12 résultats
Chargement

Tempêtes successives sur l'Europe : Premier bilan de Dudley et dernières prévisions pour Eunice

jeudi 17 février 2022

Dépression Dudley, première tempête sur le Nord de l'Europe :

 

 

La tempête Dudley s'est propagée entre mercredi 16 et jeudi 17 février de l'Écosse au Sud de la Scandinavie. Celle-ci s'est d'abord déchaînée sur le Nord des îles britanniques avec de puissantes rafales de vent, atteignant par exemple 130km/h à Capel Curing (pays de Galles) ou 120km/h à Drumalbin en Ecosse.


Plus de 10 000 foyers étaient privés d'électricité sur le Nord des îles britanniques en début de journée du 17 février mais les dégâts sont heureusement restés assez limités sur le secteur.

 

Camion retourné par la force des rafales dans le comté de Northumberland ce 17 janvier 2022 – Via BBC

 

 

 

La tempête s'est ensuite décalée sur la mer du Nord puis vers l'Allemagne et la Pologne entre la nuit du 16 au 17 puis la matinée du jeudi 17 février, touchant une partie du Nord de la France. On a ainsi pu relever jusqu'à :

 

  • 123km/h à Fécamp (76)
  • 115km/h au Cap Gris-Nez (62)
  • 112km/h à Lillers (62)
  • 108km/h à Abbeville et #Bernaville (80)
  • 107km/h à Lille (59)

 

 

C'est toutefois entre l'Allemagne et la Pologne que les rafales les plus fortes et les dégâts les plus importants ont été observés. On a en effet pu relever 152 km/h sur le Brocken, point culminant du massif du Harz en Allemagne et de nombreux secteurs de plaine ont dépassé les 100 voire 110km/h.

 

 

Chutes d'arbres dans le Bergisches Land en Rhénanie du Nord ce 17 février 2022 - Tim Oelbermann


 

 

Là encore, les dégâts à la végétation et aux infrastructures ont parfois été notables et plusieurs milliers de foyers ont été privés d'électricités en début de journée du jeudi 17 février. En Pologne, si les dégâts ont parfois été nombreux, le bilan humain fut également plus lourd.

 


Ce jeudi matin, une grue s'est effondrée à Cracovie en raison de la violence des rafales, 2 personnes sont décédées et plusieurs autres blessées selon un premier bilan.

 

Effondrement d'une grue à Cracovie ce 17 février 2022 lors du passage de la tempête Dudley - Euroweeklynews


 

Plus au Nord, toujours en Pologne, une tornade d'assez forte intensité a concerné la région de Błaszki en fin de nuit du 17 février, provoquant de nombreux dégâts sur cette petite commune.


 


Dégâts suite au passage d'une tornade près de Błaszki en Pologne le 17 février 2022 – Via Unwetter-Freaks

 

 

La tempête s'éloigne maintenant vers le Nord-Ouest de la Russie après avoir touché parfois fortement une large partie Nord de l'Europe.


Rafales maximales relevées sur l'Europe entre le 16 et le 17 février 2022 – meteociel.fr

 

 

Nouvelle puissante tempête ce vendredi 18 février : Eunice

 

 

Alors que Dudley s'éloigne à peine des régions citées précédemment, le vigoureux courant jet soufflant en altitude est porteur d'une seconde dépression se creusant très rapidement au large de l'Irlande en cours de nuit du 17 au 18 février.

 

Animation des géopotentiels sur l'Ouest de l'Europe entre le 17 et le 19 février 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Cette dépression explosive (perte de plus de 20hPa en 24h) va apporter une puissante tempête entre le Sud des îles britanniques, le Nord de la France et les Pays Bas ce vendredi puis le Nord de l'Allemagne et de la Pologne d'ici samedi 19 février.

 

Le Sud de l'Irlande devrait d'abord être touché en toute fin de nuit de jeudi 17 à vendredi 18 février puis rapidement une large moitié Sud de l'Angleterre en cours de matinée puis enfin le Nord de la France, la Belgique et les Pays-Bas en seconde partie de journée.

 

Animation des rafales de vent attendues au passage de la tempête Eunice entre le jeudi 17e t le vendredi 18 février 2022 – Modèle Arome via WX CHARTS

 

 

Les rafales s'annoncent particulièrement puissantes à son passage, pouvant dépasser les 130-140km/h voire plus de 150km/h sur les littoraux du Sud de l'Irlande et de l'Angleterre, parfois plus de 120-130km/h dans les terres du Sud du pays, ce qui reste très peu fréquent.

 

Les rafales les plus fortes pourraient être observées en seconde partie de journée entre le Sud-Ouest de l'Angleterre et les littoraux de la Belgique et des Pays-Bas avec parfois plus de 150 voire 160km/h sur ces secteurs, très localement plus de 130km/h dans les terres, notamment si un jet de basse (stingjet) couche parviens à se former sur ce secteur comme l'indiquent certains modèles à maille fine.

