12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Bilan météo et climatique de décembre 2021 : de l'humidité mais sous la douceur

mardi 4 janvier 2022

Comme à chaque début de mois, nous vous proposons un bilan climatologique du mois écoulé. Place donc au bilan cartographié du mois de DÉCEMBRE 2021 en termes de température, pluviométrie et ensoleillement sur un panel de 73 stations*.

 

Après deux mois légèrement plus frais que la moyenne (bilans des mois d’octobre >> et de novembre >>), la tendance s’est inversée pour cet ultime mois de l’année 2021. En effet, avec un indicateur thermique national de 6.91°C, ce mois de décembre s’est bouclé sur un excédent notable de +1.3°C. Il s’agit d’une anomalie similaire au mois de décembre 2020, mais se classe bien loin de l’historique mois de décembre 2015 (+4.0°C d’anomalie).

 

Pourtant, jusqu’au 18 décembre, les températures ont légèrement fluctué autour des moyennes de saison. Entre le 19 et le 22, le froid était même bien présent en plaine par phénomène d’inversion, ainsi que dans certaines combes du Jura ou des Alpes (températures inférieures à -20°C >>). Mais l’année s’est ponctuée par une semaine de Noël et de la Saint-Sylvestre exceptionnellement douce avec de nombreux records battus à travers le pays, pesant très fortement dans la balance (la dernière semaine de 2021 a été la plus douce jamais observée en France >>).


Indicateur thermique national - décembre 2021 - Infoclimat

 

Les régions du Sud-Est ou encore du Centre-Est n’ont pas connu d’excédent notable, certaines stations ayant même basculé dans le « frais » : il s’agit par exemple de Grenoble-St-Geoirs (-0.1°C), Bourg-Saint-Maurice (-0.3°C) ou encore Embrun (-0.4°C).

 

Mais partout ailleurs, le rouge prédomine avec des températures bien au-delà des moyennes habituellement observées en décembre. Sur les Pyrénées ainsi que sur l’ensemble des villes situées au nord de la Seine, l’excédent thermique a même dépassé les +2°C : notons sur notre panel +2.1°C à Paris, +2.3°C à Tarbes et Charleville-Mézières, +2.4°C à Abbeville et Calais, ou encore un maximum de +2.6°C à Saint-Quentin.

 

 

Après un mois de novembre sec (-31%), des conditions plus agitées se sont manifestées au cours du mois de décembre. Des pluies suffisantes pour terminer sur un excédent national de +16% sur notre panel de stations.

La première décade s’est montré particulièrement humide en raison d’un flux océanique persistant. Les précipitations ont été extrêmement abondantes sur les reliefs des Pyrénées et des Alpes, apportant des quantités de neige record pour un début de saison (>>). Dans le Sud-Ouest, plus de 400mm sont tombés en l’espace de 10 jours sur le Béarn, provoquant des inondations sur de bassin versant de l’Adour (vigilance rouge crues émise le 10 >> https://www.meteo-paris.com/actualites/alerte-rouge-aux-crues-dans-les-pyrenees-orientales-et-les-landes-ce-10-decembre-2021).

Une période humide qui a précédé le retour de l’anticyclone et d’un temps bien plus sec pour la 2e décade et jusqu’à Noël. Les tous derniers jours du mois et de l’année ont toutefois laissé place à de nouvelles pluies. Combinées à l’importante douceur, la fonte nivale a provoqué quelques inondations dans les régions Alpines (>>).

 

 

Les villes n’ayant pas atteint leur moyenne pluviométrique mensuelle sont plutôt rares, se situant en grande majorité sur le pourtour Méditerranéen (-63% à Bastia, -60% à Montpellier, -48% à Nîmes et Nice), ou près des frontières du Nord-Est (-48% à Colmar, -39% à Charleville-Mézières, -25% à Lille).

Inversement, ces pluies ont été relativement abondantes des Pyrénées aux Alpes et à la Franche-Comté, en passant par le Massif-Central, le Centre-Val-de-Loire ou encore l’Ile-de-France, avec des excédents généralement supérieurs à 50%. Par endroit, le cumul a atteint deux fois la norme mensuelle (+113% à Bourg-Saint-Maurice, +125% à Tarbes).

