Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 1961

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1961

 

Repères historiques de l'année 1961

15 février 1961 : éclipse solaire dans le Midi de la France

12 avril 1961 : Youri Gagarine est le 1er homme dans l’espace
26 avril 1961 : Échec du putsch des généraux à Alger
Berlin est coupé par un mur

 

Évènements météo marquants de l’année 1961 : hiver très doux, torrent de boue début avril, tempête le 13 juillet vague de chaleur fin août, incendie dans les Landes en septembre, grain orageux et tornade près de la Méditerranée le 7 octobre.

 

L’hiver 1960 - 1961 est remarquablement doux - la neige est rare en plaine.

 

28 janvier 1961 : un véritable « coup de tabac » se produit en Bretagne et en Normandie - de violentes averses provoquent des rafales de vent à plus de 150 km/h à Caen.

La tempête du 28 janvier 1961 - analyse météo

 

14 février 1961 : cette journée est vraiment printanière - grâce à un vent de sud, les températures atteignent 18° à Rouen, 19° à Paris, 20° à Clermont Ferrand et 23° à Pau.

 

15 février 1961, 8h31 à 8h36 : Une éclipse solaire totale intéresse les régions allant de Royan à Monaco

 

L'éclipse totale de soleil du 15 février 1961

 

Mars 1961 est très sec, à tel point que certaines régions de France n’enregistrent pas la moindre goutte de pluie à Paris. Le 16 mars 1961, on bat des records de douceur avec 23,3°C à Paris.

 

La douceur du 16 mars 1961

 

9 avril 1961 : des orages très précoces pour la saison et surtout très violents provoquent de nombreux dégâts en soirée sur la Picardie et l’Ile de France - les centres-ville d’Ecouen et de Fontenay en Parisis (Val d’Oise) sont dévastés par des torrents de boue - d’énormes grêlons tombent sur St Quentin, Beauvais ainsi que dans le centre des Yvelines (Trappes).

 


Orages violents et torrent de boue en région parisienne du 9 avril 1961
 


4 mai 1961 : une tornade tue 2 personnes et en blesse 100 autres près d’Evreux et de Cormeilles - une 2cv s’envole même au-dessus d’une maison.



La tornade du 4 mai 1961

 


La tornade du 4 mai 1961

 

En mai 1961, les gelées sont fréquentes - le 12 mai 1961, il gèle dans tout le nord-est - entre le 28 et le 30 mai 1961, les températures descendent autour de 0° sur la moitié de la France - il fait très localement jusqu’à -8° dans le Limousin et lors des accords d’Évian, la neige tombe pratiquement aux portes de la ville (après vérifications, ces propos auraient été exagéré car il a neigé en montagne mais pas à Évian).

Voici quelques températures minimales sous abri :

  • -3,4°C à LA COURTINE (772m - Creuse)
  • -2,2°C à ROMORANTIN (Loir-et-Cher)
  • -2,0°C à NEVERS-MARZY (Nièvre)
  • -1,9°C au MANS (Sarthe)

 

Froid très tardif de la fin mai 1961 sur la moitié du pays

 

1er et 2 juillet 1961 : de fortes chaleurs sont observées un peu partout, notamment dans l’ouest - on mesure 35° à Rennes, Nantes, Angers et Le Mans.

 

Du 12 au 15 juillet 1961 : le temps est épouvantable - des tempêtes tout à fait hors-saison balayent tout le nord et l’ouest du pays - elles provoquent des naufrages en Manche et en Atlantique où 170 marins sont portés disparus - les rafales de vent dépassent 100 km/h jusque dans les terres - le 12 et le 13 juillet 1961, on relève 162 km/h à Cherbourg, 130 km/h à Cormeilles (sud de Paris), 115 km/h à St Quentin, et 112 km/h à La Rochelle. Malgré ces tempêtes, les mois de juillet et août 1961 sont généralement secs.

 

La tempête estivale du 12 juillet 1961

 

Le 13 juillet 1961, la tempête provoque quelques dégâts à Paris et une pierre descellée d'un toit tue un passant et en blesse trois autres. Un bateau des Sables-d'Olonne coule avec 4 hommes à bord. 

