Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1879

 

Principaux évènements climatiques de l'année 1879 : pluies verglaçantes, neige, vague de froid

 

Pluies verglaçantes du 22 au 24 janvier 1879


La forêt de Fontainebleau est très touchée. Des milliers d’arbres tombent sous le poids de la glace.


 


 

20 février 1879 : Une violente tempête secoue les trois quart de la France (exempté les régions proches de la Manche).

 

La dépression circule sur une axe Rochefort, Bourges, Strasbourg  avec un gradient de pression très resserré à l'Ouest et au Sud immédiat de cette dépression qui circule très rapidement (1000 km en 12h). La chute de pression atteint 10 et 20 hPa en quelques heures (-18 hPa à Rochefort en 4 heures).

 

Les rafales de vent maxi atteignent 100 à 130 km/h, localement 150 km/h sur la zone la plus impactée (Pays-de-Loire, Poitou-Charentes, nord de l’Aquitaine, Limousin, sud de la région Centre, Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes, Franche-Comté, Lorraine, Alsace).

 

De nombreux arbres sont déracinés ou cassés, des toitures sont arrachées, des bâtiments s'écroulent. Des bateaux sont emportés à Marennes (Charente), d’autres s’échouent voire sont portés à l’intérieur des terres. La mer inonde des propriétés. On déplore plusieurs morts dans l'Allier, une victime à Lyon, une douzaine de morts liés à la tempête de neige dans le Jura.

 

Trajectoire de la dépression qui engendra l'ouragan du 20 février 1879

 

 

 

 

Évolution de la hauteur de la mer et de la pression atmosphérique à Rochefort (Charente-maritime)

 

 


L'été 1879 est pourri car très frais et humide. Des inondations sont signalées dans le Nord-est au mois août.




 l'été 1879 pourri dans le Nord-est

 

 

La Vague de froid du mois de décembre 1879 (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI)

La vague de froid de décembre 1879 fait partie des plus importantes jamais enregistrées en France depuis plusieurs siècles. Un froid glacial venu de Russie déferle sur la France à partir du 2 décembre, jusqu’au 28.

A Paris, la température moyenne de ce mois atteint - 8°C alors qu’elle est normalement de +5°C. Le thermomètre affiche d’ailleurs un record absolu dans la matinée du 10 décembre avec - 24°C au parc Montsouris et - 26°C à St Maur. Il fait par ailleurs - 28°C à Orléans, - 30°C à Nancy et - 33°C à Langres (Haute-Marne).

L’épaisse couche de neige tombée dans la bassin de la Seine préserve la plupart des récoltes, hormis la vigne et les arbres fruitiers. Pratiquement tous les cours d’eau de France gèlent et la glace atteint des épaisseurs jamais mesurées. Le midi est tout de même beaucoup moins touché par ces froids extrêmes.

Cette vague de froid débute véritablement le 4 décembre 1879, lors d'une tempête de neige ensevelie la moitié Nord de la France. Au terme de cette tempête, on mesure 36 cm à Paris !

Ensuite, un froid polaire s'installe, notamment dans le Nord et l'Est car de vastes régions sont couvertes de neige et de l'air continental très froid venu de Russie envahit toute l'Europe continentale.

 

La tempête de neige du 4 décembre 1879

 



Paris sous 40 cm de neige, le 9 décembre 1879 - Les abords du sénat (Palais du Luxembourg)

 

 

L'amoncellement des neiges sur la Seine au Pont Saint-Michel : la neige est alors déversée sur la Seine gelée - vers le 10 décembre 1879

 

 


Vague de froid de décembre 1879 - le déchargement des tombereaux de neige dans la Seine - vue prise sur le Pont-Neuf

 



Vague de froid de décembre 1879 - le dégagement des Couvertures à l'Annexe du Mont-de-Piété, rue Malher

 

 

Vague de froid de décembre 1879 - Le 9 décembre, le marché Saint-Martin s'écroule sous le poids de cette neige à Paris !

 

 

Le froid continental venu de Russie envahit toute l'Europe continentale, notamment vers le 7 décembre 1879

 

Les températures minimales sont atteintes vers le 19 décembre 1879 avec des valeurs inférieures à -20°C sur un grand quart Nord-est de la France !

 

 

temperatures-minimales-decembre-1879-France

 

Températures minimales relevées au cours du mois de décembre 1879 (Guillaume Séchet) - source : livre "Y'a plus de saison" éditions Aubanel

 



La neige à Langres (Haute-Marne) en décembre 1879 - la température atteint -33°C !

 



La neige à St-Lo (50), en décembre 1879

 

Peu à peu, les habitudes de la France se rapproches des régions du Grand Nord



Une buvette Groënlandaise est improvisée sur les quais de la Seine à Paris ! Mi-décembre 1879

 

 


Vague de froid de décembre 1879 - La Seine gelée au niveau du Louvre

 




Vague de froid de décembre 1879 - ouvriers cassant la glace sur la Seine à Paris (en avant du Pont des Invalides)

 




En province, le froid glacial provoque une forte sur-mortalité

 




Vague de froid de décembre 1879 - La Saône gèle

 



le froid en France - décembre 1879




La mer gèle à Honfleur (Calvados) !!

 

 



 

Vague de froid de décembre 1879 : La Saône gelée à Lyon

 

 

Le bilan des températures de ce mois de décembre 1879 est incroyable avec des valeurs moyennes de -8°C à Paris et en-dessous de 0°C quasiment partout en-dehors des côtes 

 


Pour plus de détail sur cet événement, CLIQUEZ ICI

Compte tenu de l’immense travail réalisé pour permettre à cette chronique d’être mise en ligne gratuitement à disposition des internautes, il paraît logique que vous lui apportiez un minimum de soutien - merci d’avance Guillaume Séchet.

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don