Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Bilan de la tempête Barbara : des vents violents sur plusieurs régions

mercredi 21 octobre 2020

La tempête Barbara a généré des vents violents sur la France entre les journées du mardi 20 et du mercredi 21 octobre 2020. Les Pyrénées, le domaine de l'autan et le centre-est ont été fortement touchés.

 

Tempête Barbara : un puissant vent de sud

 

Deuxième tempête de la saison, Barbara ne fut pas générée par un creusement dépressionnaire balayant le pays mais plutôt par un très fort gradient de pression sur la France.

 

Situation à échelle continentale pour le mercredi 21 octobre 2020 - modèle GFS via meteociel.fr

 

Comme on le constate sur la carte ci-dessus, les basses pressions s'étendaient du sud de la Scandinavie jusqu'au large du Portugal en passant par les Îles Britanniques. Pendant ce temps, un anticyclone était centré vers les Balkans avec des pressions à près de 1030 hPa.

 

Au milieu, la France s'est retrouve entre les hautes et les basses pressions avec gradient de pression très important. La variation du baromètre était impressionnante : autour de 995 hPa en Bretagne contre près de 1025 hPa sur les Alpes - soit 30 hPa en 1000 km ! De plus, un minimum dépressionnaire circulant remontant en Manche a contribué à accentuer le dynamisme de la situation.

 

Carte de vigilance en vigueur le mardi 20 octobre 2020 à 16h - via Météo France

 

Face à cette situation très venteuse, les services de Météo France ont déclenché la vigilance orange dans 12 départements du sud de la France, des Pyrénées jusqu'au Rhône et à l'Isère. Les vents violents se sont notamment manifesté sur les Pyrénées, le domaine de l'autan et le centre-est de l'hexagone avec des rafales supérieures à 100 km/h sur les départements concernés par l'alerte.

 

 

Violente tempête sur les Pyrénées

 

C'est dans les Pyrénées que la tempête Barbara a soufflé le plus fortement avec des bourrasques de vent très impressionnantes sur les crêtes dans la nuit du 20 au 21 octobre 2020.

 

Rafales maximales dans la nuit du 21 au 22 octobre 2020 sur les Pyrénées - via Guillaume Woznica / LCI

 

Déjà tempétueux durant la journée du mardi 21 octobre 2020, les vents ont atteint leur paroxysme durant la nuit du 21 au 22 octobre en se déchaînant notamment sur l'ouest de la chaîne. Des rafales exceptionnelles ont été enregistrées avec souvent plus de 150 km/h sur les crêtes.

 

Deux valeurs supérieures à 200 km/h ont été enregistrées avec une rafale maximale de 212 km/h au Pic du Midi (65) à 2880 mètres d'altitude et jusqu'à 217 km/h à Iraty (64) à 1427 mètres d'altitude, une valeur remarquable ! Notons toutefois que cette station hyper-ventilée de la crête frontalière possède des caractéristiques géographiques bien spécifiques et qu'elle n'est pas représentative de la moyenne montagne.

 

Remontées mécaniques endommagées à Saint-Lary-Soulan (65) le 22 octobre 2020 - photo Pierre Nathanaël Shall

 

Avec des vents d'une telle puissance, des dégâts ont été observés sur la chaîne pyrénéenne. L'ouest de celle-ci a été le plus affecté. Certaines stations des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées ont constaté des dégâts, notamment aux altitudes les plus élevées sur les remontées mécaniques.

 

Dégâts après la tempête à Pau en matinée du 22 octobre 2020 - via Sud-Ouest

 

Les violentes rafales de vent ont également déferlé vers les vallées et le piémont. Des records pour un mois d'octobre ont été battus à Bagnères-de-Luchon (31) avec 139 km/h mais aussi à la Pointe de Socoa (64) dans le Pays Basque avec 131 km/h !

 

À Pau, la station de la ville a enregistré 100 km/h mais certains quartiers ont probablement enregistré des rafales supérieures compte tenu des dégâts assez importants, résultant de nombreuses chutes d'arbres et de branchage. 19.000 foyers ont été privés d'électricité rien que dans les Pyrénées-Atlantiques et les pompiers du département ont reçu 300 appels.

