12 résultats
Chargement

À quand la fin de la canicule dans le sud-est de la France ?

mercredi 20 juillet 2022

 

Si la canicule a pris fin sur toutes les régions du nord et de l'ouest, elle se poursuit dans le sud-est de la France où les prochains jours vont rester très éprouvants. À quand la fin de l'épisode caniculaire sur ces régions ?

 

 

La canicule continue au sud-est

 

La goutte froide ayant soulevé un air bouillant sur la France en début de semaine survolait le nord-ouest de l'hexagone et la Manche ce mercredi 20 juillet 2022. Celle-ci a généré une infiltration d'air océanique par l'ouest du territoire, conduisant à une baisse très nette des températures par rapport à la veille sur les régions du centre et du nord. Cependant, cette goutte froide est en train de remonter vers la Mer du Nord, si bien que l'air océanique n'atteindra pas véritablement le sud-est de la France.

 

Situation à échelle continentale pour le mercredi 20 juillet 2022 - carte ECMWF

 

 

 

Pendant que le nord et l'ouest de la France respiraient bien mieux, les régions de l'est et notamment du sud-est enregistraient toujours des valeurs excessives ce mercredi 20 juillet 2022. Ainsi, on a relevé 38,4°C à Figari en Corse-du-Sud, 38,1°C à Saint-Martin-d'Hères en Isère, 37,6°C à Valence dans la Drôme, 37,3°C à Lyon dans le Rhône, 36,9°C à Avignon dans le Vaucluse, 36,8°C à Chambéry en Savoie ou encore 35,2°C à Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône.

 

Températures maximales observées en France ce mercredi 20 juillet 2022 - Météo Villes

 

 

 

Près de la Méditerranée, les nuits tropicales s'enchaînent avec des valeurs parfois impressionnantes. C'est notamment le cas de Nice qui vient de vivre une série de trois nuits consécutives à plus de 27°C ! Après une minimale de 27,5°C le lundi 18 juillet puis une minimale de 27,3°C le mardi 19 juillet, la valeur minimale de ce mercredi 20 juillet 2022 a établi un nouveau record mensuel avec 27,9°C (à seulement 0,2°C du record absolu qui est de 28,1°C) ! De quoi rendre les nuits très pénibles...

 

Record mensuel de température minimale battu à Nice ce mercredi 20 juillet 2022 - Météo Villes

 

 

 

En conséquence, Météo France a maintenu une vigilance orange à la canicule sur 14 départements. Parmi eux, 12 départements du quart sud-est de la France allant du Languedoc aux départements alpins. Par ailleurs, les deux départements alsaciens restent également en vigilance orange pour la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 juillet 2022 uniquement. Ils quitteront la vigilance dès jeudi matin.

 

Carte de vigilance canicule publiée le mercredi 20 juillet 2022 à 16h - Météo France

 

 

 

 

À quand la fin de cette canicule ?

 

Nouveau réchauffement dès jeudi

 

Sur l'animation ci-dessous, on constate bien l'intrusion d'air océanique sensiblement moins chaud sur le nord et l'est de la France mais on note également que ce dernier a bien du mal à progresser jusqu'au sud-est de la France, restant sous l'influence des masses d'air très chaud toujours présentes sur l'Espagne et le bassin méditerranéen. D'ailleurs, l'éloignement de la goutte froide va permettre un nouveau réchauffement de la masse d'air sur le sud et l'est du pays durant les journées du jeudi 21 et du vendredi 22 juillet 2022.

 

Animation de la masse d'air à 850 hPa (vers 1500) du mardi 19 au vendredi 22 juillet 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

Dès ce jeudi 21 juillet 2022, une nouvelle accentuation de la chaleur va se produire sur le pays. Le seuil des 30°C sera atteint et dépassé sur les deux tiers sud de la France avec des valeurs souvent comprises entre 32 et 35°C dans le sud-est (parfois 36 à 38°C dans le Languedoc) ! Ce pic de chaleur s'étendra vers le nord-est de la France pour vendredi 22 juillet avec des maximales de 33°C en Alsace et 34°C vers Dijon. Dans le quart sud-est, la journée sera éprouvante avec souvent entre 35 et 39°C dans les terres !

 

Prévisions des températures maximales pour les jeudi 21 et vendredi 22 juillet 2022 - Météo Villes

 

 

 

 

Vers un nouveau pic dimanche et lundi

 

Un léger apport en air océanique fera reculer les températures durant la journées du samedi 23 juillet 2022 mais une nouvelle pulsion chaude devrait intervenir dès le lendemain. Comme le montre l'animation ci-dessous, de l'air surchauffé venu de Méditerranée devrait de nouveau remonter sur la France dimanche 24 et lundi 25 juillet, touchant davantage les régions du sud et l'est de la France. Une nouvelle intrusion d'air océanique arriverait par le nord et l'ouest pour mardi 26 juillet.

 

Animation de la masse d'air à 850 hPa (vers 1500) du samedi 23 au mardi 26 juillet 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

Ainsi, la journée de samedi 23 juillet sera moins chaude que la veille avec de fortes chaleurs concernant notamment le quart sud-est du territoire (encore plus de 35°C sur certains départements méditerranéens). La pulsion chaude envahira le pays dimanche 24 juillet avec des valeurs supérieures à 30°C sur la plupart des régions, atteignant souvent 35 à 39°C du sud-ouest à Rhône-Alpes ! Ce pic de chaleurs caniculaires s'étendrait au nord-est lundi 25 juillet avec 36°C en Alsace. Dans le sud-est, il ferait souvent 36 à 39°C (localement 40°C) tandis que l'ouest perdrait quelques degrés. Cette baisse s'étendrait mardi 26 juillet avec de fortes chaleurs reculant vers la Méditerranée.

 

Prévisions des températures maximales pour les samedi 23, dimanche 24 et lundi 25 juillet 2022 - Météo Villes

 

 

 

 

Fin de canicule très indécise en Méditerranée...

 

Comme nous l'avons vu ci-dessus, une succession de pulsions chaudes devrait survenir d'ici le début de la semaine prochaine. Si le nord et l'ouest verront les températures fluctuer (tantôt chaudes, tantôt plus respirables), celles du sud-est baigneront en permanence dans l'air chaud. Selon les modélisations pour la semaine prochaine (du 25 au 31 juillet 2022), l'anomalie chaude prononcée devrait se poursuivre sur le quart sud-est de la France.

 

Modélisation de l'anomalie thermique pour la semaine du lundi 25 au dimanche 31 juillet 2022 - via ECMWF

 

 

 

Ainsi, il est probable que les chaleurs excessives se prolongent jusqu'à la fin du mois de juillet voire jusqu'au début du mois d'août dans le sud-est de la France et particulièrement sur les régions méditerranéennes où aucune baisse franche n'est entrevenue pour l'heure. Les projections de températures pour Nîmes illustrent bien cette absence de baisse. D'ici le début du mois d'août, les différents scénarios restent quotidiennement entre 20 et 25°C les nuits et entre 35 et 40°C le jour...

 

Projections des températures à Nîmes jusqu'au 3 août 2022 - via meteologix.com

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don