12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

lundi 29 juin 2020

 

Alors que la France connait aujourd’hui un temps relativement frais et humide pour la saison dans un courant de Nord-Ouest, la côte d’Azur subit en ce Lundi 29 Juin des températures exceptionnellement élevées avec des valeurs proches des records du Golfe de Saint-Tropez à la région Niçoise.

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Carte des températures relevées le 29/06/2020 à 15h00 - Via Météo-Villes

 

Les températures sont particulièrement chaudes et le seuil de très fortes chaleurs (35°C) est dépassé sur de nombreuses stations de l’Est Var et des Alpes-Maritimes :

  • Taradeau : 38.8°C
  • Carros : 36.7°C
  • Antibes : 36.2°C
  • Nice : 35.6°C
  • Cogolin : 35.4°C
  • Pégomas : 35.3°C
  • Mandelieu : 34.9°C
  • Sophia : 33.5°C

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

 

Avec l’arrivée du vent de terre, la température est passée de 28°C à 34.8°C en 24min sur la station de Nice-aéroport avec une humidité chutant de 67 à 31%.

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Evolution des températures à la staiton de Nice-Aéroport entre 11h15 et 13h45 - Via Météo-France

 

Cette situation n’est cependant pas inédite et est caractéristique de la région dans ce type de configuration atmosphérique.

 

Les flux d’Ouest/Nord-Ouest à tendance dépressionnaire engendrent en effet la mise en place d’un vent parfois fort, s’écoulant et s’accélérant sur le Sud du Massif-Alpin. Pendant que le reste de la France subit un temps plus maussade et perturbé, le beau temps persiste sur la Côte d’Azur, sous le vent.  

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

 

Carte des rafales de vent pour le Lundi 29 Juin à 17h00 - Modèle arome via météociel.fr

 

 

Un effet de foehn se met en place sur la Côte d’Azur. Le vent, plutôt frais et humide au Nord-Ouest subit une élévation en passant les cimes Alpines (reliefs supérieurs à 3000m d’altitude). Celui-ci se sature peu à peu en venant buter contre les reliefs (et subit donc une diminution de température jusqu’à la saturation).

 

Le flux poussant ce vent à s’écouler vers les versants plus au Sud-Est, cet air se décharge rapidement de son humidité et subit une compression dite adiabatique sèche, dont le taux de variation de la température avec l’altitude est de +1°C tous les 100m.

 

 
L’air en aval de la montagne se réchauffe donc nettement plus vite qu’il ne s’était refroidit sur les versants plus au Nord-Ouest. D’importantes variations de températures sont donc observées en quelques dizaines de kilomètres sur le Sud des Alpes.

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Schéma du fonctionnement et du mécanisme de formation d'un effet de foehn - Via Météo-France

 

Ce phénomène est typique de la région Azuréenne qui est d’habitude une des moins ventée de France. La présence de nombreux reliefs (Sud des Alpes, Esterel, Maures) favorise en effet la survenue de nombreux phénomènes d’effet de foehn lorsque le vent parvient à s’écouler sur la région.

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Image satellite d'un effet de foehn sur la Côte d'Azur le 6 Novembre 2013 - via Météo-Villes

 

 

Ainsi, les températures peuvent atteindre des valeurs remarquables et se démarquant nettement de la température moyenne nationale du jour-même. Ce fut le cas en ce 29 Juin 2020 avec une chaleur particulièrement marquée sur l’extrème Sud-Est, seule zone de France où le seuil de très fortes chaleurs (35°C) fut dépassé.


D’autres effets de foehn notables se sont également produits par le passé avec des températures remarquables, souvent cantonnées aux régions Azuréennes.

 

>> Il y a tout juste 75 ans, le 29/06/2020, un effet de foehn marqué se met en place entre l’Esterel et le pays-Niçois, le thermomètre atteint la valeur record de 36.8°C sur le littoral Niçois, une température qui n’a jamais été atteinte depuis.

 

>> En 2015, un effet de foehn marqué se produit le 23 Juin, pendant que la France se retrouve sous la fraîcheur et les averses, le vent d’Ouest fait s’envoler les températures sur la région :

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Températures maximales relevées le 23 Juin 2015 en France - Via Météo-Villes

 

>> Début Août 2017, alors qu’un flux de Nord-Ouest plus frais et humide mettait fin à la canicule sur le reste du pays, la levée d’un vent d’Ouest/Nord-Ouest parfois fort provoque une brutale élévation des températures près de l’Esterel. Le thermomètre atteint 38.3°C à Cannes/Mandelieu (record absolu de la station).

 

La Côte d’Azur est habituée aux chaleurs humides en saison chaude en raison d’une brise marine venant tempérer le thermomètre en été. Celle-ci provoque des températures dépassant rarement les 33/34°C sur le littoral et le moyen-pays mais des taux d’humidité restant assez élevés (en général entre 50 et 70%) du matin au soir.

Seules les vallées de l’arrière-pays connaissent des situations plus favorables aux très fortes chaleurs estivales, l’air marin ayant bien plus de difficulté à se propager jusqu’à celle-ci.

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région

Brumes de chaleur estivales poussées par la brise marine en baie des Anges - Via Nice-Matin

 

Le record départemental de température maximale est d’ailleurs détenu par la commune de Puget-Théniers le 04/08/2017. Le thermomètre avait en effet atteint 41.1°C ce jour sur ce petit village de l’arrière-pays en l’absence de vent marin. Sur le littoral la brise avait fortement limité la hausse des températures avec seulement 28.7°C relevés à Nice ou encore 30.1°C à Cannes le même jour.

 

Les records de températures près du littoral entre Saint-Tropez et Nice ont tous ou presque été relevés en situation de foehn. Le vent de terre, très sec mais parfois brûlant engendre en effet des températures particulièrement élevées et une chaleur très sèche, favorable à des températures exceptionnellement chaudes sur la région, comme ce fut le cas aujourd'hui. 

 

Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région       Image d'illustration pour Effet de foehn sur la Côte d’Azur : un phénomène typique de la région