12 résultats
Chargement

Vague de chaleur en Antarctique : un pas de plus vers le réchauffement climatique

mardi 22 mars 2022

Au cours des derniers jours, une vague de "chaleur" d'ampleur inédite a touché l'Antarctique. Dans l'est du continent de glace, les températures ont pulvérisé tous les records en s'élevant jusqu'à 40°C au dessus des normales !

 

Une "vague de chaleur" en Antarctique

 

Les températures qui ont été enregistrées en Antarctique ces derniers jours sont folles, notamment dans sa partie est. Le thermomètre s'est envolé à des niveaux records, faisant tomber des records absolus près de trois mois après la période censée être la plus chaude de l'année ! Certaines stations ont enregistré des valeurs 40°C au dessus des normales saisonnières d'un mois de mars !

 

Les scientifiques de la base Concordia (Antarctique) sous -11,5°C le vendredi 18 mars 2022 - via Pete D. Akers

 

Bien entendu, cette photo a surtout une vocation humoristique mais permet aussi d'interpeller sur l'ampleur de cette envolée des températures au pôle sud. Si -11°C n'est pas vraiment une température propice aux maillots de bain, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit de la plus haute température jamais enregistrées à cet endroit de l'Antarctique, situé sur un plateau vers 3000 mètres où il devrait plutôt faire entre -50 et -60°C à cette saison !

 

 

 

 

Une rivière atmosphérique en cause

 

Comme dans l'hémisphère nord, le courant jet circule généralement aux latitudes tempérées entre l'air polaire et l'air subtropical. Au milieu de la semaine dernière, une ondulation remarquablement forte du jet l'a amené à s'élever en latitude pour atteindre l'Antarctique ! On observe, en rouge foncé & gris sur la carte ci-dessous, des vitesses anormales du jet atteignant le Pôle Sud ! Cela a permis de propulser des masses d'air des latitudes moyennes jusqu'aux régions polaires.

 

Circulation du courant jet au niveau du Pôle Sud le vendredi 18 mars 2022 - via Alicia MBentley

 

 

 

Cette ondulation très importante du courant jet et sa vitesse importante ont ainsi formé une "rivière atmosphérique", c'est à dire un couloir au sein duquel une masse d'air chargée en humidité circule. Cette rivière atmosphérique a gagné le sud-est de l'Antarctique en provenance d'Australie, amenant jusqu'aux régions polaires un air humide & doux venu des latitudes moyennes ! Sur l'animation ci-dessous, la couleur rouge indique un contenu en vapeur d'eau dans l'atmosphère atteignant des niveaux records.

 

Animation de la rivière atmosphérique (en rouge) gagnant l'Antarctique du 14 au 21 mars 2022 - via ECMWF

 

 

 

L'image satellite ci-dessous permet d'illustrer parfaitement cette rivière atmosphérique d'ampleur inédite. On observe ainsi un couloir de nuages tirant son origine au sud de l'Australie et s'étendant jusqu'aux régions polaires de l'Antarctique, jusqu'au niveau du Pôle Sud. Cette image illustre parfaitement la remontée de la masse d'air anormalement doux & humide vers cette zone généralement très froide et sèche.

 

Image satellite montrant la rivière atmosphérique gagnant l'Antarctique le jeudi 13 mars 2022 - via NASA

 

 

 

 

Anomalies thermiques totalement folles !

 

Sous l'effet de cette rivière atmosphérique, la moitié sud-ouest de l'Antarctique a connu une surchauffe d'ampleur inédite ! Les températures se sont élevées à des niveaux 25 à 40°C au dessus des normales saisonnières sur un tiers de l'Antarctique ! Il s'agit là d'une anomalie d'ordre exceptionnel, tant par son intensité que par son étendue car il est utile de rappeler que le continent antarctique fait 25 fois la taille de la France.

 

Écart thermique à la normale en Antarctique le vendredi 18 mars 2022 - via ClimateReanalyzer.org

 

 

 

À la base de Concordia, il a fait -11,5°C le vendredi 18 mars 2022, battant l'ancien record de -13,7°C datant de décembre 2016. La date à laquelle survient ce record permet de mesurer à quel point il est remarquable, car cette valeur se situe 40°C au dessus des valeurs habituelles ! En effet, en Antarctique les températures moyennes baissent dès début janvier. Battre un record absolu de chaleur 3 mois plus tard est donc totalement hors normes ! D'ailleurs, le record de mars était de -27,9°C et a été pulvérisé de 16°C !!

 

Températures observées en 2022 (en rouge) par rapport à la normale à Concordia (Antarctique) - via oca.eu

 

 

 

Le graphique ci-dessous permet de mesurer les effets incroyables de la rivière atmosphérique sur l'Antarctique. À la base de Concordia, le thermomètre a progressé de plus de 40°C en l'espace de 2 jours, passant de niveaux inférieurs à -50°C jusqu'à -11,5°C ! On constate également à quel point la courbe des relevés (en rouge) s'éloigne à des niveaux déraisonnables des températures moyennes.

 

Températures observées à Concordia (Antarctique) en mars 2022 par rapport à la normale

 

 

 

 

Pôle Nord et Pôle Sud en souffrance

 

Cette vague de "chaleur" d'ampleur inédite en Antarctique ne risque pas d'arranger la situation du point de vue de la banquise. En effet, depuis le début de l'année 2022, son étendue se situe à des niveaux records bas, comme le montre la courbe en rouge sur la carte ci-dessous. L'anomalie chaude des derniers jours n'a fait que regarder son extension, à une saison où le froid est censé devenir de plus en plus fort.

 

Extension de la banquise antarctique en 2022 par rapport à la normale - via Zachary Labe

 

N'hésitez pas à consulter notre article sur l'extension des banquises arctique & antarctique >>>

 

 

 

Au delà du Pôle Sud, le Pôle Nord a lui aussi connu une surchauffe impressionnante il y a quelques jours. Les mercredi 16 et jeudi 17 mars 2022, des régions d'Arctique (notamment au nord de la Sibérie) ont enregistré des températures 15 à 25°C supérieures à la normale ! Si les régions polaires surchauffent davantage que les latitudes tempérées, voire les deux pôles terrestres enregistrer des excédents thermiques particulièrement marquants n'a rien de rassurant...

 

Extension de la banquise antarctique en 2022 par rapport à la normale - via Zachary Labe

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don