 

En termes de cumuls, les villes les plus arrosées de notre panel ont récolté plus de 150mm sur les Pyrénées, les Alpes et la Franche-Comté (jusqu’à 151mm à Bordeaux, 155mm à St-Girons, 162mm à Besançon, 194mm à Biarritz, 217mm à Tarbes et 226mm à Bourg-Saint-Maurice).

 

La plaine de l’Alsace, l’est de l’Auvergne ou encore les bords de la Méditerranéen ont été les moins servies par l’humidité avec des cumuls parfois inférieurs aux 50mm : il est par exemple tombé seulement 25mm à Colmar, 27mm à Montpellier, 34mm à Bastia et Nîmes, 35mm à Clermont-Ferrand ou encore 42mm à Strasbourg.

 

 

L’ensoleillement s’est montré très légèrement excédentaire de +7% au cours de ce mois de décembre 2021 sur notre panel de stations. Ce bilan plutôt positif a caché pourtant un grand contraste entre la moitié Nord et la moitié Sud. En cause : la présence d’un anticyclone au cours des 2e et 3e semaine du mois, ayant coupé la France en deux (soleil au sud, grisaille tenace et persistante au nord >>).

 

Hormis l’exception de Tarbes (-31%), toutes les villes de la moitié Sud ont dépassé leur moyenne d’ensoleillement lors du mois de décembre, parfois très largement entre Pyrénées et Alpes : jusqu’à +45% à Mont-de-Marsan, +49% au Puy-en-Velay, +52% à Bergerac et même +56% à Grenoble-Saint-Geoirs. Si vous vous situez au nord de la Loire, vous n’avez malheureusement pas eu autant de chance, avec un déficit d’ensoleillement de -20 à -30% selon les secteurs (-22% à Mâcon et Nancy, -29% à Rennes, -32% à Beauvais ou encore -44% au Touquet). L’Ile-de-France faisait presque figure d’exception avec un excédent ayant atteint +17% à Paris-Montsouris et +25% à Melun).

 

Les régions méridionales étant habituellement les plus ensoleillées, l’écart s’est donc montré particulièrement important au cours de ce mois de décembre par rapport aux villes septentrionales… Aucune des villes au nord d’une ligne s’étendant des Charentes à la Savoie n’a réussi à dépasser la barre les 100 heures d’ensoleillement cumulé. Au nord de la Seine, dans le Nord-Est ainsi que dans le Val de Saône, les 50 heures n’ont même pas été atteint : il n’a été en effet observé que 39 heures de soleil à Mâcon, 38h à Cherbourg, 36h à Charleville-Mézières et Beauvais, 34h à Nancy, 31h à Calais et un tout petit 29 heures pour le Touquet-Paris-Plage.

 

Au Sud, les 100 heures ont été dépassées de manière quasi-généralisée (les villes de Tarbes avec 75h et Agen avec 77h sont les seules du panel à ne pas avoir atteint ce seuil). C’est en Provence qui fallait se situer pour bénéficier d’un soleil plus durable avec plus de 150 heures : jusqu’à 153h à Marignane, 170h à Nice, et 173h à St-Auban pour le maximum du panel.

 

 

Récapitulatif : 

 

PANEL DE 73 STATIONS

Température – pluviométrie – ensoleillement :
Agen, Ajaccio, Albi, Alençon, Angers, Aurillac, Bastia, Beauvais, Bergerac, Besançon, Biarritz, Bordeaux, Bourg-Saint-Maurice, Bourges, Brest, Brive, Caen, Carcassonne, Charleville-Mézières, Chartres, Château-Arnoux-Saint-Auban, Châteauroux, Clermont-Ferrand, Cognac, Colmar, Dijon, Embrun, La-Roche-sur-Yon, Langres, Le Mans, Le-Puy-en-Velay, Le Touquet, Limoges, Lorient, Luxeuil, Lyon-Bron, Mâcon, Marseille-Marignane, Melun, Millau, Mont-de-Marsan, Montélimar, Montpellier, Nancy-Essey, Nantes, Nevers, Nice, Nîmes-Courbessac, Niort, Orléans, Paris-Montsouris, Perpignan, Poitiers, Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Etienne, Saint-Dizier, Saint-Geoirs (Grenoble), Saint-Girons, Saint-Quentin, Strasbourg, Tarbes, Toulouse-Blagnac, Tours, Troyes.

 

Température – pluviométrie (absence de données d’ensoleillement) :
Abbeville, Calais, Cherbourg, Hyères, Lille, Metz, Romorantin, Rouen.

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don