12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chaleur et orages en France durant la semaine du 9 au 15 août 2021

lundi 16 août 2021

Chaleur caniculaire sur le Sud-Est, plus temporaire ailleurs :

 

Après un début de mois d'août frais et perturbé, une situation de blocage anticyclonique s'est mise en place sur le Sud de l'Europe pour la mi-août avec notamment la formation d'un imposant dôme de chaleur entre le Nord de l'Afrique et la Méditerranée.

 

Si la chaleur s'est montrée plus intense sur le Sud du continent, la France fut également concernée par des températures particulièrement élevées, notamment le Sud.

 

Situation à échelle continentale pour le jeudi 12 août 2021 - via ECMWF

 

 

Ainsi, dès le mercredi 11 août, Météo-France plaçait 2 départements du Sud-Est de la France en vigilance orange canicule, à savoir la Drôme et les Alpes-de-Haute-Provence. Le lendemain le Var, les Alpes-Maritimes et l'Ardèche étaient ajoutés à cette vigilance.

 

Carte de vigilance canicule du 13 août 2021 sur la France – Météo-France

 

 

C'est donc sur ces régions que la chaleur fut la plus importante et ce dès le milieu de semaine. Le mercredi 11 août, les températures se sont envolées entre le Languedoc et la région PACA, la palme revenant à Cogolin (83) avec une maximale de 40,3°C.

Sur le reste de ces régions, d'autres valeurs particulièrement élevées ont pu être relevées :

 

  • 39,9°C aux Mayons (83)
  • 39,6°C à Cuges-les-Pins (13)
  • 39,5°C à Montfort-sur-Argens (83)
  • 39,4°C au Luc (83)
  • 39,3°C à Trets (13)
  • 39,1°C à Varages (83)
  • 39°C à Vidauban (83)

 

Ou encore 38°C à Aix-en-Provence (13), 37,8°C au Castellet (04), 37,1°C à Carpentras (84) ou encore 37,7°C à Nîmes (30). Cette chaleur fut néanmoins très localisée à ces secteurs, se montrant bien plus modérée ailleurs.



Le 12 août, la chaleur s'est étendue à une plus large partie du territoire, moins intense que la veille sur le Sud-Est en raison d'une couverture nuageuse plus importante et d'une dégradation orageuse virulente entre Massif-Central et Alpes.

 

Températures maximales relevées le 12 août 2021 – Météo-Villes

 

 

Le lendemain, près une nuit très douce voire chaude selon les secteurs (minimale de 27.6°C à Menton (06), 24°C à Sète (34), ou encore 20.5°C à Toulouse (31) ) s'est de nouveau accentuée sur le Sud-Est de la France. C'est cette fois-ci dans l'Est des Bouches-du-Rhône que la température la plus chaude fut relevée avec une maximale de 41,2°C à Trets (13). Notons également plusieurs autres secteurs de la région dépassant les 40°C.

 

  • 40,9°C à Varages (83)
  • 40,7°C à Vinon-sur-Verdon (83),
  • 40,5°C à Montfort-sur-Argens (83) et Apt-Viton (84)
  • 40,2°C à Moulès-et-Baucels (34) et Rians (83)
  • 40°C à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83)

 

Ce fut la première fois sur cette année que les 40°C étaient dépassés sur autant de stations françaises, la plupart de ces valeurs étaient d'ailleurs situées entre 8 et 11°C au-dessus des normales.

 

La nuit suivante fut de nouveau exceptionnellement douce voire chaude sur une large partie Sud du pays avec des minimales parfois remarquables.

 

  • 28,9°C à Menton (06)
  • 27,1°C à Cagnano (20)
  • 26,3°C à Sartène (20) : record mensuel
  • 23,4°C à Loudervieille (65), 1587m d'altitude : record mensuel
  • 17,1°C à Formiguères (66), 1495m d'altitude : record mensuel
  • 14,5°C au Pic du Midi (2880m) : record mensuel égalé

 

 

La journée du 14 août fut la plus chaude de cette période caniculaire mais également la plus chaude de l'année avec un indicateur thermique national de 24,8°C. Les fortes à très fortes chaleurs se sont en effet étendues à une plus large partie de la France et notamment une majorité Sud du pays. Notons par exemple :

 

  • 38,4°C à Avignon (84)
  • 37,6°C à Toulouse(Francazal (31)
  • 36,6°C à Aubenas (07)
  • 36,3°C à Nevers (58)
  • 36,2°C à Saint-Martin-d'Hères (38)
  • 35,1°C à Lyon-Bron (69)
  • 35°C à Montauban (82)

 

 

Températures maximales relevées le 14 août 2021 en France - Météo-Villes

 

 

Si les 40°C ont de nouveau été dépassés sur la Provence (jusqu'à 40,6°C à Apt-Vinon ou 40,5°C à Rians), c'est notamment sur les Alpes-Maritimes que cette journée fut la plus remarquable, l'une des plus chaudes depuis le début des relevés sur ce secteur avec des températures situées 6°C au-dessus des normales à l'échelle du département.