 

Nuit du 7 au 8 août 1961 : Violent orage de pluie et grêle en Haute-Vienne. Il tombe 109,7 mm en 55 minutes à Magnac-Laval !!  Cet orage, très localisé cause de gros dégâts aux cultures et toitures. Des arbres sont déracinés.

 

Du 29 août au 3 septembre 1961 : la sécheresse s’accentue avec l’arrivée d’une vague de chaleur assez tardive - certaines villes sont approvisionnées en eau - le 29 août 1961 , la température atteint 38° à Tours et Bordeaux, 37° au Mans, Poitiers et Cognac, 36° à Alençon, Rennes et Caen, 35° à Rouen et Chartres.

 

La vague de chaleur et la canicule de fin août et septembre 1961

 

La vague de chaleur et la canicule de fin août et septembre 1961 à Paris

 

Du 16 au 18 septembre 1961 : un fort vent de sud, très sec et très chaud circulant à l’approche du cyclone « Debbie » déclenche d’importants incendies dans les Landes - les mesures prises depuis la catastrophe de 1949, permettent de mieux maîtriser le feu mais 3000 ha de pinèdes sont tout de même ravagés.


Vague de chaleur et sécheresse de septembre 1961 et incendies dans les Landes

 

6 et 7 octobre 1961 : une ligne de très violents orages balaye tout le Languedoc-Roussillon et une partie de la basse vallée du Rhône - les inondations sont fréquentes et une tornade est observée à Nîmes où le vent atteint la vitesse de 180 km/h - les dégâts sont importants. La presse de l'époque rapporte plusieurs morts et blessés.

 

Cumuls de pluie du 6 octobre 1961 - carte Meteo-France

Les rafales de vent mesurées au cours de la tempête du 6 octobre 1961 sont les suivantes :

  • NIMES-COURBESSAC : 180 km/h
  • MONT AIGOUAL : 173 km/h
  • MONT-VENTOUX : 122 km/h
  • MARIGNANE : 101 km/h
  • SALON DE PROVENCE : 101 km/h
  • ORANGE : 101 km/h

 

 

Le grain du 7 octobre 1961 dans les régions méditerranéennes françaises - analyse météo

 

Le grain venteux et pluvieux du 7 octobre 1961 au matin

 

Les 18 et 19 octobre 1961 : de l’air particulièrement froid pour la saison provoque des chutes de neige pratiquement jusqu’en plaine (300 à 400 m d’altitude).

 

11 novembre 1961 : une tempête se déchaîne sur le Pays basque et des pluies torrentielles se produisent sur toute la moitié sud du pays - les inondations sont fréquentes sur la côte d’Azur et le littoral est ravagé par des vagues géantes.

 

Du 20 au 22 novembre 1961 des pluies diluviennes s’abattent sur les Pyrénées-Orientales. En 3 jours, il tombe plus de 300 mm sur le centre du département et sur le Vallespir. Le maximum est enregistré à La Forge-Del-Mitg avec 475 mm du 20 novembre 20 h au 22 novembre 22 h.

 

Cumuls de pluie du 20 au 22 novembre 1961 dans les Pyrénées-orientales

 

4 décembre 1961 : un très puissant courant de sud-ouest fait remonter de l’air extrêmement doux en provenance du Maroc - les températures atteignent parfois 25° sur la Côte basque et les rafales de vent atteignent 130 km/h à Ouessant, 115 km/h à Auxerre et 110 km/h à Reims.

 

Tempête du 4 décembre 1961

 

Du 15 au 27 décembre 1961, le temps est très froid mais anticyclonique et sec sur la moitié Nord de la France, notamment l’Alsace-Lorraine où l’on mesure des températures souvent comprises entre -10 et -12°.

 

Évolution de la température quotidienne à Strasbourg en décembre 1961 - meteo climat

 

Climat, météo et écarts à la normale des températures et des pluies en 1961

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don