12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

lundi 13 avril 2020

Après une période de douceur parfois exceptionnelle sur le pays, un coup de frais concerne en ce début de semaine le Nord de la France. Une chute des températures qui atteint par endroit plus de 10°C par rapport à la veille. Un phénomène qui n’est cependant pas exceptionnel en cette période de l’année.

 

Pourquoi les coups de froid sont-ils fréquents durant le mois d’Avril ?

 

Le mois d’Avril marque la transition entre la fin de l’hiver et le début du Printemps, les circulations atmosphériques changent peu à peu et la puissance de l’ensoleillement augmentent. De ce fait les températures se font de plus en plus élevées avec les premières périodes de douceur généralisée sur le pays.

 

 

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Moyennes des températures sur la France durant le mois de Mars (sur la période 1981/2010) - Via météociel.fr

 

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Moyennes des températures sur la France durant le mois d'Avril (sur la période 1981/2010) - Via météociel.fr

 

Entre les mois de Mars et Avril, les températures moyennes augmentent en général sur tout le pays de 2 à 3°C sur le pays et toutes les moyennes des maximales passent au-dessus de 10°C.

 

Cependant, des épisodes de coup de froid sont encore possibles et arrivent quasiment chaque année. Les masses d’air dépressionnaires sont encore majoritaires sur le mois d’Avril, dans la continuité du mois de Mars, ce qui explique que les brusques variations de températures sont encore fréquentes.

 

En effet tout dépend des flux atmosphériques en altitude. Si ceux-ci prennent une dominante Sud, de l’air subtropical déjà réchauffé par l’augmentation du rayonnement solaire vers l’Afrique pourra être advecté vers notre pays comme nous l’avons connu au début du mois d’Avril 2020. Ceci engendrera en général les premières périodes de véritable douceur de l’année.

 

Cependant, il est important de noter que la période que nous connaissons actuellement est exceptionnelle, notamment au niveau de son intensité si tôt dans l'année. En général les périodes très douces se produisent généralement durant la seconde moitié du mois d'Avril. Cette année de nombreux records décadaires ont été battus avec parfois une douceur inédite si tôt dans la saison.

 

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Temps printanier sur la région de Hyères (83) en matinée du 6 Avril 2020 avec déjà 19°c à 10h00 du matin - Photo via Facebook Météo-Varoise

 

Cependant, si le flux prend une tendance Nord, cet air pourra se montrer bien plus froid, parfois polaire, car venant directement des régions Arctiques et n’ayant pas eu le temps de se réchauffer en se dirigeant vers la France contrairement aux mois plus estivaux.

 

L’expression « En Avril, ne te découvre pas d’un fil » est en effet représentative du type de temps que nous connaissons en cette saison. Ce mois est synonyme de transition entre saison froide et saison chaude et les premières périodes de douceur contrastent fortement avec des coups de froid encore bien sentis.

De nombreux exemples par le passé :

 

Dans les dernières années, de nombreuses gelées tardives se sont manifestées, l’année dernière, des gelées tardives se sont manifestées sur le pays et notamment sur la moitié Nord à la mi-Avril.

 

En 2018, le 30 Avril, un coup de froid rapide mais marqué concerne les régions du Nord de la Seine après la douceur, de la neige est observée en Normandie.

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Neige au Sud de Rouen le 30 Avril 2018 - Photo Clément Schmitt

 

En 2016 et 2017, des coups de froid se produisent en seconde partie du mois d’Avril avec de la neige jusqu’à basse altitude, voire jusqu’en plaine sur le pays alors que début Avril présentait des températures parfois très douces (29°C à Dax(40) le 08/04/2017). Les gelées font de nombreux dégâts sur les vignobles du Nord-Est du pays.

 

Le 30 Avril 2006, après une première partie du mois très douce, un coup de froid bref mais assez fort se produit sur la moitié Nord le avec -3°C relevés à Aurillac, -2°C à Orléans. Deux jours plus tôt les températures dépassaient les 20°C.

 

L’année 2003 fut marquée par sa chaleur mais la première partie du mois d’Avril fut très froide. Entre le 8 et le 10, des gelées très sévères sont relevés :

> -9°C à Charleville-Mézières

> -8°C à Grenoble Saint-Geoirs

> -6°C à Nancy

Le 10 Avril de la neige tombe jusqu’en plaine avec un saupoudrage à Paris et 5cm en Alsace.

 

1997, 1998 et 1999 furent également concernées par des coups de froid marqués durant le mois d’Avril avec des gelées tardives et marquées ainsi que de la neige en plaine.

 

Autre date marquante, les 11 et 12 Avril 1978 d’importantes chutes de neige se produisent sur le une grande partie de la France. On mesure des congères de 40cm à Boulogne-sur-mer et le thermomètre descend jusqu’à -8°C à Saint-Quentin.

 

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Neige à Lille (gauche) et Carpentras (droite) les 11 et 12 Avril 1978 - Via Météo-Villes

 

En 1974, une masse d’air froide descend sur l’Est du pays après un début de moi doux, il neige sur le Nord-Est et le Centre-Est jusqu’en plaine et les températures ne dépassent pas les 1°c à Grenoble, 2°c à Lyon en journée du 24 Avril.

 

Cet type d’épisode s’était d’ailleurs déjà produit l’année précédente sur la même zone avec de la neige entre les 9 et 10 Avril 1973 et des températures qui dépassent difficilement les 0°C. Durant cet épisode, de la neige avait été observée jusqu’à Marseille.

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !

Neige à Paris (gauche) et Marseille (droite) les 9 et 10 Avril 1973 - Via Météo-Villes

 

Autre tempête de neige, les 14 et 15 Avril 1966, un décrochage arctique se produit sur le Nord de la France, une tempête de neige tardive se produit près de la Manche avec des congères de plus de 50cm sur ces zones. Paris n’avait pas été concernée par cet épisode puisqu’il faisait 14°C le même jour.

 

Un épisode représentatif du mois d’Avril s’est également produit sur les régions de l’Est à la fin du mois d’Avril 1950. Du Havre à Dijon, la neige tombe jusqu’en plaine durant ces deux jours mais deux jours plus tard le thermomètre dépassait les 20°C, parfois plus de 25°C sur le Centre-Est.

 

Enfin, les 26 et 27 Avril 1907, un front froid particulièrement marqué provoque une chute des températures de plus de 15°C sur Paris, l’après-midi était agréable avec 15.5°C relevés, on atteignait 0°C à minuit sur la capitale.

 

Vous l’aurez compris, les coups de froid sont fréquents durant le mois d’Avril et ce même si la douceur peut sembler majoritaire. Ceux-ci se sont toujours produit avec plus ou moins d’intensité selon les années.

La période plus fraîche que nous allons connaître reste cependant relative et la douceur ne restera jamais loin d’ici la semaine prochaine. Cependant attention, des coups de froid marqués sont encore possibles jusqu’au mois de Mai.

 

Image d'illustration pour En Avril, ne te découvre pas d'un fil !