12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1859

Principaux évènements climatiques de l'année 1859 : Canicule, vague de chaleur, tempête, ouragan

 

 

La première partie du mois de janvier 1859 est très calme avec des matinées froides.

 

L’hiver 1858 - 1859 est doux et sans vague de froid. S'il avait eu lieu au début du XXI ieme siècle, on aura attribué cette situation au réchauffement global.

 

 

15 mars 1859 : Tempête d’équinoxe.

 

22 et 23 mars 1859 : Descente froide et instable - fréquentes giboulées de neige sur la moitié Est.

 

18 au 23 avril 1859 : Épisode de très mauvais temps avec pluie et froid sur les régions du Nord et fortes pluies dans les régions méditerranéennes.

 

27 avril 1859  : Brusque réchauffement - tempête d'Autan.

 

Notez qu'après un hiver 1858-1859 plutôt doux et calme, le printemps 1859 est très maussade et souvent pluvieux.

 

Du 14 au 17 mai 1859 : Très froid et humide - probablement d'abondantes chutes de neige au-dessus de 1000 à 1500 m d’altitude.

 

La canicule historique du mois de juillet 1859 : La température moyenne du mois de juillet 1859 est la plus élevée du 19eme siècle. En revanche, les maximales du mois n’atteignent pas des niveaux exceptionnels.

Cette période chaleur quasi-ininterrompue observe quand même quelques moments plus intenses et concerne surtout la moitié Sud. 

Du 25 juin au 28 juin 1859: Fortes chaleurs.

Du 2 au 7 juillet 1859 : Nouvelle vague de fortes chaleurs.

Du 15 au 22 juillet 1859 : Semaine la plus chaude.  Les fortes chaleurs reviennent du 28 au 31 juillet 1859.

 

Les fortes chaleurs de la journée du 18 juillet 1859

 

La vague de chaleur de l'été 1859 (juillet) - dessin humoristique

 

Ces fortes chaleurs se poursuivent en août 1859 (notamment du 7 au 14 août 1859), mais là encore elles concernent notamment un grand quart Sud-est (et moins la moitié Nord).

Du 24 au 26 août 1859 : Nouvelle poussée de chaleur !

 

Du 30 août 1859 au 1er septembre 1859 : Le temps devient brusquement automnal et très perturbé avec une descente de nord-ouest très fraîche et très instable.

 

La descente froide très précoce du 31 août 1859

 

11 septembre 1859 : Exceptionnellement froid et maussade sur une grande moitié Nord...

Du 14 au 17 septembre 1859 : Nouvel épisode de très mauvais temps.

 

 

Du 3 au 7 octobre 1859  : L'été revient... Chaud et ensoleillé. Notez qu'un cyclone menace les Açores entre le 10 et le 11 octobre 1859.

 

 

21 octobre 1859 : Très mauvais temps avec pluie, vent (y compris près de la Méditerranée).

Les 22, 23 et 24 octobre 1859 : Les descentes froides venues des Iles britanniques sont si musclées qu'il est possibles qu'elles aient occasionné quelques averses de neige jusqu'en plaine dans le Nord-ouest.

 

 

Du 24 au 31octobre 1859, les tempêtes se succèdent sur les côtes de l’Atlantique et de la Manche.

 

Le 25 octobre 1859 : Une dépression circule en Manche et se creuse fortement, occasionnant des vents très forts sur les trois-quarts du pays.

 

La tempête du 25 octobre 1859 : Une violente tempête frappe les régions du Nord-ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, Picardie, Nord-Pas-de-Calais). Le bilan est très meurtrier en mer d’Irlande et en Manche et dans un contexte de fortes marées (coefficients à 100), elle entraîne des phénomènes de submersion marine dévastateurs sur les côtes de l'Atlantique.

Naufrage de la Charte Royale lors de la tempête du 25 octobre 1859

 

1er novembre 1859 : Une nouvelle tempête balaye toute la moitié Nord de la France.

La tempête du 1er novembre 1859

 

 

Le 2 novembre 1859, l'Isère sort de son lit à Grenoble où la ville en en partie inondée. Ces inondations sont liées aux perturbations pluvieuses à répétition qui ont lieu les jours précédents.

 

Les inondations de début novembre 1859 à Grenoble - le Pont Saint-Pierre et la place Sainte-Claire

 

 

4 novembre 1859 : Troisième tempête en quelques jours - vent du Sud violent dans l'Est et Massif central.

 

 

16 et 17 novembre 1859 : Petite offensive du froid sec venue de l'Est. Fréquentes et fortes gelées.

 

 

Du 1er au 3 décembre 1859 :  Nouvelle offensive du froid avec neige entre le Nord-est et le Massif central.

 

 

Du 14 au 21 décembre 1859 :  Offensive du froid plus musclée avec neige dans le Nord et l'Est, et températures probablement inférieures à -10°C dans les régions continentales.

 

La vague de froid de décembre 1859 - situation météo au 15 décembre 1859

 

La neige de décembre 1859

 

 

Noël 1859 et la fin de l'année 1859 sont très perturbés avec des coups de vent pas de neige en plaine.

 

 

Compte tenu de l’immense travail réalisé pour permettre à cette chronique d’être mise en ligne gratuitement à disposition des internautes, il paraît logique que vous lui apportiez un minimum de soutien - merci d’avance Guillaume Séchet.

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don