 

Un record mensuel de chaleur a d'ailleurs été battu à Péone (06), 1784m d'altitude avec une maximale de 30,1°C, battant les 29,3°C du 04/08/2017, c'est la première fois que les 30°C sont dépassés en août sur ce secteur et la 3ème valeur la plus élevée tous mois confondus.

 

Le village de Péone (06) a dépassé pour la première fois en août les 30°C ce 14 août 2021 – Image : gorges-du-cians.com

 

 

La chaleur s'est ensuite atténuée le lendemain sur une large partie de la France, mais les valeurs se sont une nouvelle-fois montrées caniculaires sur le Sud-Est, atteignant tout de même 40°C à Varages (83) ou encore 38,7°C à Uzès (30).

 

 

Ainsi, cette vague de chaleur, heureusement temporaire, fut particulièrement marquée sur le Sud et notamment le Sud-Est du pays. C'est principalement sur la Provence que les valeurs se sont montrées les plus élevées de façon durable, le département du Var a en effet vu des températures supérieures ou égales à 40°C durant 4 jours !

 

Températures maximales atteintes pendant la période caniculaire du 11 au 15 août 2021 en France – Météo-Villes

 


Ce 16 août, l'air océanique a de nouveau envahi le pays et les températures ont accusé une chute vertigineuse, perdant souvent 8 à 10°C par rapport à la veille, parfois 12 ou 13°C sur le Centre-Est et le Nord-Est !

 

Écart de températures entre le 15 et le 16 août 2021 – Météo-Villes

 

 

Plusieurs dégradations orageuses parfois virulentes sur le pays :

 

 

Alors que la chaleur s'accentuait au Sud, l'air plus frais en altitude perdurait sur les régions du Nord, notamment en première partie de semaine. Ce conflit de masse d'air, couplé à la circulation de petits forçages d'altitude remontant d'Espagne a provoqué plusieurs dégradations orageuses sur le pays, notamment sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Le 12 août, c'est notamment une virulente dégradation orageuse s'est déclenchée entre le Massif-Central et les Alpes, notamment entre l'après-midi. Ces orages se sont montrés particulièrement puissants après une chaude journée estivale en provoquant par exemple de fortes chutes de grêle dépassant parfois les 3/4cm de diamètre dans la région d'Issoire (63).

 

Dégâts consécutifs à la grêle sur la région d'Issoire le 12 août 2021 – lamontagne.fr

 

 

Outre la grêle, ce sont également les rafales de vent qui se sont montrées puissantes au passage de ces orages, atteignant par exemple :

 

  • 113km/h à Superbesse (63)
  • 111km/h à Albertville (73)
  • 101km/h à Saint-Georges-Reneins (69)

 

Des dégâts ont par ailleurs été observés sous ces fortes rafales, notamment dans la région de Montagny (42) avec de nombreux arbres arrachés et toitures endommagées.

 

Dégâts suite aux orages à Montagny (42) le 12 août 2021 – G. Barry

 

 

Plus de 20 000 éclairs ont été détectés sur cette seule dégradation, la Loire fut le département le plus touché avec 5878 éclairs, suivi par la Haute-Loire (3648) et le Puy-de-Dôme (3272).

 

 

Impacts de foudre durant la journée du 12 août 2021 – Via Météo60

 

 

Si quelques orages dispersés ont circulé aléatoirement durant les jours suivants, c'est notamment durant la journée du dimanche 15 août qu'une nouvelle dégradation orageuse a concerné une large partie Est du pays. Entre la fin d'après-midi et la soirée des orages parfois virulents ont circulé de la Vallée du Rhône à l'Alsace en passant par le Nord des Alpes.

 

Impacts de foudre durant la journée du 15 août 2021 sur la France – Météo60

 

Outre des cumuls localement importants, atteignant par exemple 34,9mm à Bourgoin (38) ou encore 35,1mm à Vernoux – Les Pêchers (07), c'est notamment les chutes de grêle qui se sont montrées parfois dommageables, notamment sur le Nord de l'Isère où les grêlons ont parfois dépassé les 4cm de diamètre.

 



Grêlons imposants à Saint-Marcel-Bel-Accueil (38) le 15 août au soir – Photographie : Tilip Temo via Météo-Isère

 

 

Cette dégradation s'est ensuite décalée vers l'Italie et la Suisse dans la nuit, l'air océanique reprenant le dessus en altitude et limitant l'instabilité sur ces secteurs.

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don