Mercredi

<div id="div_widget_meteo_paris"><!-- Widget2 Meteo copyright 2013 - Modification et reproduction interdite --><span id="lien_widget_meteo_paris" style="display:block;height:0"><a href="http://www.meteo-paris.com">M&eacute;t&eacute;o paris</a></span><script type="text/javascript" src="http:⁄⁄www.meteo-paris.com/widget3/loader/4/21/000000/version2/0b0f4c/zzzzzz/000/000/000/1/1__1__0__0"></script></div>

Partager sur Facebook

Prévisions météo réalisées

par Guillaume Séchet

Météorologiste et présentateur météo à

Ca s’est passé un 17 sept !

L'Almanach météo du 17 sept L'Année de votre naissance
Météo pour une autre ville :
flash

Alerte à la pollution à Parie et IDF >>>


16/09/2014
23:45

Météo en temps réel


Vos observations en direct

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Paris - Tour Eiffel
webcam vue vers l'est depuis Beaugrenelle
Ajouter votre webcam
Toutes les webcams

Suivi des précipitations
Secteur : Paris
Toutes les cartes de précipitations


Suivi des températures
Secteur : Paris
Températures Paris
Ajouter votre station météo
Tous les graphiques Autres stations météo

Suivi des températures
Secteur : France
Toutes les cartes des observations météo

Suivi des nuages
Secteur : Europe



Les chroniques météo de l'année 1954...



Déposez une photo

Année précédente



Ecarts à la normale 1954

Repères historiques

23 mars :l’abbé Pierre crée l’organisation humanitaire « Emmaüs »
8 mai : Dien Bien Phu tombe et l’occupation française du Vietnam se termine
3 août : mort de Colette
Toussaint sanglante en Algérie
28 novembre : Gaston Dominici est condamné à mort


Evènements météo marquants de l’année



Du 1er au 9 janvier : une première vague de froid accompagnée de neige concerne notamment le nord et le nord-est où les températures descendent en dessous de -10° , on relève -18° à Nancy et -16° à Strasbourg.


Du 22 janvier au 7 février (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI): une seconde vague de froid, beaucoup plus forte, concerne absolument toute la France - les principaux cours d’eau commencent à geler et une banquise se forme à Dunkerque.


Ce froid polaire atteint son maximum d’intensité entre le 31 janvier et le 2 février
où les vents forts rendent les conditions atmosphériques difficiles à supporter - on enregistre -25° à Luxeuil les bains, -21° à Mulhouse, -17° à Nancy, -16° à Reims et -13° à Paris mais au vent, le ressenti est plutôt de l'ordre de -25 à -50°.

A Paris, on ressort les braseros

La Loire gèle


Mer de glace à Dunkerque

C'est la banquise à Dunkerque


Cette vague de froid provoque une véritable hécatombe chez les sans-abris et un énorme élan de solidarité est lancé par l’Abbé Pierre.Les 5 et 6 février, le Languedoc-Roussillon est enseveli sous une extraordinaire tempête de neige - il tombe 85cm de neige en 2 jours à Perpignan mais également une quarantaine de centimètres à Carcassonne et 30cm à Montpellier.



Perpignan est enseveli sous une couche de 85cm !
.


Impressionnante couche de neige aux Saintes-Marie-de-la-mer




Températures minimales du 1er février et températures maximales du 2 février 1954


18 mai : l’hiver revient pratiquement - au cours de cette journée, des pluies diluviennes provoquent de graves inondations dans le sud-ouest, alors que la Bourgogne et l’Auvergne doivent se contenter d’une température de 5 à 8°.


9 juin : le jour de la St Médard est épouvantable - la pluie et la tempête balayent le nord de la France comme en plein hiver.


L’été 1954
est comme le précédent, c’est-à-dire très frais et très humide - au petit matin du 29 juin et du 8 juillet , les gelées blanchissent par endroits la campagne normande et champenoise - les 24 et 25 août sont des journées extrêmement mauvaises et presque hivernales - il fait parfois une dizaine de degrés en plein après-midi dans les régions du nord et du nord-est où la pluie tombe pratiquement sans discontinuer - de la neige aurait même été observée en Normandie mais cette information paraît douteuse; le phénomène étant semble-t-il impossible.



Analyse du 25 août 1954 et températures maximales


18 octobre : l’été fait une petite apparition mais il est trop tard - la température atteint 28 à 29° dans le sud-ouest et jusqu’à 26° à Paris.


8 décembre : une impressionnante dépression centrée sur l’Irlande provoque des vents très violents sur toute la France - les plus fortes rafales sont mesurées à Lyon avec 124 km/h mais les 100 km/h sont dépassés un peu partout, y compris dans les terres.


Nuit du 22 au 23 décembre : un terrible coup de vent balaye de nouveau l’extrême nord du pays - les rafales atteignent 150 km/h à Cambrai où la plupart des toitures sont arrachées.


Ecarts à la normale 1954




Déposez une photo

Année précédente


Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.





 




Google