12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

jeudi 4 juillet 2013

Les nuages dominaient très largement en France mercredi. 

Image d'illustration pour Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

L'insolation a été faible voire nulle sur la plupart des régions. Seules quelques secteurs normands et bretons et les côtes méditerranéennes tirèrent leur épingle du jeu, notamment la Corse (cliquez sur cette carte d'Infoclimat pour la rendre interactive). 

Image d'illustration pour Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

Les pluies ont même été abondantes des Savoie à l'Alsace (10 / 30 mm en 24 heures) et localement très abondantes autour du Territoire de Belfort. En tenant compte des lames d'eau déjà tombées la nuit précédente, les cumuls ont atteint 51 mm au Ballon d'Alsace (90), 77 mm à Belhafy (70), 78 mm au Ballon de Servance (70).
Seuls les secteurs proches de la Méditerranée ont bénéficié de la chaleur avec même quelques pointes à plus de 30°C vers la Côte d'Azur et en Corse (32,6°C à Figari). 

Le talweg à l'origine de ces médiocrités sera largement rejeté par une solide dorsale anticyclonique en cette fin de semaine. 

Image d'illustration pour Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

Ce week-end et en début de semaine prochaine, cette dorsale s'étalera sur une grande partie de l'Europe, y compris et surtout de l'Atlantique aux Iles Britanniques : un scénario bien sûr inédit en 2013 et qui, d'ailleurs, ne se produit pas tous les étés. 

Image d'illustration pour Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

Cette situation dite "de blocage" persisterait en fin de semaine prochaine, quand bien même le courant perturbé reprendrait ses droits sur l'Europe du Nord. 

Image d'illustration pour Après la pluie, le beau temps : soleil et chaleur sur la France

En conséquence, une longue période de beau temps s'installera sur la France. Les scénarios divergent quelque peu pour la fin de semaine prochaine, les cartes proposées ci-dessus ne se réaliseront peut-être pas, mais aucune dégradation généralisée n'est toutefois entrevue. 

Les vacanciers bénéficieront du soleil près des plages et la température de l'eau, inférieure aux normales actuellement, augmentera progressivement. Quelques phénomènes locaux sous forme de brises côtières sont toujours susceptibles de gâcher très localement le temps, mais de manière générale, le soleil règnera en maître. Il faudra se méfier des insolations.
En montagne, gare aux mouvements du manteau neigeux toujours remarquablement abondant à haute altitude. En outre, des orages se produiront près des massifs, isolés mais parfois forts, d'autant qu'il n'y aura pas vraiment de flux sous cette bulle anticyclonique. Ainsi, les averses auront tendance à se déverser entièrement sur un même endroit au lieu de circuler. 

Les citadins et plus généralement les habitants des secteurs proches des agglomérations apprécieront à coup sûr le retour du soleil. Les niveaux de pollution seront néanmoins à suivre. 

Reste la question des températures. Les situations de blocages au coeur de l'été doivent toujours être surveillées pour anticiper toute canicule. Sur les cartes ci-dessus, les couleurs rouges délimitent les secteurs où la chaleur aura des conséquences sanitaires et sociales. Le Portugal, l'Espagne et le Maghreb vivront des journées brûlantes.
Au vu des modélisations actuelles, cette canicule ibérique ne s'étendrait pas à la France. Dans cette hypothèse, il ferait chaud au Nord, très chaud au Sud mais nous échapperions aux excès, notamment du point de vue des températures nocturnes qui demeureraient correctement rafraichies. Les citadins vivant dans des habitations très exposées ou sous les toits et les personnes sensibles souffriront néanmoins de cette chaleur qui s'accumulerait jour après jour. 

Bel été à toutes et tous.