12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Épisodes méditerranéens et cévenols : risque accru durant l'automne sur le Sud-Est de la France

vendredi 10 septembre 2021

Des situations propices, surtout durant l'automne :

 

La fin de l'été rime avec l'arrivée de l'automne sur la France, une saison de transition sur la majorité du pays avec un temps devenant progressivement plus perturbé et frais. L'automne est cependant une saison à haut risque près de la méditerranée avec des situations devenant très propices aux épisodes pluvio-orageux destructeurs, notamment entre septembre et novembre.

 

Situation atmosphérique propice à la survenue d'un épisode pluvio-orageux majeur près de la méditerranée - Météo-Paris

 

 

Avec l'affaissement de l’anticyclone des Açores vers le Sud à la fin de l'été, les dépressions ont plus de facilité à se propager vers l'Ouest de l'Europe et la France et donc apporter un temps plus ou moins perturbé sur une large partie du pays. Néanmoins, c'est prêt de la méditerranée que ce type de situation est la plus à risque.

 

La température des eaux de surface est en effet au plus haut au début de l'automne, chauffée par le temps ensoleillé durant la saison estivale. La méditerranée est donc durant cette saison une réserve d'air chaud et très humide qui, lorsqu'une dépression approche par l'Atlantique, est advecté directement vers les littoraux de la Grande Bleue par la mise en place d'un flux de Sud/Sud-Est plus ou moins puissant selon les situations.

 

Situation propices aux épisodes méditerranéens et dates marquantes - Météo-France

 

 

Dans ce type de situation, la masse d'air chaude et humide vient se bloquer sur les principaux massifs de la région (Cévennes, Alpes, Pré-Alpes, massif Corse, …) et est progressivement soulevée en altitude (en général par l'arrivée d'un forçage d'altitude), provoquant sa rencontre avec de l'air plus frais et dépressionnaire.

 

Cette rencontre engendre une forte déstabilisation de la masse d'air et la formation d'orages parfois violents et souvent peu mobiles car bloqués par les reliefs de la région et constamment alimentés en air humide par la proximité avec la Méditerranée.

 

Image satellite d'un orage rétrograde le 22 octobre 2019 sur le Sud de la France – GOES-16

 

 

Ce type d'orage peut se montrer particulièrement destructeur sur ces régions, notamment en raison de deux facteurs se rencontrant régulièrement lors des épisodes méditerranéens.

 

  • Leur stationnarité : le vent marin pousse l'air humide contre les premiers reliefs et les cellules orageuses se formant sur leur contreforts se retrouvent parfois bloquées sur certains secteurs. Celles-ci pourront également perdurer durant de nombreuses heures, tant que l'afflux d'air humide et instable se maintiendra et permettra à la cellule orageuse de se maintenir.

  • Les quantités de précipitations associées : l'air remontant de méditerranée se montre particulièrement chargé en humidité, engendrant ainsi des intensités de précipitations marquées et donc des cumuls pouvant se montrer très importants, que ce soit sur un court laps de temps ou sur une période plus prolongée. 

 

 

Exemple de cumuls horaires à Valleraugue dans l'Hérault lors d'un épisode méditerranéen durant plusieurs jours en Novembre 2011 – Infoclimat

 

 

Ainsi, les régions méditerranéennes sont, plusieurs fois dans l'année et plus souvent en automne, soumises à des dégradations pouvant déverses plusieurs centaines de millimètres en une seule journée. Récemment, 500.2mm avaient pu être relevé à Saint-Martin-Vésubie (06) en 24h le 3 octobre 2020 avec des inondations exceptionnelles à la clef. Le 14 octobre 2018, 244 mm avaient pu être relevés en 6 heures à Trèbes (11), en 1988, 420mm était tombés à Nîmes en environ 12h. 

 

L'occurrence de tels cumuls est quasi-exclusivement observée près de la Grande Bleue et se montre bien plus rare sur le reste du pays. 

 

Moyenne du nombre de jours avec cumuls supérieurs à 100mm/24h en France entre 1978 et 2008 - Tiré du livre METEO EXTREME p100

 

 

Ce type de dégradation peut donc se montrer particulièrement dangereux pour les populations habitants les régions méditerranéennes lors de situations atmosphériques propices à leur formation. Si celles-ci peuvent se produire à n'importe quel moment de l'année, les eaux encore chaudes de la méditerranée peuvent les rendre bien plus destructrices durant la période automnale.

 

C'est d'ailleurs entre le début du mois de septembre et la mi-octobre que les épisodes les plus violents sont généralement observés. Par exemple, il y a 19 ans, les 8 et 9 septembre 2002, des orages diluviens avaient concerné une partie du Languedoc et plus particulièrement le Gard, déversant jusqu'à 687mm en 24h à Anduze ou encore 558mm à Générargues.