 

 

L'autan et le vent de sud très violents

 

La tempête Barbara a également affecté l'ensemble du domaine de l'autan ainsi que le centre-est de la France tout au long de la nuit du 20 au 21 octobre 2020, ne se calmant que lentement en journée de mercredi.

 

Rafales maximales dans la nuit du 21 au 22 octobre 2020 sur les Pyrénées - via Guillaume Woznica / LCI

 

L'autan a soufflé en tempête tout au long de la nuit du mardi 20 au mercredi 21 octobre 2020. Habituée à ce vent, la région toulousaine a néanmoins connu de puissantes rafales. La plus forte a atteint 111 km/h à Toulouse-Blagnac (tout près du record de 114 km/h en octobre 2012). Quelques chutes d'arbres ont été observées sur la ville et le trafic ferroviaire entre Toulouse et Montauban a été temporairement interrompu en matinée.

 

Rafales maximales en Auvergne-Rhône-Alpes au passage de Barbara - via meteociel.fr

 

Un peu plus au nord, Barbara a généré un vent de sud très puissant sur le Massif Central, le nord de la vallée du Rhône et les pré-Alpes. Des bourrasques allant jusqu'à 155 km/h ont été mesurées aux Sauvages (69) à 831 mètres d'altitude dans les Monts du Beaujolais, un record pour un mois d'octobre ! Parmi les records mensuels battus, on note 131 km/h au Mazet-Saint-Voy (43), 116 km/h au Puy (43), 113 km/h à Clermont-Ferrand (63) ou encore 110 km/h à Aurillac (15).

 

Nombreuses chutes de branchages à Lyon le 21 octobre 2020 au matin - photo Florent Laroche

 

Le Lyonnais a également été fortement touché par la tempête. Une rafale de 102 km/h a été mesurée à Lyon-Bron durant la nuit. Au réveil, de nombreux branchages jonchaient les quais du Rhône. Des dizaines de chutes d'arbres ont été signalées dans l'agglomération lyonnaise.

 

Un impressionnant effet de foehn !

 

Comme souvent avec ce type de tempête, des températures excessivement élevées ont été observées dans plusieurs régions en raison d'un important effet de foehn.

 

Températures maximales en Isère le mercredi 21 octobre 2020 - via ROMMA

 

Sur les pré-Alpes, la tempête Barbara aura été virulente ce mercredi 21 octobre 2020. C'est en matinée qu'ont soufflé les vents les plus violents avec des vitesses maximales de 124 km/h au Recoin à 1730 mètres d'altitude et de 162 km/h à la Croix de Chamrousse à 2250 mètres !

 

Un important effet de foehn s'est mis en place sur la vallée de Grenoble. Les températures nocturnes ne sont pas descendues sous 20,2°C à Saint-Martin-d'Hères et 21,4°C à Grenoble-CEA - donnant une nuit tropicale ! En après-midi, c'est une véritable chaleur qui a envahi la vallée avec 27,4°C à Grenoble-CEA, 27,8°C à Saint-Martin-d'Hères, 27,9°C à Vizille et 28,0°C au Versoud !

 

Températures maximales en Aquitaine le mercredi 21 octobre 2020 - via meteociel.fr

 

L'effet de foehn s'est également fait sentir dans le sud-ouest. Au pied des Pyrénées-Atlantiques, le thermomètre est monté jusqu'à 27,8°C à Navarrenx et 27,5°C à Oloron en après-midi du 21 octobre 2020. La chaleur a également gagné le département des Landes avec 26,8°C à Mont-de-Marsan et 25,8°C à Dax. Le seuil des 25°C a été atteint jusque dans le nord de l'Aquitaine. On a relevé 25,0°C à Bordeaux-Paulin.

 

Températures maximales en France le mercredi 21 octobre 2020 - Météo France

 

D'une manière générale, c'est l'ensemble de la France qui a été concerné par l'air très doux lié à ce flux de sud dynamique en journée du mercredi 21 octobre. Le thermomètre a dépassé les 20°C jusque dans le nord de la France. On a relevé 21,2°C à Paris, 22°C à Reims, 22,2°C à Metz, 23,6°C à Troyes, 23,8°C à Vichy ou encore 24,6°C à Nevers.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don