12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

27 & 28 février 2010 : tempête Xynthia sur la France

samedi 1 mars 2014
Après avoir concerné le Portugal et l'Espagne, une violente tempête, baptisée Xynthia, a durement frappé la France il y a 4 ans les 27 et 28 février 2010.

Image d'illustration pour 27 & 28 février 2010 : tempête Xynthia sur la France

Les plus fortes rafales ont touché une large bande du territoire orientée selon un axe Sud-Ouest / Nord-Est de la Charente-Maritime aux Ardennes. En marge du centre dépressionnaire, des vents violents ont également été observés en montagne, au pied des Pyrénées et en vallée du Rhône. 

Image d'illustration pour 27 & 28 février 2010 : tempête Xynthia sur la France

Xynthia s'est révélée nettement moins forte que Lothar et Martin en décembre 1999 ou Klaus en janvier 2009 mais elle a produit des élévations importantes du niveau de la mer, qui, se trouvant en phase avec une marée haute à fort coefficient, ont causé  des phénomènes de submersion exceptionnels sur les côtes de Vendée et en Charente Maritime, de l'ordre de 1,50 m à La Rochelle selon les observations réalisées par le SHOM (rapport complet). 47 personnes ont trouvé la mort. 

Image d'illustration pour 27 & 28 février 2010 : tempête Xynthia sur la France

Au delà de la France, Xynthia a soufflé la tempête près des côtes portugaises, balayant la Galice et le Pays Basque espagnol avant d'atteindre son minimum sur les côtes françaises à 969 hPa. Les vents violents ont ensuite frappé le Sud-Est de l'Angleterre, la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et les Pays Bas. Xynthia s'est formée en plein cœur de l'Atlantique, près du tropique du cancer. Il est très rare que des dépressions atlantiques se développent à des latitudes aussi basses.

En novembre 2011, les phénomènes de "vagues submersion" étaient ajoutés à la vigilance.