12 résultats
Chargement

Temps plus perturbé pour la semaine du 28 mars au 3 avril sur la France. Retour du froid ?

vendredi 25 mars 2022

 

Après plusieurs jours de temps printanier, la pluie va faire son retour sur la France pour la dernière semaine de mars - Illustration : Sudinfo.be

 

 

Retour des perturbations et de la pluie :

 

La semaine s'est montrée très agréable sur la majorité de la France avec un ressenti digne du printemps grâce à une puissante dorsale anticyclonique bien ancrée sur l'Europe.

 

Image satellite du 24 mars 2022 montrant des conditions très anticycloniques sur le continent européen – NASA

 

 

Cet imposant anticyclone s'affaisse toutefois progressivement dans les prochains jours vers la Méditerranée, laissant place à une masse d'air plus dépressionnaire débordant du Nord de l'Europe.

 

Évolution des géopotentiels à 500 hPa du 25 au 30 mars sur l'Ouest de l'Europe – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Le retour de conditions plus dépressionnaire rimera donc avec le retour d'un temps plus perturbé sur notre pays.

 

Dès le début de semaine du 28 mars au 3 avril, l'instabilité va de nouveau concerner de nombreuses régions avec un temps plus nuageux et même pluvieux, notamment dès la journée du mardi 29 mars.

 

Animation des cumuls de précipitations sur 24h du 28 mars au 3 avril 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Ainsi, le temps calme et ensoleillé largement dominant depuis plusieurs jours laissera place à un temps plus humide sur la majorité du pays. Aucune région ne semble à l'abri des pluies sur la semaine même si la Méditerranée pourrait rester plus à l'écart en fin de période avec la bascule du flux à l'Ouest/Nord-Ouest et l'assèchement de la masse d'air sur cette région.

 

L'ampleur de ces précipitations restera toutefois à affiner dans les prochains jours mais l'élément notable reste le retour d'un temps plus perturbé sur notre pays après des jours de temps calme, printanier et globalement ensoleillés.

 

 

Vers une baisse des températures :

 

Avec l'arrivée de plus basses pressions et la bascule du flux en altitude, la masse d'air va également devenir bien moins douce sur la France dans le courant de la semaine du 28 mars au 3 avril. Les températures vont en effet accuser une baisse progressive dès le lundi 28 en altitude comme au sol. 

 

Animation des anomalies températures à 850 hPa sur l'Europe du 26 au 31 mars 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Ainsi, le ressenti printanier de ces derniers jours laissera progressivement place à des valeurs plus rafraîchies avec un ressenti devenant de nouveau assez frais sur certaines régions d'ici le milieu de semaine prochaine, notamment sur le Nord et le Centre-Est du pays.

 

Évolution des températures maximales sur la France entre le 27 et le 30 mars 2022 – Météo-Villes

 

 

Entre ce week-end et le milieu de semaine prochaine, les maximales vont donc perdre en moyenne entre 5 et 8°C sur la majorité du pays avec une différence de ressenti assez notable au programme. Les valeurs vont même repasser sous les normales de saison sur certains secteurs alors que celles-ci se montrent encore supérieures de 5 à 7°C aux valeurs normalement observées à la fin du mois de mars ce week-end.

 

 

 

Évolution des températures pour les 15 prochains jours à Metz et Grenoble – Météo-Villes

 

 

 

 

Encore plus frais voire froid en fin de semaine ? Les scénarios divergent

 

 

Si les températures vont baisser dès le début de semaine, les scénarios divergent pour la suite avec certains modèles envisageant une arrivée bien plus massive d'air froid par le Nord.

 

 

Scénario du modèle européen : de plus en plus froid et perturbé 

 

Selon le modèle européen (ECMWF), le flux pourrait basculer au Nord/Nord-Ouest sur la France avec l'isolement de la zone dépressionnaire sur le centre de l'Europe, ce qui induirait l'arrivée d'une masse d'air venue directement de Scandinavie et un net refroidissement sur une grande majorité de la France.

 

Situation atmosphérique envisagée pour le vendredi 1er avril 2022 – ECMWF

 

 

Selon ce scénario, l'air froid se montrerait bien plus marqué avec le retour de conditions hivernales sur la majorité de la France et des gelées matinales quasi généralisées pour la fin de semaine.

 

Températures minimales envisagées pour le dimanche 3 avril sur la France – ECMWF via meteologix

 

 

 

La masse d'air restant perturbée, le risque de neige pourrait même apparaître jusqu'en plaine, notamment sur le Nord du pays en toute fin de semaine, le plus souvent sous forme de giboulées. 

 

Accumulation de précipitations neigeuses pour le samedi 2 avril 2022 – ECMWF via meteologix

 

 

Toutefois, cette tendance reste très incertaine et conviendra d'être confirmée ou non dans les prochains jours. En effet, celle-ci n'est pas suivie par le modèle américain GFS et devient minoritaire depuis ce vendredi 25 mars dans les modélisations. Au contraire, les diagrammes mettent en évidence l'aspect de plus en plus isolé de cette prévision (trait gras noir) avec une moyenne des scénarios s'orientant plutôt vers un coup de froid temporaire suivi d'un regain de douceur. 

 

Diagramme ensembles ECMWF/CEP du 25 mars 2022 - meteociel.fr




Cette tendance n'est également pas du tout suivie par le modèle américain GFS qui entrevoie un scénario radicalement différent.

 

 

 

Scénario du modèle GFS : Temporairement frais et perturbé puis bien plus doux ? 

 

Selon ce modèle, la proximité d'une zone de hautes pressions sur la péninsule ibérique empêcherait un basculement plus net du flux au Nord, restant au contraire orienté à l'Ouest sur la majorité de la France. Ainsi, l'air froid circulant sur le Nord de l'Europe resterait plutôt cantonné aux îles britanniques et à l'Allemagne, ne concernant que brièvement le Nord du pays.

 

 

Situation atmosphérique envisagée pour le vendredi 1er avril 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Dans ces conditions, la baisse des températures resterait plus timorée avec un ressenti restant tout au plus frais durant une courte période sur la France. Un temps qui contrasterait avec le ressenti printanier que nous observons actuellement, notamment avec le retour des nuages et de la pluie. 

 

Après plusieurs jours de temps printanier, la pluie et la fraîcheur vont faire leur retour sur la France pour la dernière semaine de mars - Illustration : Sudinfo.be

 

 

Selon ce même modèle, l'arrivée d'une zone dépressionnaire par l'Atlantique pourrait même engendrer un net regain de douceur voire de chaleur en début de semaine suivante par le Sud-Ouest. Un scénario qui restera également à confirmer.

 

 

Animation des températures à 850 hPa sur l'Ouest de l'Europe du 31 mars au 4 avril 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Le retour d'un temps plus perturbé et au moins temporairement plus frais semble donc assuré pour la semaine du 28 mars au 3 avril 2022 sur la France avec des conditions de nouveau plus dépressionnaires débordant du Nord de l'Europe. Toutefois, la fin de semaine est bien plus indécise avec deux scénarios radicalement différents envisagés par les principaux modèles de prévision.

 

Retour d'un froid plus hivernal ou au contraire de la douceur voire de la chaleur ? L'évolution des modélisations restera à suivre attentivement dans les prochains jours.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don