12 résultats
Chargement

Incendies en France : un début de saison déjà exceptionnel

jeudi 21 juillet 2022

L'incendie de Landiras (Gironde) traversant les routes le 17 juillet 2022 - photo SDIS33

 

Ces dernières semaines, les incendies se sont multipliés en France. Si la Gironde a fait la une de l'actualité, d'importants brasiers ont également concerné des régions plus septentrionales. Le point sur un début de saison déjà exceptionnel.

 

 

Un début de saison exceptionnel

 

C'est un fait : ce début de saison des incendies est d'ores et déjà exceptionnel en France. En date du 16 juillet 2022, nous étions en passe de dépasser les 40.000 hectares détruits par les incendies dans le pays, ce qui est d'ores et déjà le deuxième total le plus élevé depuis 2008, déjà bien plus que sur l'année complète de 2021 (30.600 hectares) et un peu moins que sur l'année complète de 2019 (43.600 hectares), marquée notamment par des chaleurs caniculaires exceptionnelles (42,6°C à Paris, 46°C dans le Languedoc) !

 

Surface brûlée par les incendies et nombre de feux par an de 2008 à 2022 - via Copernicus

 

 

 

En général, le plus gros de la saison des incendies se produit entre la mi-juillet et le début de l'automne, au moment où les sols sont les plus secs. Avec la sécheresse durable observée depuis l'hiver dernier, la saison a démarré bien plus tôt en cette année 2022 avec des incendies au sud-est dès le mois de janvier puis au printemps. Fin mars, près de 15.000 hectares avaient déjà été détruits en France. C'est toutefois entre la fin juin et les derniers jours que la situation s'est le plus dégradée. Au 16 juillet 2022, nous atteignons le record de superficie brûlée à cette date sur la période 2006-2021 et nous sommes plus de 7 fois au dessus de la moyenne de la période !

 

Surface brûlée par les incendies et nombre de feux par an de 2008 à 2022 - via Copernicus

 

 

 

 

Plus de 20.000 hectares ravagés en Gironde

 

L'incendie de la Teste-de-Buch a marqué les esprits en détruisant 7.000 hectares de forêt durant une semaine ! Le feu a frappé des zones très touristiques, finissant par atteindre les plages de l'océan et arrivant jusqu'au pied de la célèbre Dune du Pilat. De nombreux campings ont été évacués et ces évacuations se sont avérées particulièrement nécessaires puisque les cinq campings situés au pied de la dune - dont le célèbre camping des Flots Bleus - ont été détruits à 90% par les flammes !

 

Les campings situés au pied de la Dune du Pilat ont été ravagés par les flammes - photo Sira Thierij / BBC

 

 

 

L'incendie qui a touché la commune de Landiras et les communes voisines fut deux fois plus important, brûlant un peu moins de 14.000 hectares ! Cet immense brasier a détruit de vastes zones forestières, conduisant à de nombreuses évacuations. Le travail remarquable des pompiers a permis d'épargner les habitations mais des milliers de personnes ont dû quitter leurs logements en raison des épaisses fumées.

 

L'incendie de Landiras (Gironde) traversant les routes le 17 juillet 2022 - photo SDIS33

 

 

 

Au total, ce sont quasiment 21.000 hectares qui ont été détruit en Gironde entre les brasiers de la Teste-de-Buch et de Landiras. Cette superficie est particulièrement impressionnante, d'autant que d'importants moyens ont été engagés au sol comme dans les airs. Sans ce travail acharné des pompiers, le bilan aurait été encore plus lourd. Au total, ce sont près de 36.750 personnes - dont de nombreux vacanciers - qui ont subi les opérations d'évacuation. Grâce à celles-ci, aucune victime n'est à déplorer.

 

Carte des superficies détruites par les incendies en Gironde - via EFFIS / Copernicus

 

 

 

Malgré l'ampleur de ces brasiers, la région a connu pire dans un passé assez lointain. Au mois d'août 1949, de gigantesques incendies avaient touché la Gironde durant une semaine. Du 19 au 25 août, les immenses brasiers avaient ravagé 52.000 hectares sur les communes de Cestas, Saucats, Marcheprime et Mios, deux fois et demi la superficie des incendies de juillet 2022. De plus, le bilan humain fut dramatique avec 82 personnes décédées.

 

Gigantesques incendies ayant brûlé 52.000 hectares en Gironde en août 1949 - Chronique Météo Villes

 

Toutefois, ces deux situations ne sont pas vraiment comparables car les moyens dont disposaient les pompiers étaient bien moins efficaces en 1949 qu'ils ne le sont en 2022. De plus, les politiques de protection des forêts et de gestion de la population n'étaient pas non plus les mêmes. Cette année, aucune victime n'a été déploré grâce aux évacuations préventives massives.

 

 

 

 

D'importants incendies jusqu'en Bretagne

 

Dans le sud-est du pays, un important incendie s'était déclenché le 14 juillet 2022 dans le nord des Bouches-du-Rhône dans le secteur de Graveson. Les flammes ont été actives durant plusieurs jours, détruisant un total de 1.600 hectares dans le massif de la Montagnette et mobilisant plusieurs centaines de pompiers. Ils sont parvenus à empêcher l'incendie d'atteindre les zones habitées.

 

Incendie dans le massif de la Montagnette (nord des Bouches-du-Rhône) le 18 juillet 2022 - photo Pompiers 13

 

 

 

L'incendie le plus marquant survenu en dehors des régions du sud s'est produit en Bretagne, dans le département du Finistère ! Le feu a pris en après-midi du lundi 18 juillet 2022 dans les Monts d'Arrée sur la commune de Brasparts, alors que le département du Finistère venait d'enregistrer les premiers 40°C de son histoire ! Le brasier a été actif durant deux jours, détruisant un total de 1.725 hectares ! Le brasier a laissé des paysages de désolation sur de vastes étendues, une scène rare dans cette région.

 

Paysage calciné à perte de vue à Brasparts dans le Finistère le 19 juillet 2022 - photo Mathieu Rivrin

 

 

 

Toujours dans le nord-ouest de la France, un important incendie s'est déclenché le lundi 18 juillet 2022 sur la commune de Mulsanne située au sud du Mans dans la Sarthe. Sous une température flirtant avec les 40°C et avec un air excessivement sec, les flammes n'ont eu aucun mal à progresser et ont détruit 330 hectares. Environ 200 habitations ont dû être évacuées en raison des épaisses fumées causées par le sinistre.

 

L'incendie de Mulsanne (Sarthe) a ravagé 330 hectares les 18 & 19 juillet 2022 - photo Lorenzo Vergari Morelli

 

 

 

Si nous avons évoqué les plus gros brasiers, il n'est pas possible de lister les dizaines de départs de feu observés un peu partout en France au cours des derniers jours, dans des régions pourtant peu habituées. Les Yvelines ont été concernées mardi 19 juillet 2022 : près de 50 hectares ont été détruits de Mareil-le-Guyon à Saint-Cyr-l’École. Notons que de nombreux incendies se sont déclenchés dans les champs. Dans ces conditions, une simple étincelle générée par un engin suffit...

 

De multiples départs de feu ont touché les Yvelines le mardi 19 juillet 2022 - photo SDIS78

 

 

Alors que l'été est encore long et que la sécheresse continue de faire rage, cette saison des incendies déjà anormalement active et étendue pourrait encore s'aggraver...

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don