 

Cumuls de précipitations relevés sur le Languedoc entre le 8 et le 9 septembre 2002 – Météo-France

 

 

Ces précipitations exceptionnelles avaient provoqué de nombreuses inondations sur ces régions, engendrant la mort de 24 personnes et touchant 419 communes du secteur.

 

Dégâts suite aux inondations destructrices des 8 et 9 septembre 2002 dans le Gard – AFP

 

Consultez notre précédent dossier sur cet événement >>
 

 


 

Épisodes méditerranéens et cévenols : Quelle différence ?

 

 

Il est important de distinguer les épisodes méditerranéens des épisodes cévenols, ces deux termes étant souvent confondus par les médias et le grand public.

 

 

Épisode cévenol : 

 

Un épisode cévenol est, comme son nom l'indique, une dégradation pluvio-orageuse concernant principalement les Cévennes. Ce type d'épisode est influencé directement par le relief, qui fait généralement office de forçage.

 

Le vent marin de Sud/Sud-Est vient en effet buter contre les reliefs des Cévennes, ce qui provoque une élévation locale de la masse d'air humide et instable circulant près du sol, c'est ce que l'on appelle un forçage orographique. L'air soulevé rencontre ensuite de l'air plus frais en altitude et des orages se forment, concernant quasi-exclusivement les reliefs et les contreforts cévenols.

 

Schéma de la formation d'un épisode cévenol – Tiré du livre METEO EXTREME p101

 

 

Ce type d'épisode peut provoque des cumuls particulièrement importants sur ces régions mais se cantonnant en général aux Cévennes. Dans les plaines, les précipitations sont plus sporadiques, sous la forme d'averses poussées vers les contreforts cévenols par un vent marin parfois puissant.

 

Néanmoins, des inondations peuvent également concerner les zones de plaines par propagation des ondes de crues des reliefs vers la mer, c'est par exemple le phénomène qui engendre les fameuses vidourlades le long du Vidourle dans le Gard. Ce phénomène fut particulièrement destructeur en septembre 2002 sur la région de Sommières. 

 



Vidourlade de début septembre 2002 à Sommières (30) - Wikipedia 

 


Épisode méditerranéen : 

 

Un épisode méditerranéen est une dégradation pluvio-orageuse se montrant bien plus étendue et concernant cette fois-ci également les plaines et les littoraux. Celle-ci est cette fois-ci conditionnée par des forçages d'altitude, plus vastes, et se montre bien souvent plus généralisée à l'ensemble du bassin.

 

Ce type d'épisode peut donc se montrer encore plus destructeur de par son étendue mais également par le fait que celui-ci peut concerner les plaines et littoraux, bien plus urbanisés que les reliefs cévenols.

 

Il n'est néanmoins pas rare qu'un épisode cévenol précède un épisode méditerranéen, la dynamique d’altitude n'étant pas encore suffisante pour provoquer la formation d'orages généralisés et le relief faisant office de seul forçage. Toutefois, leur localisation diffère et il est obsolète de qualifier d'épisode cévenol une dégradation pluvio-orageuse touchant le reste du bassin méditerranéen.

 

Différences de localisation entre les épisodes cévenols et les épisodes méditerranéens – Météo-Villes

 

 

 

Vers un épisode méditerranéen durant la semaine du 13 au 19 septembre ?

 

Alors que des orages très pluvieux ont concerné le Sud-Ouest du pays en ce milieu de semaine, une situation plus dynamique semble se profiler pour la semaine du 13 au 19 septembre prés de la Méditerranée.

 

Une zone dépressionnaire devrait s'approcher par l'Atlantique et l'Espagne, provoquant la mise en place d'un flux de Sud/Sud-Est très humide près des littoraux méditerranéens. Cet air humide et instable devrait ensuite rencontrer de l'air plus frais arrivant de l'Ouest en altitude et donc provoquer la formation d'une dégradation pluvio-orageuse sur le Sud-Est de la France, une situation typique d'un épisode méditerranéen comme décrit précédemment.

 

Situation atmosphérique envisagée pour le mercredi 15 septembre 2021 – ECMWF, modifié par Météo-Villes

 

 

Dans ce type de situation, il est donc probable qu'un ou plusieurs épisodes orageux se déclenchent entre le milieu et la fin de semaine du 13 au 19 septembre sur le Sud-Est du pays, se montrant plus ou moins actifs selon les jours et les secteurs.

 


Animation des précipitations du mardi 14 au samedi 18 septembre 2021- Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Si les zones les plus touchées sont pour le moment difficile à appréhender, tout comme l'intensité, le nombre de passages pluvio-orageux ou encore leur chronologie exacte, la dynamique d'altitude sur l'Ouest de l'Europe se montre très favorable à la survenue de ce type d'épisode. Les accumulations de précipitations laissent d'ailleurs envisager des cumuls importants sur le Sud-Est de la France, cumuls qu'il conviendra d'affiner dans les prochains jours :

 

Cumuls de précipitations du 10 au 18 septembre 2021 sur la France – Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don