12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Coup de chaleur passager

Situation météo sur la région – mardi, 22h15
Avec la chaleur qui gagnent vers le nord, le ciel se dégage sur toute la région.
Pour suivre l‘évolution des nuages en direct sur la France, cliquez ici
Pour l‘évolution et le risque de pluies sur la région, cliquez ici

TENDANCE à 10 jours sur l’ensemble de la France – mardi, 18h
Il a encore fait près de 40° en Provence intérieure mardi après-midi. Sans atteindre cette intensité, la chaleur remonte vers le nord mais l‘épisode qui touchera une grande partie du pays dans la journée de mercredi ne sera qu‘éphémère. Il apparaît assez clairement que l’air plus frais présent sur le nord de l’Atlantique, gagnera rapidement nos régions dès jeudi. Il faut donc s’attendre à une dégradation pluvieuse et orageuse assez importante. La situation ne s’améliorera que lentement par la suite et il n’est même pas certain que les régions du nord et du nord-ouest aient le temps de profiter de cette embellie car la nouvelle perturbation pluvieuse abordera la Bretagne et la Normandie dès dimanche après-midi. Elle annoncera le début d’une longue période agitée (averses et fraîcheur) et les régions méditerranéennes resteront une nouvelle fois à l’abri. Merci de votre soutien régulier (pubs) en échange d’une gratuité d’un service permanent – Guillaume Séchet

La tornade de Hautmont (Nord)

La tornade qui a eu lieu dimanche soir à Haumont est liée à très fort conflit entre de l’air chaud et humide présent au sud et de l’air frais et beaucoup plus sec arrivant par le nord; le tout, associé à un très fort courant d’altitude (courant jet) et à des vents de directions différentes. Il faut noter par ailleurs que dans cette région, le découpage des côtes et la proximité de l’Angleterre favorisent la formation de phénomènes rotatifs et tourbillonnants. Le terme “mini tornade” souvent employé par la presse n’existe pas. Il s’agit d’une tornade ou il ne s’agit pas d’une tornade mais il n’existe pas de phénomène entre les deux. Cette tornade est assez importante pour nos régions car elle a été classée F2 ou F3 sur une échelle qui en compte 5 (1 évènement de ce type par an). Cependant, le phénomène fait partie des aléas de notre climat et il est même plus fréquent dans les plaines du nord de la France qu’ailleurs. Sur le Nord-Pas-de-Calais, on peut par exemple citer la tornade du 25 juin 1967 à Palluel et Boulogne-sur-Mer, cette du 7 janvier 1998 à St Omer, du 10 décembre 2000 à Béthune ou du 25 janvier 2001 à Wattreloo. Il n’y a donc pas qu’aux USA que ce phénomène peut se produire, même si la configuration géographique des grandes plaines américaines favorise davantage les importants conflits de masses d’air
A ce propos, sachez que je sortirai un livre sur les extrêmes météo au mois de septembre – son titre: “Y a plus de saisons” (éditions Aubanel). Il passera en revue tous les extrêmes climatiques que nous pouvons connaître en France avec les records en France et dans le monde, et des chroniques pour chaque aléa. Il s’agit d’un ouvrage important et très illustré
Si vous souhaitez voir des images des dégâts provoqués par cette tornade, cliquez ici

Carte météo de France du 05/08/2008 à 1812 Carte météo Europe du 05/08/2008 à 1812
Température minimum pour le 05/08/2008 à 1812 Température maximum pour le 05/08/2008 à 1812