Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Vague de froid aux États-Unis, tornade en Turquie... l'actualité météo dans le monde

mardi 16 février 2021

Vague de froid en Europe, froid historique & neige aux États-Unis, douceur et tremblements de terre en Asie... On vous propose un point complet sur l'actualité météo dans le monde en première quinzaine de février 2021.

 

Europe

 

La première quinzaine du mois de février 2021 a été marquée par une vague de froid sur une partie de l'Europe, ayant débordé sur la moitié nord de la France.

 

Anomalies thermiques en Europe en première quinzaine de février 2021 - via JMA

 

Comme le montre la carte ci-dessus, les anomalies thermiques sur les 15 premiers jours du mois de février 2021 ont atteint les -4°C de l'est de la Russie jusqu'aux Pays-Bas et les -2°C sur l'extrême nord de la France. Cette vague de froid s'opposait à une douceur sensible qui englobait tout le sud du continent, dont la moitié sud de la France où les températures étaient souvent 2 voire 3°C au dessus des normales sur la première quinzaine du mois.

 

Effet Mpemba observé par -18°C en Thuringe (Allemagne) ce week-end - via harhy_h.hardwish

 

En Allemagne, la vague de froid a été particulièrement marquée avec des températures diurnes constamment négatives et des valeurs minimales s'abaissant jusque -20 à -25°C dans plusieurs régions du pays. Il faut remonter à février 2012 pour retrouver une vague de froid aussi importante.

 

La photo ci-dessus montre l'effet Mpemba dans le Land de la Thuringe dans le centre de l'Allemagne. Il s'agit d'eau bouillante qui se change presque immédiatement en neige lorsque celle-ci est brutalement dispersée dans un air très froid. Ici, la température de -18°C permettait l'observation de ce phénomène physique très esthétique.

 

Près de 70 cm de neige à Moscou ce dimanche 14 février 2021 - photo Dmitry Martyanov

 

Dans l'ouest de la Russie, le froid s'est accompagné de chutes de neige d'ampleur exceptionnelle. Cela faisait de longues années qu'il n'avait pas autant neigé sur Moscou ! On relevait 70 cm de neige sur la capitale russe ce dimanche 14 février 2021. Déblayer les rues n'était pas une mince affaire et la circulation a été rendue très délicate dans la région.

 

L'Acropole d'Athènes sous la neige ce mardi 16 février 2021 - photo AFP

 

Cette imposante masse d'air froid est désormais repoussée par l'air océanique, la forçant à s'évacuer vers l'est de l'Europe mais aussi sur la partie orientale du bassin méditerranéen. Ainsi, l'air très froid et les chutes de neige ont atteint la Grèce ce mardi 16 février 2021. Athènes s'est réveillée sous un épais manteau blanc et des perturbations importantes ont été signalées dans plusieurs régions du pays.

 

Températures dans l'hémisphère nord ce mardi 16 février 2021 - via ClimateReanalyzer.org

 

Sur l'ouest et le centre de l'Europe, la vague de froid est désormais terminée car nous sommes influencés par l'oscillation douce sur le proche-Atlantique, entre la vague de froid nord-américaine et celle située sur l'est de l'Europe. D'ailleurs, le flux de sud-ouest devrait apporter des températures printanières sur l'ouest du continent (dont la France) jusqu'à la fin du mois de février.

 

Dégâts après le passage de la tornade à Cesme (Turquie) le jeudi 11 février 2021 - via apk9to5

 

En Turquie, une tornade a frappé la station balnéaire de Cesme (à 90 km à l'ouest d'Izmir). Le phénomène s'est produit en soirée du jeudi 11 février 2021 et a causé de lourds dégâts sur son passage en arrachant des arbres et en renversant voitures et bateaux ! La tornade n'a fort heureusement pas fait de victime mais 16 personnes ont été blessées, dont une transportée à l'hôpital avec une jambe cassée. La ville voisine d'Urla a également subi des dégâts liés au vent et à la grêle.

 

 

Amérique

 

Sur le continent américain, l'actualité météo est marquée par une vague de froid d'ampleur exceptionnelle touchant les États-Unis jusque dans leur partie sud !

 

Animation de la masse d'air sur les États-Unis du 14 au 17 février 2021 - via wxcharts.com

 

Les États-Unis sont actuellement en proie à une vague de froid majeure qui touche une grande partie du pays. Comme le montre la masse d'air ci-dessus, les températures à 850 hPa (vers 1500m d'altitude) descendent vers -20 à -25°C dans le centre du pays et les -20°C sont même descendus jusqu'au nord du Texas - une situation particulièrement rare à des latitudes aussi méridionales !

 

Températures relevées aux États-Unis en matinée du lundi 15 février 2021 - via windy.com

 

Au niveau du sol, des températures glaciales touchent de nombreux états. En matinée du samedi 13 février 2021, un record absolu de froid est tombé à la station de Bottineau dans le Dakota du Nord avec -46,1°C, battant le record qui tenait depuis 128 ans ! Dans le sud des USA, le Texas connaît un froid anormalement marqué. On a mesuré -23°C à Amarillo dans le nord de l'État et -13°C à Austin, sa capitale !

 

Chute de neige sur les plages de Galveston au Texas ce lundi 15 février 2021 - via weatherbug

 

Conséquence de ces températures remarquablement froides au Texas, la neige s'est invitée jusque sur les plages du golfe du Mexique ! Ce fut le cas à Galveston comme le montre la photo ci-dessus. Cette ville du sud des USA se situe à la même latitude que le nord de l'Égypte et n'est vraiment pas habituée à se retrouver sous la neige.