 

Rafales maximales attendues sur le Nord-Ouest de l'Europe au passage d'Eunice – Météo-Villes

 

 

La France devrait également être touchée par cette puissante tempête, notamment le Nord et le Nord-Ouest du pays. On attend en effet de puissantes rafales près de la Manche, pouvant dépasser les 110-130km/h sur les littoraux, parfois plus de 140-150km/h entre le Cotentin et les caps exposés du Pas-de-Calais.

 

Les rafales s'annoncent également fortes dans les terres, dépassant localement les 100-110km/h de la Bretagne aux frontières Belges en passant par la Normandie et le Nord de l'Île-de-France, notamment en seconde partie de journée. Des rafales pouvant atteindre voire dépasser les 130km/h sont également attendues dans l'intérieur du Nord-Pas-de-Calais.

 

Rafales maximales prévues sur la France lors du passage de la tempête Eunice le 18 février 2022 – Météo-Villes

 

 

Cette tempête s'annonce donc forte sur le Nord et notamment l’extrême Nord du pays avec des rafales étendues et potentiellement puissantes, notamment sur les secteurs les plus exposés. Il conviendra donc d'être très prudents sur les secteurs cités précédemment avec de probables chutes d'arbres/branches et des dégâts aux infrastructures envisageables.

 

On notera également un risque important de submersion marine le long des côtes de la Manche et notamment entre le Cotentin et la Côte d'Opale en journée de ce vendredi 18 février, une houle importante coïncidant avec une pression basse, la marée et un vent puissant. Une surcote marquée, pouvant dépasser les 1,5 voire 2m est en effet attendue sur ces régions.

 

Surcote prévue lors du passage d'Eunice sur les côtes de la Manche le 18 février 2022 – IFREMER

 

 

Le vent devrait ensuite se calmer sensiblement sur ces régions la nuit suivante avant un nouveau coup de vent moins intense en journée de samedi.

 

 

Des similitudes avec la tempête d'Octobre 1987 ?

 

La trajectoire et l'aspect explosif de cette tempête présente des similitudes avec la tempête des 15 et 16 octobre 1987 (mais la tempête Eunice sera très probablement bien moins violente...). Celle-ci avait en effet circulé entre la Manche et la mer du Nord durant ce laps de temps en provoquant de très puissantes rafales de vent sur ces secteurs. 

 

On avait en effet pu relever 216km/h à la Pointe-du-Raz, 242km/h à Jobourg, 166km/h à Beauvais ou encore 119km/h à Roissy. Sur le Sud de l'Angleterre, les rafales avaient également dépasser localement les 160-180km/h durant plusieurs heures.

 

Rafales de vent maximales lors de la tempête des 15/16 octobre 1987 – Météo-Villes

 

 

De très nombreux dégâts avaient pu être observés lors de son passage et le bilan humain fut très lourd, 15 morts, 23 milliards de francs de dégâts et plus de 1 250 000 personnes privées d'électricité rien qu'en France. Les dégâts furent d'ailleurs comparables à ceux d'un ouragan, ce pourquoi on surnomma cette tempête « l'ouragan de 1987 ».

 

Quimper au lendemain de la tempête - 16 octobre 1987Météo Villes

 

 

Consultez notre article sur cet événement majeur >>

 

Retrouvez également un bilan sur notre chronique de l'année 1987 >>

 

 

Si des similitudes existent, il est important de noter que la tempête Eunice s'annonce bien moins violente avec des rafales de vent maximales attendues autour de 150-160km/h, localement plus sur les secteurs les plus exposés, loin des rafales exceptionnelles à plus de 220km/h relevées en octobre 1987.

 

La pression était également plus basse, atteignant en effet 959hPa sur l'Angleterre ou encore 948 hPa à Ouessant contre un minimum autour de 970hPa en fin de journée du 18 février pour la tempête Eunice sur l'Est de l'Angleterre et pas moins de 985/990hPa côté français.

 

Enfin, si les zones touchées sont similaires, la tempête de 1987 était remontée sur ces secteurs dans un flux de Sud/Sud-Ouest en altitude, se formant au large de la Corogne, contrairement à la tempête Eunice qui va se former au large de l'Islande et ensuite glisser vers la mer du Nord en flux d'Ouest/Sud-Ouest.

 

Trajectoire de l'ouragan de 1987 sur l'Ouest de l'Europe - Météo-France

 

 

Pas de panique donc, la tempête Eunice ne va pas engendrer les mêmes conséquences que l'ouragan de 1987, seuls les secteurs touchés devraient s'avérer similaires. Les conséquences de la tempête pourront toutefois s'avérer notables et la situation sera à surveiller avec attention sur les régions citées précédemment.

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don