depuis la fin d’année 2020 sur le pays avec plusieurs épisodes neigeux successifs. Ce week-end, le Sud de la France fut touché par de nouvelles chutes de neige, notamment entre les Pyrénées et les abords de la Méditerranée.

 

C’est sur les reliefs frontaliers de l’Espagne que les quantités les plus importantes ont été relevées (parfois plus de 20cm entre le Vallespir et Andorre) mais les flocons se sont également invités jusque sur les plages de l’Hérault au petit matin du dimanche 10 janvier avec une tenue temporaire près de Valras (34) ou encore dans l’arrière-pays des Bouches-du-Rhône et du Var.

 

Tenue temporaire de la neige jusque sur la plage à Valras le dimanche 10 janvier – Via Skaping

 

L’instabilité s’est à présent éloignée mais le froid reste vif sur de nombreuses régions ce lundi matin avec des gelées généralisées et parfois très fortes. Jusqu’à -21°C ont pu être relevés à Mouthe (Doubs) en matinée, -11.4°C à Aurillac. Cette matinée du 11 janvier fut la plus froide de l’hiver jusqu’à présent.

 

Températures minimales relevées sur la France ce lundi 11 janvier – Météo-Villes

 

Néanmoins un changement progressif de masse d’air est en cours avec la mise en place d’un flux de Nord-Ouest plus humide et moins froid sur l’Ouest de l’Europe cette semaine.

 

 

Risque de neige avant le redoux sur l’Est du pays :

 

En journée de demain mardi 12 janvier, un front pluvieux va peu à peu s’avancer sur le pays, accompagné d’un air océanique plus de saison sur de nombreuses régions. Cette masse pluvieuse devrait néanmoins entrer en contact avec l’air froid toujours bien ancré sur les régions de l’Est avec un risque de neige s’accentuant des plateaux Lorrains au Massif-Central en passant par les Alpes.

 

Animation des précipitations et du risque de neige entre le lundi 11 et le mardi 12 janvier – Modèle Arpège via WX CHARTS

 

 

Ainsi, les précipitations s’annoncent neigeuses jusqu’à très basse altitude, voire jusqu’en plaine sur ces régions avec plusieurs centimètres possibles sur les plateaux du Nord-Est du pays en matinée avant que la pluie ne remplace les flocons et que la limite pluie-neige ne remonte autour des 400-500m d’ici le soir. C’est sur le Jura et les Vosges que les quantités neigeuses s’annoncent les plus importantes avec parfois plus de 20-30cm possibles au-dessus de 500-600m d’altitude.

 

Quantités neigeuses envisagées sur le Nord-Est du pays jusqu’au mercredi 13 janvier 08h00 – modèle Arpège via météociel.fr

 

Ces précipitations devraient gagner le Nord des Alpes et du Massif-Central en seconde partie de journée de demain mardi. La neige pourrait s’inviter jusqu’en plaine sur ces régions, à nouveau de façon temporaire avant que la pluie ne prenne le relais le soir. Un saupoudrage temporaire sera donc possible sur les vallées du Nord des Alpes et du Massif-Central avec des chutes parfois importantes dès basse altitude jusqu’en cours de nuit suivante.

 

Quantités neigeuses envisagées sur le Centre-Est du pays jusqu’au mercredi 13 janvier 08h00 – modèle Arome via météociel.fr

 

L’air océanique devrait peu à peu prendre le relais par la suite, annihilant tout risque de neige en plaine dès la nuit suivante ainsi que pour la journée de mercredi 13 janvier. Les précipitations neigeuses devraient néanmoins se poursuivre au-dessus de 1200-1300m d’altitude avec 10-20cm supplémentaires sur le Nord des Alpes.

 

Sur le reste du pays l’air océanique devrait s’imposer en milieu de semaine avec le retour de températures de saison en journée, le risque de gelées matinales devrait lui-aussi régresser, notamment entre Mardi et Jeudi. L’humidité devrait néanmoins se montrer présente avec de fréquentes précipitations, sauf près de la Méditerranée.

 

Températures maximales prévues entre mardi 12 et jeudi 14 janvier sur la France – Météo-Villes

 

Seules les régions du Nord-Est devraient conserver un temps relativement froid pour la saison, influencées par une zone dépressionnaire circulant sur l’Allemagne et l’Est de l’Europe.

 

Un redoux très temporaire, retour du froid dès la fin de semaine :

 

Si ce redoux devrait se montrer sensible, il n’en restera pas moins très temporaire. Dès Vendredi le flux devrait devenir de plus en plus continental avec une dépression circulant sur le Nord du pays et advectant un air plus froid venu d’Europe de l’Est.

 

Schéma de la situation atmosphérique envisagée pour le vendredi 15 janvier – Modèle GFS via météociel.fr

 

L’air froid devrait donc s’engouffrer facilement à l’arrière de cette dépression, le flux virant à l’Est/Nord-Est sur la majorité du pays.

 

Animation des anomalies de températures à 850hPa entre le jeudi 14 et le lundi 18 janvier – Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ainsi, le retour des températures de saison ne sera que très temporaire avec un froid s’annonçant de nouveau marqué dès le week-end et ce jusqu’en cours de semaine suivante. Certaines régions de l’Est et du Nord-Est du pays pourraient retrouver des journées sans dégel alors que les températures maximales perdraient entre 5 et 10°C suivant les régions.

 

Diagrammes de l’évolution des températures de Metz, Paris et Toulouse pour les 8 prochains jours – Météo-Villes

 

L’intensité de ce froid restera néanmoins à préciser véritablement dans les prochains jours, la France se retrouvant en limite d’une masse d’air encore plus glaciale sur l’Europe centrale. Celui-ci devrait également se montrer majoritairement sec sous le flux continental, l'anticyclone présent sur le Nord de l'Europe s'imposant peu à peu sur le pays. Une situation néanmoins favorable à une grisaille par endroit tenace, similaire à ce que nous connaissons depuis le début de cette année 2021.

 

La suite de ce mois de janvier pourrait sans doute froide après un nouveau redoux temporaire, nous surveilleront un risque de décrochage arctique plus massif après le 20 janvier, une tendance qui restera néanmoins à préciser.  

 

Schéma de la situation atmosphérique envisagée pour le jeudi  21 janvier – Modèle GFS via météociel.fr

 

Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France       Image d'illustration pour Premier assaut brutal de l’automne sur la France

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don