 

Chutes d'arbres liées aux pluies verglaçantes à Baton Rouge (Louisiane) le lundi 15 février 2021 - via Jake Dalton

 

Outre la neige, d'importantes pluies verglaçantes ont été observées entre le Texas et la Louisiane, dans des régions très peu habituées aux phénomènes hivernaux. La glace a causé d'innombrables chutes d'arbres ayant endommagé les lignes électriques. Ce mardi 15 février 2021, on comptait encore plus de 3 millions de foyers privés d'électricité dans ces deux États - une situation exceptionnelle !

 

Anomalies thermiques sur le continent sud-américain ce mardi 16 février 2021 - via tropicaltidbits.com

 

En revanche, l'actualité météo est nettement moins riche dans la partie sud du continent américain. Il n'y a d'ailleurs pas grand chose à raconter au sujet de cette partie du globe, tant que les conditions sont actuellement classiques pour la saison. La carte ci-dessus l'illustre parfaitement avec des températures très proches de la norme, en dehors d'anomalies chaudes sur le sud de l'Argentine.

 

 

Afrique

 

Sur le nord du continent africain, les températures sont passées de niveaux anormalement chauds à une fraîcheur sensible. La semaine dernière, des inondations meurtrières ont touché Tanger au Maroc.

 

Inondations meurtrières à Tanger le lundi 8 février 2021 - via TV5 Monde

 

Au début de la semaine dernière, des inondations ont touché la ville de Tanger au Maroc. Des pluies diluviennes se sont abattues sur la ville, causant de subites inondations dans les rues de la ville. Ces dernières ont eu un bilan humain absolument dramatique à cause de l'inondation d'un atelier clandestin. Situé dans un sous-sol, ce dernier s'est rapidement rempli d'eau, causant la mort d'au moins 24 personnes pendant qu'elles travaillaient.

 

Anomalies thermiques sur le nord de l'Afrique le 12 février et le 17 février 2021 - via tropicaltidbits.com

 

La semaine dernière, le nord de l'Afrique a été exposé à des températures anormalement chaudes, parfois situées 8 à 12 degrés au dessus des normales de saison. Le thermomètre a atteint 42,1°C à Kenieba au Mali le samedi 13 février 2021 tandis qu'il a fait jusqu'à 34°C à Minab en Iran, un record pour cette époque de l'année !

 

En ce début de semaine, les températures ont radicalement reculé. La faute aux "restes" de la vague de froid européenne. Le flux de nord-est plonge sur tout le nord-ouest de l'Afrique où les températures sont passées 8 à 12°C en dessous des normales de saison ! En quelques jours, certaines régions ont vu le thermomètre reculer de 20°C !

 

 

Asie

 

L'activité sismique a fait l'actualité ce week-end sur le continent asiatique, marqué également par des contrastes thermiques très prononcés.

 

Anomalies thermiques en Asie en première quinzaine de février 2021 - via JMA

 

Côté météo, le continent asiatique est concerné par de vastes anomalies douces depuis le début du mois de février, loin des froids glaciaux observés sur plusieurs pays durant le mois de janvier. Du Kazakhstan à la Chine, les anomalies thermiques sur 15 jours sont régulièrement comprises entre +4 et +6°C - ce qui ne veut pas dire que le temps est doux dans ces régions où les températures en hiver sont généralement bien froides.

 

Habitants d'Erevan (Arménie) rassemblés dans la rue après le séisme du 13 février 2021 - via RFE/RL

 

Ce week-end, un tremblement de terre a touché Erevan, la capitale de l'Arménie. Son épicentre était situé à seulement 8 kilomètres au sud-est de la ville. 5 des 10 provinces du pays ont ressenties les secousses. D'une magnitude de 4,7, ce séisme n'a causé que peu de dégâts et seules 3 personnes ont été légèrement blessées. Les habitants se sont rassemblés dans les rues, par peur de possibles répliques.

 

Dégâts liés à un fort tremblement de terre à Tokyo (Japan) le samedi 13 février 2021 - via Jun Hiratakyodo

 

Un autre tremblement de terre, plus important, a été observé ce samedi 13 février 2021 à l'autre bout du continent asiatique. Le séisme d'une magnitude de 7,1 a été ressenti sur tout l'est du Japon, dont à Tokyo où des dégâts (relativement légers) ont été observés. Son épicentre était situé au large de Fukushima, dans la même zone que le terrible séisme de 2011 (magnitude 9,0). Traumatisés par ces mauvais souvenirs, certains habitants ont été pris de panique mais les secousses n'ont fait aucune victime et aucun tsunami n'est survenu.

 

 

Océanie

 

L'actualité météo en Océanique est calme ces derniers temps. L'Australie échappe actuellement aux chaleurs extrêmes et les incendies sont sensiblement moins nombreux qu'en 2020.

 

Anomalies thermiques en Océanie en première quinzaine de février 2021 - via JMA

 

L'Océanie vit une "saison chaude" bien plus classique que celle de 2020. Alors que les chaleurs écrasantes et durables avaient entraîné des incendies d'ampleur historique en Australie l'année dernière, le thermomètre affiche des niveaux bien plus bas cette année avec des déficits thermiques assez prononcés sur l'ouest et le sud du pays-continent, atteignant -2 à -4°C sur 15 jours. Sur ces régiosn, les précipitations excèdent souvent la normale.

 

Incendie aux abords d'une autoroute vers Takapau (Nouvelle-Zélande) le jeudi 11 février 2021 - photo Rachel Wise

 

Jeudi 11 février 2021, un incendie s'est déclenché dans un champ aux abords de Takapau en Nouvelle-Zélande. Ce dernier a forcé la fermeture temporaire de l'autoroute circulant à proximité. La Nouvelle-Zélande connaît des précipitations discrètes depuis la fin du mois de janvier, sans que les déficits ne soient exceptionnels pour autant.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don