12 résultats
Chargement

Coulée de boue meurtrière en Colombie

dimanche 2 avril 2017

Depuis plusieurs semaines, des trombes d'eau s'abattent sur le nord-ouest du continent sud-Américain. Equateur, Pérou, et Colombie subissent entre autres des inondations récurrentes cette année.

Mais dans la nuit de vendredi à samedi, c'est une importante coulée de boue qui a frappé de plein fouet la ville de Mocoa (20 000 habitants) dans le sud de la Colombie, suite aux débordements conjoints de la suite du débordement des cours d'eau Mocoa, Mulato et Sangoyaco. Le bilan humain est dramatique puisque plus de 200 personnes sont mortes, et 220 autres sont toujours portées disparues, emportées dans leur sommeil. Ce bilan n'est encore que provisoire et ne cesse d'évoluer ...

Les stigmates sont visibles depuis les airs, puisque des dizaines de batîments ont été emportés et totalement détruits lors de cette catastrophe, aux abords des rivières.

Image d'illustration pour Coulée de boue meurtrière en Colombie

Dégâts au coeur de Mocoa - 1er avril 2017 - C. Carrion / AFP

 

Les secours redoublent d'efforts afin de sortir d'éventuelles personnes encore vivantes des décombres, et des soldats de l'armée Colombienne ont été déployés en renforts. Juan Manuel Santos, le président Colombien, s'est rendu immédiatement sur les lieux, pour déclarer la zone en état de calamité publique.

Image d'illustration pour Coulée de boue meurtrière en Colombie Image d'illustration pour Coulée de boue meurtrière en Colombie

Les secours en action à Mocoa - 1er avril 2017 - AFP

Cet évènement est en étroite relation avec les inondations catastrophiques que subit le Pérou depuis le début de l'année (près d'une centaine de morts et des dizaines de milliers de sinistrés >>). C'est le phénomène "El Niño" qui est responsable de la récurrence de ces inondations sur cette région du globe.

Ce phénomène s'explique par le réchauffement sensible des eaux de la portion équatoriale de l'océan pacifique. Un réchauffement important au niveau des côtes Colombiennes (anomalie de l'ordre de 2°C) mais véritablement exceptionnelle au niveau des côtes Péruviennes et Equatoriennes (la température de l'océan y est entre 4 et 5°C au dessus de la normale !). Ces eaux anormalement chaudes provoquent un apport en humidité important (vapeur d'eau en condensation). Cette alimentation humide qui est responsable de la formation des nuages puis des orages, se retrouve ensuite bloquée sur les contreforts de la Cordillère des Andes. Les pluies sont alors abondantes et finissent par dévaler les pentes, en causant crues éclairs et coulées de boues ...

Image d'illustration pour Coulée de boue meurtrière en Colombie

Anomalie de la température de l'océan Pacifique (côtes NO de l'Amérique du Sud) - 22 au 28 mars 2017 - Ambiand

Image d'illustration pour Coulée de boue meurtrière en Colombie

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don