12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Comment le climat a-t-il évolué en France depuis 10 ans ?

mercredi 16 novembre 2022

 

Les nouvelles normales climatiques publiées cette année révèlent quelques modifications du climat français. Si les températures augmentent sans surprise, pluviométrie et ensoleillement subissent aussi des évolutions.

 

 

Une forte chaleur plus courante

 

Les températures ont augmenté de 0,42°C en France entre la période 1981-2010 et 1991-2020. Il existe toutefois des disparités régionales. Avec +0,35°C, la Bretagne est la région qui s'est le moins réchauffée. À l'inverse, c'est le Grand-Est qui enregistre l'augmentation la plus élevée avec +0,50°C. Par ailleurs, le printemps et l'été sont les saisons qui se réchauffent le plus. Au printemps, sud & est de la France subissent le réchauffement le plus marqué. L'été, c'est dans l'est du pays que la hausse est la plus forte (+0,7°C à Lyon et +0,67°C à Nancy) alors qu'elle est bien plus limitée en Bretagne (+0,17°C à Brest).

 

Augmentation des températures par saisons & régions entre 1981-2010 et 1991-2020 - via Météo France

 

 

 

Avec cette augmentation notable des températures estivales, le nombre de jours de forte chaleur (au moins 30°C) croît sur l'ensemble du territoire. Entre les périodes 1981-2010 et 1991-2020, l'augmentation est souvent de 3 à 5 jours par an dans le sud et le centre de la France. À Strasbourg & Dijon, on passe de 14 à 18 jours de forte chaleur. L'augmentation est encore plus forte entre la vallée du Rhône et la Méditerranée. Lyon a gagné 6 jours de forte chaleur (31 contre 24). La hausse la plus spectaculaire revient à Marseille-Marignane avec 51 jours de forte chaleur par an sur la période 1991-2020 contre 41 sur la période 1981-2010, soit une augmentation de 10 jours ! Notons que cette hausse est nettement plus limitée en allant vers la Manche et l'Atlantique.

 

Évolution du nombre de jours de forte chaleur (>30°C) par an entre les périodes 1981-2010 et 1991-2020 - Météo Villes

 

 

 

 

Des gelées se raréfiant

 

Outre les jours de forte chaleur, la diminution du nombre annuel de jours de gel est un révélateur du réchauffement climatique. Ce nombre moyen est en baisse sur la totalité de la France entre la période 1981-2010 et la période 1991-2020. Certaines villes vont jusqu'à perdre 8 jours annuels de gel entre ces deux périodes. C'est le cas de Lyon (passant de 50 à 42 jours) ou encore de Troyes (passant de 70 à 62 jours) ! Dans son îlot de chaleur urbain, Paris n'enregistre plus que 21 jours de gel en moyenne par an.

 

Évolution du nombre de jours de gel (<0°C) par an entre les périodes 1981-2010 et 1991-2020 - Météo Villes

 

N'oublions pas que ces valeurs sont lissées sur la période 1991-2020 et qu'elles seraient encore plus basses si on ne tenait compte que de la dernière décennie a été de loin la plus chaude. Par exemple, Paris a enregistré en moyenne 21 jours de gel par an sur la période 1991-2020 mais cette moyenne chute à seulement 15 jours si l'on ne prend en compte que la décennie 2011-2020.

 

 

 

 

Une pluviométrie qui évolue

 

En moyenne sur l'année, il tombe autant de pluie en France sur la période 1991-2020 que sur la période 1981-2010. Cependant, il existe des disparités saisonnières et régionales. C'est le printemps qui s'assèche le plus en France, particulièrement dans le nord et l'est. L'été devient plus arrosé au nord-ouest (notamment en Bretagne) tandis que l'automne est de plus en plus humide au sud-est (particulièrement sur PACA). Sur l'année entière, le Grand-Est s'assèche le plus avec un recul considérable de 3,63% des pluies ! À l'inverse, PACA avec +2,92% et la Corse avec +4% sont les régions qui voient leur pluviométrie annuelle le plus augmenter.

 

Évolution des précipitations par saisons & régions entre 1981-2010 et 1991-2020 - via Météo France

 

 

 

Peut-on dire qu'il pleut moins qu'avant ? C'est vrai dans certaines régions seulement. Entre le Centre et le quart nord-est de la France, le nombre de jours de pluie par an (au moins 1 mm) a reculé de 2 à 5 jours entre la période 1991-2020 et la période 1981-2010, ce qui n'est pas négligeable. En passant de 123 à 118 jours, Metz a vu son nombre annuel de jours de pluie diminuer de 5 jours entre 1981-2010 et 1991-2020 ! Besançon enregistre la même baisse en passant de 141 à 136 jours. En revanche, il y a très peu d'évolution concernant le nombre de jours de pluie par an dans le reste de la France. Des villes comme Lille, Brest, Nantes ou encore Nice ont même gagné un jour de pluie entre ces deux périodes.

 

Évolution du nombre de jours de pluie (au moins 1 mm) par an entre les périodes 1981-2010 et 1991-2020 - Météo Villes

 

 

 

 

Un ensoleillement en hausse

 

C'est une donnée importante qui montre l'évolution du climat français : l'ensoleillement est en hausse sur la totalité du territoire ! Entre la période 1981-2010 et la période 1991-2020, la moyenne du nombre d'heures de soleil au cours de l'année a connu une augmentation notable sur la plupart de nos régions. Paris est passée d'une moyenne de 1662 heures à une moyenne de 1717 heures de soleil. La hausse est encore plus nette à Nantes, passant de 1791 heures à 1873 heures de soleil. C'est toutefois La Rochelle qui détient la palme avec une augmentation proche des 200 heures ! La ville est passée d'une moyenne de 2106 heures de soleil par an à une moyenne de 2303 heures par an !

 

Évolution du nombre de jours de pluie (au moins 1 mm) par an entre les périodes 1981-2010 et 1991-2020 - Météo Villes

 

Cette hausse générale du nombre d'heures d'ensoleillement est sans doute liée à l'augmentation de la fréquence des périodes anticycloniques en France, laquelle semble s'être accélérée au cours des dernières années.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don