12 résultats
Chargement

Bilan de la vague de douceur record entre Noël 2021 et le Nouvel An 2022

lundi 3 janvier 2022

La France a vécu une fin d'année 2021 et des premières heures de 2022 remarquablement douces, pour ne pas dire chaudes ! De nombreux records ont été battus. Bilan de cette vague de douceur historique.

 

 

Une masse d'air subtropicale

 

Un anticyclone aux racines subtropicales a englobé la France à la fin du mois de décembre 2021, rejetant les dépressions au large des Îles Britanniques et dirigeant un flux de sud à sud-ouest remarquablement doux sur le pays. Ce dernier, en provenance directe des Canaries et du nord-ouest de l'Afrique, a apporté des températures à 850 hPa (vers 1500m) de 10°C dans le nord de la France et dépassant les 15°C au sud !

 

Masses d'air observées le vendredi 31 décembre 2021 - via wetterzentrale.de

 

 

 

De telles températures de la masse d'air sont remarquables pour une fin décembre, correspondant à des niveaux 8 à 14°C au dessus de ce qui devrait être observé à cette époque de l'année ! En été, une telle situation aurait donné lieu à un épisode caniculaire de grande ampleur. De plus, cette impressionnante anomalie s'est étalée sur une semaine entière, renforçant son caractère exceptionnel !

 

Anomalies thermiques de la masse d'air le vendredi 31 décembre 2021 - via tropicaltidbits.com

 

 

 

Des records à la pelle !

 

Conséquence de l'advection de cet air subtropical durant plus d'une semaine, la France a connu sa période des fêtes la plus douce depuis le début des relevés ! En effet, jamais l'indicateur thermique national n'avait été aussi élevé entre le 24 et le 31 décembre en France. Ces fêtes 2021 ont ainsi détrôné les fêtes 2002, qui avaient été marquées par une configuration très similaire (grande douceur liée à un anticyclone aux racines subtropicales).

 

Indicateur thermique en France sur la période du 24 au 31 décembre de 1947 à 2021 - via Météo France

 

 

 

Les graphiques ci-dessous montrent l'ampleur de l'anomalie thermique observée (ici sur le nord de la France) avec un pic à plus de 13°C en matinée du 30 décembre 2021, soit 12°C au dessus des normales ! La moyenne des maximales a dépassé les 14°C du 30 décembre au 1er janvier, plus de 8°C au dessus de la normale durant 3 jours consécutifs !C'est entre le 29 décembre 2021 et le 1er janvier 2022 inclus que sont tombés de nombreux records.

 

Anomalies des températures de novembre 2021 à début janvier 2022 sur le nord de la France - via Météo France

 

 

 

Si de nombreux records diurnes ont été battus, des records nocturnes sont également tombés. Ce fut notamment le cas sur la moitié nord dans la nuit du 29 au 30 décembre 2021. Sous la grisaille et une advection douce remarquable, les températures se sont maintenues entre 12 et 14°C toute la nuit, du jamais vu à cette saison ! Besançon (12,4°C), Beauvais & Lille (13,0°C), Metz & Saint-Quentin (13,3°C) ou encore Amiens (13,9°C) n'avaient jamais connu une nuit de décembre aussi douce !

 

Températures minimales records du jeudi 30 décembre 2021 - Météo Villes

 

 

 

Au cours de cette vague de douceur remarquable, c'est en après-midi du samedi 1er janvier 2022 que les températures ont atteint les niveaux les plus élevés dans le sud-ouest. Le seuil de chaleur (25°C) a été atteint dès le premier jour de l'année avec jusqu'à 26,4°C à Trois-Villes (64) ! Dans les Pyrénées-Atlantiques, Cambo-les-Bains a battu son record de chaleur de janvier avec 26,2°C. Même chose à Hossegor sur le littoral des Landes avec 25°C !

 

Températures maximales du samedi 1er janvier 2022 dans le sud-ouest - via meteociel.fr

 

 

 

Les records ont été nombreux dans le sud de la France, tombant jusque dans les régions du nord durant la journée du Nouvel An. Ils sont trop nombreux pour tous être cités et mentionnés sur la carte ci-dessous mais nous avons listés les plus marquants : 26,2°C à Cambo-les-Bains (64), 25,0°C à Hossegor (40), 24,1°C à Pau (64), 22,4°C à Tarbes (65), 21,6°C à Montpellier (34), 20,9°C à Toulouse-Francazal (31), 20,8°C à Bordeaux (33), 17,3°C à Calais (62), 16,8°C à Caen (14).

 

Carte des records de douceur (non-exhaustive) du 29 décembre 2021 au 1er janvier 2022 - Météo Villes

 

 

 

Ambiance quasi-estivale pour le Nouvel An !

 

Jamais le Pays Basque n'avait connu des températures aussi élevées au cours d'un mois de janvier ! Biarritz a battu son record mensuel dès les premières heures de l'année 2022. Avec une maximale de 24,1°C samedi 1er janvier, les plages ont été prises d'assaut et certains se sont jetés à l'eau, notamment les surfeurs qui profitaient de ces belles conditions.

 

La plage de Biarritz sous une douceur record (24,1°C) le samedi 1er janvier 2022 - photo Radio France / Mélanie Juvé

 

 

 

En plus des plages, les terrasses ont été prises d'assaut ! Cafés et restaurants ont fait le plein en ce Nouvel An 2022, comme ci-dessous à Saint-Jean-de-Luz où le thermomètre est monté jusqu'à 24,5°C ! Des scènes qui ont été observées aux quatre coins de la France, sauf près de la Méditerranée où les nuages bas maintenaient de la fraîcheur.

 

Terrasses bondées à Saint-Jean-de-Luz sous 24,5°C le samedi 1er janvier 2022 - photo Radio France / Mélanie Juvé

 

 

 

Les températures anormalement élevées n'ont pas concerné que le sud de la France. Jusqu'aux rivages de la Mer du Nord, le thermomètre s'est affolé. Il a fait 16,4°C à Dunkerque, pulvérisant l'ancien record pour un mois de janvier (15°C) ! La tradition du bain de la nouvelle année n'a jamais été aussi suivie. Sous le soleil et la douceur printanière, de nombreux dunkerquois se sont jetés à l'eau, et avec le sourire !

 

Le bain du Nouvel An sous plus de 16°C à Dunkerque ce samedi 1er janvier 2022 - photo pour meteo-lille.net

 

 

 

Mêmes scènes sur les côtes bretonnes où les plages se sont remplies ce samedi 1er janvier 2022 ! À Roscoff dans le Finistère, près de 250 personnes se sont baignées dans une eau à 11°C, bien aidées par le soleil généreux et une température de l'air atteignant 15°C !

 

Environ 250 baigneurs à Roscoff (Finistère) sous 15°C le samedi 1er janvier 2022 - via Ouest-France

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don