12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Violents orages sur le Sud-Est de la France et la Méditerranée en cette fin de semaine

jeudi 1 septembre 2022

 

Inondations dans le quartier du Prado à Marseille en soirée du mercredi 17 août 2022 lors du dernier passage orageux virulent sur la région - via Florian Labaye

 

 

Un contexte très instable favorable aux orages violents :

 

Une zone dépressionnaire plonge de l'Irlande vers l'Atlantique en cette fin de semaine, apportant un temps instable sur une large partie de la France avec l'arrivée d'air plus frais et humide en altitude sur des basses couches encore assez chaudes.

 

Situation atmosphérique du vendredi 2 septembre 2022 - ECMWF

 

 

C'est près de la Méditerranée que le conflit de masse d'air s'annonce le plus important, notamment en raison d'une mer encore particulièrement chaude pour la période avec des températures encore situées 4 à 6°C au-dessus des normales de la période entre les littoraux des Bouches-du-Rhône et la mer Ligure.

 

Anomalies de températures sur le bassin méditerranéen le 28 août 2022 – Copernicus

 

 

Cette mer chaude favorise une très forte instabilité de la masse d'air sur le bassin méditerranéen mais n'est pas l'élément déclencheur d'orages diluviens automnaux contrairement à ce que nous pouvons lire depuis plusieurs semaines dans les médias.

 

Celle-ci agit en fait comme une réserve de « carburant » pour les potentielles dégradations orageuses sur le secteur en alimentant les orages en air chaud, humide et instable. Cependant, si aucune dynamique d'altitude favorable au déclenchement d'orages ne circule sur ces régions, ce carburant ne sera pas utilisé et aucune dégradation ne se produira, encore moins des orages violents.

 

Situation atmosphérique propice à la survenue d'un épisode pluvio-orageux majeur près de la méditerranée - Météo-Paris

 


Avec l'arrivée de cette zone dépressionnaire par le Nord-Ouest de la France en cette fin de semaine, la dynamique d'altitude sera toutefois favorable au déclenchement d'orages et ceux-ci pourront donc utiliser l'énergie disponible pour produire des phénomènes localement violents. Les valeurs d'instabilités sont en effet particulièrement élevées, dépassant parfois les 2000 à 2500j/kg entre vendredi et dimanche sur les littoraux méditerranéens.

 

Instabilité atmosphérique (CAPE) sur la France entre le vendredi 2 et le dimanche 4 septembre 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

 

Ainsi, la dynamique d'altitude et l'instabilité marquée présente en cette fin de semaine près de la grande bleue devraient permettre la formation des premiers orages violents de la saison automnale sur nos littoraux méditerranéens avec un risque de très fortes précipitations, de grêle dommageable, de fortes rafales de vent et d'une puissante activité électrique.

 

 

Une dégradation marquée sur le Sud-Est du pays dès ce vendredi :

 

Alors que des orages parfois très pluvieux ont déjà concerné le Nord-Ouest de la France ce mercredi, causant parfois quelques dégâts avec des inondations locales observées près des Pays de la Loire notamment, l'instabilité va s'étendre à une large partie de la France dans les prochains jours.

 

Animation des précipitations du jeudi 1er au dimanche 4 septembre 2022 sur la France – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Si de nouveaux orages parfois très pluvieux sont attendus entre la Bretagne et la Normandie en seconde partie de journée de ce jeudi 1er septembre et la nuit prochaine, c'est à partir de demain vendredi que la situation sera la plus favorable aux forts orages, notamment sur le Sud-Est.

 

Ces régions seront en effet soumises à un afflux d'instabilité bien plus franc venant de la mer Méditerranée, ce qui devrait donc permettre la formation d'orages plus virulents qu'ailleurs en seconde partie de journée.

 

Risque orageux pour la journée du vendredi 2 septembre 2022 et la nuit suivante – Météo-Villes

 

 

Si des averses orageuses, localement fortes, devraient concerner une bonne partie de la France durant la journée, c'est notamment à partir de l'après-midi que le risque d'orages parfois forts s'accentuera entre l'Est du Massif-Central, les Alpes et le Sud-Est.

