12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Tempête du 6 au 8 novembre 1982

mardi 6 novembre 2018

Le Sud de la France a fait face à la tempête Adrian cette fin octobre. Il y a 36 ans, une autre tempête souffla plus violemment encore du 6 au 8 novembre 1982. Le creusement d'une profonde dépression sur l'Atlantique créa un gradient de pression exceptionnel avec un anticyclone sur l'Europe de l'Est se prolongeant en dorsale jusque sur le Nord de l'Italie (favorisée par la présence d’air froid, très dense en basses couches sur la plaine du Pô). On observa un écart jusqu'à 35 hPa entre Nice et Bordeaux, d'où la violente tempête sur le Sud de la France.

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

La plus forte rafale fut observée en altitude au Mont Aigoual (1567 m) avec 216 km/h au moins, l'anémomètre de l'époque ne pouvant mesurer davantage et se bloquant. Les côtes méditerranéennes subirent une mer très forte, grosse sur celles du Languedoc (creux de 6 à 9 mètres), sans doute très grosse voire énorme (stade maximal de l'échelle de Douglas) au large (creux de 14 mètres voire plus).

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Un épisode pluvieux méditerranéen remarquable se déclencha. Il tomba 300 à 500 mm sur l’ensemble des Cévennes et l’Est des Pyrénées les 6 et 7. Plus isolément, un cumul exceptionnel de 610 mm en 3 jours fut recueilli à Py (Pyrénées-Orientales).

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

15 morts et 60 blessés furent à déplorer en France, 12 autres en Andorre. Les dégâts ont été considérables sur les toitures, les lignes électriques et téléphoniques (700 000 foyers privés d'électricité), les vergers et surtout les forêts en Limousin, Auvergne, Forez, Vivarais, Beaujolais, Isère et Languedoc Roussillon (11 millions de m3 de chablis). Le port de Sète fut lourdement endommagé (une surcote de 1,5 m a été observée le 7 en fin de journée).

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982
Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982
Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Pour aller plus loin :

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982

Retrouvez cet évènement météo et bien d'autres sur notre chronique et sur notre almanach

Image d'illustration pour Tempête du 6 au 8 novembre 1982