Sur ces secteurs, les orages pourront s'accompagner de fortes précipitations temporaires (localement plus de 20-30mm en 1h), de grêle et de fortes rafales de vent pouvant dépasser les 80-90km/h avant que le gros des orages ne se décale vers la Méditerranée pour la nuit suivante.

 

Près de la Méditerranée, des orages parfois virulents pourront déjà circuler en cours d'après-midi, principalement dans l'intérieur des terres avant de se propager en fin de journée et nuit suivante vers le littoral. Avec la formation d'une dépression de surface dans le Golfe du Lion, de virulents orages pourront se former durant ce laps de temps entre le Sud de la vallée du Rhône et l'Est du Languedoc avant de progressivement se décaler vers la région PACA.

 

Animation du risque de précipitations entre la soirée du vendredi 2 septembre et la nuit suivante sur le Sud-Est de la France – Modèle arome via meteociel.fr

 

 

Compte tenu de la très forte instabilité de la masse d'air, des phénomènes violents sont à craindre sous ces orages avec un risque de grêle dommageable, de puissantes rafales de vent et d'inondations locales. La masse d'air est en effet particulièrement humide près de la Grande Bleue durant ce laps de temps avec une teneur en eau précipitable importante près des littoraux du Languedoc et de la région PACA.

 

Teneur en eau précipitable durant la nuit de vendredi à samedi sur le Sud-Est de la France – Modèle Arpège via meteociel.fr

 

 

Ainsi, si les cumuls ne s'annoncent pas généralisés, ceux-ci pourront tout de même se montrer marqués et localement dépasser les 60-80mm en quelques heures, voire plus de 100mm sur les secteurs les plus touchés. Des inondations éclairs et importants ruissellements sont donc à craindre sous les orages les plus virulents.

 



Probabilités de cumuls supérieurs à 50mm entre vendredi 2 et samedi 3 septembre 2022 au matin – Prévision d'Ensemble du modèle Arome via meteociel.fr

 

 

Un léger doute subsiste néanmoins sur la localisation des secteurs les plus touchés par ces orages violents et la chronologie exacte de cet épisode. Si certains modèles voient le plus gros des orages partir en mer après avoir parfois durement touché l'Est du Languedoc et les abords du Rhône en soirée et début de nuit, d'autres voient au contraire un balayage virulent d'Ouest en Est sur la quasi totalité des littoraux de la région PACA durant la nuit de vendredi à samedi. Tout dépendra du placement exact de la dépression de surface dans le Golfe du Lion en seconde partie de journée.

 

Comparaison des scénarios du modèle arome (gauche) et du modèle WRF 5km (droite) pour la nuit du 2 au 3 septembre 2022 - via meteociel.fr

 

 

De nouveaux orages violents samedi sur le Sud-Est :

 

 

En journée de samedi, la situation n'évoluera qu'assez peu en altitude sur la France avec une dépression plongeant lentement vers l'Atlantique, induisant toujours un flux de Sud-Ouest très instable sur le Sud-Est du pays. Ainsi, de nouveaux orages parfois virulents sont attendus sur à peu près les mêmes secteurs que la veille durant une bonne partie de la journée.

 

Risque orageux pour la journée du samedi 3 septembre 2022 et la nuit suivante – Météo-Villes

 

 

Le contexte restant très instable du Massif-Central aux Alpes ces orages pourront de nouveau produire d'intenses précipitations temporaires, de fortes rafales de vent, des chutes de grêle localement dommageables et une forte activité électrique durant l'après-midi et la soirée de ce samedi.

 

Animation des précipitations du 3 au 4 septembre 2022 - Modèle Arpège via WX CHARTS

 

Près de la Méditerranée et jusqu'en vallée du Rhône, de nouveaux orages potentiellement violents et très pluvieux devraient également se former en cours de journée et pourront persister jusqu'à la nuit suivante avant de s'évacuer en mer. Là encore, des cumuls localement importants pouvant engendrer des inondations locales sont à craindre bien qu'il soit pour le moment difficile d'établir les secteurs les plus touchés.

 

L'instabilité se tassera partout à partir de dimanche avec quelques averses localement orageuses résiduelles ici ou là sur l'Est du pays. Rien à voir néanmoins avec les précédentes 48h.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don