12 résultats
Chargement

Fortes pluies, crues majeures et avalanches : alerte rouge sur les Pyrénées dès ce 9 janvier 2022

dimanche 9 janvier 2022

Un épisode de fortes pluies durables concerne le Sud-Ouest du pays entre le 09 et le 10 janvier 2022. Entre un blocage sur les Pyrénées et un sensible redoux en altitude sous 2200m, la plupart des cours d'eau du piémont entrent en crue, avec un risque de débordements majeurs. Le risque d'avalanche devient également fort sur le relief.

 

SUIVI - VIGILANCE METEOROLOGIQUE ET CRUES

 

Une VIGILANCE ROUGE a été émise pour les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques en raison du risque de crue majeure sur le Gave d'Oloron, qui pourrait être supérieure à celle observée en décembre dernier.


Plus d'informations sur la vigilance météorologique institutionnelle >>

 


Plus d'informations sur le suivi des cours d'eau Vigicrues >>

 

 

CONTEXTE ET PREVISIONS :

Comme lors de la première décade du mois de décembre, nous assistons actuellement à la remontée d'une masse d'air d'origine tropicale (depuis les Caraïbes) et très fortement chargée en humidité (eau précipitable), prenant la direction de notre pays et notamment du quart Sud-Ouest de la France. Ce phénomène prend la dénomination de "rivière atmosphérique", et sera la cause première des fortes pluies et des inondations qui vont toucher le piémont Pyrénéen ces prochains jours.


Contenu en eau précipitable de la masse d'air - 08 et 09 janvier 2022 - CIMSS

 

L'épisode pluvieux à débuté au cours de la nuit de ce samedi 08 au dimanche 09 janvier. Les précipitations venant se bloquer sur les Pyrénées vont perdurer sans aucune interruption ce dimanche ainsi que ce lundi, avant une accalmie prévue durant la nuit du lundi 10 au mardi 11 janvier.

Durant ces 48 heures, les cumuls de précipitations s'annoncent particulièrement importants, atteignant 150-200mm en montagne, voire localement jusqu'à 250mm. Sur les contreforts et le piémont, les cumuls seront compris entre 100 et 130mm. Les quantités seront graduellement plus modérées en se dirigeant vers les plaines (30-50mm sur le Midi-Toulousain).


Cumuls des précipitations prévus en 48 heures - dimanche 09 et lundi 10 janvier 2022 - Modèle ICON-EU via Météociel

 

 

Mais comme indiqué plus haut, cette masse d'air très humide est d'origine tropicale. Elle s'accompagne donc par la même occasion d'un sérieux redoux par le golfe de Gascogne. Si les chutes de neige sont présentes ce dimanche dès 1300-1500m d'altitude, la limite remontera sensiblement durant la nuit de dimanche à lundi au delà de 2200-2300m, provoquant un sérieux lessivage de la couche de neige et une impressionnante fonte nivale.

 

Au delà de cette altitude, la neige se poursuivra avec des quantités qui pourraient dépasser un mètre en deux jours. L'activité avalancheuse deviendra forte et de grandes avalanches pourraient se produire, pouvant menacer les infrastructures des stations de haute montagne.


Altitude de la limite pluie-neige - dimanche 09 et lundi 10 janvier 2022 - Modèle ICON-EU via Météociel

 

De fortes pluies combinées à un important redoux et à la fonte nivale, sur des sols toujours très saturés suite aux fortes pluies du début décembre... tout autant de facteurs aggravants provoquant une réaction généralisée des cours d'eau Pyrénéens. Si la plupart des cours d'eau entreront en crue lors de ces prochaines heures, la situation la plus critique devrait concerner le Gave d'Oloron placé en vigilance rouge. Pour ce dernier, les niveaux pourraient être supérieurs à ceux observés en décembre 2021, avec des débordements dommageables attendus.

 

 

SUIVI DE LA SITUATION :

 

Les cumuls deviennent particulièrement importants sur le piémont pyrénéen depuis le 9 janvier 00h TU avec, ce lundi 10 janvier à 14h, 142mm à Iraty (64) et Laruns (64), 134mm à Urepel (64) et jusqu'à 155mm à Aiguerein (09). 

 

Cumuls de pluie du dimanche 9 janvier 2022 à 01h locale au lundi 10 janvier 14h - Météo-France

 

 

Les pluies ont été toutefois moins abondantes qu'initialement prévu sur ces régions avec des cumuls ne dépassant que localement les 150-160mm en fin de journée du 10 janvier, la vigilance rouge pluie-inondation était donc levée à 16h ce lundi sur l'Ariège, les Pyrénées-Orientales, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées. 

 


Si la neige s'est temporairement montrée très abondante à moyenne altitude, engendrant parfois des difficultés importantes sur certains secteurs comme près d'Andorre en journée du 9 janvier où une avalanche a même bloqué certaines routes, c'est maintenant la pluie qui a pris le relais sur la majorité du massif sous les 1800-2000m en moyenne. 
 

Nombreuses difficultés ce dimanche 9 janvier sur les routes d'accès à Andorre - Via Twitter @FloMrlt11

 

 


La fonte de la neige et son lessivage en raison des pluies successives engendre des difficultés plus ou moins importantes observées selon les secteurs ce lundi 10 janvier. Les reliefs subissent en effet de nombreux éboulements et coulées de boue avec une circulation devenant parfois très délicate, notamment du côté de l'Ariège. 

 

Du côté des cours d'eau, la situation n'est guère plus encourageante avec des niveaux d'eau augmentant de façon généralisée le long de la chaine pyrénéenne. Certains d'entre eux subissent des débordements localement dommageables, notamment sur leur partie amont. 

 

Sur le Gave d'Oloron, seul cours d'eau placé en vigilance rouge par les services de Vigicrue, la montée des eaux s'est notamment accentuée depuis la fin de journée du 9 janvier avec un gain de +3.50m en un peu plus de 24h. 

 

Evolution des hauteurs d'eau du Gave d'Oloron à Escos (64) du 7 au 10 janvier 2022 - Vigicrue 

 

 


Le maximum de la crue devrait être atteint en fin de journée sur la région d'Escos et devrait tourner autour des 5m, ce qui reste moins important que la crue majeure de juin 2018 sur le secteur mais suffisant pour entraîner des débordements dommageables. 

 

Ailleurs, la quasi-totalité des cours d'eau sont en alerte près des Pyrénées avec la plupart observant des niveaux en hausse ou des débordements parfois dommageables ce lundi après-midi, c'est par exemple le cas de nombreux affluents de la Garonne comme l'Hers qui sortait de son lit près de Mirepoix en milieu de journée. 

 

L'Hers à Mirepoix (09) ce lundi 10 janvier 2022 - Via Mirepoix-Météo 

 

 

Le Salat subit également une crue majeure ce lundi après-midi avec des débordements importants du côté de Saint-Girons. Sur ce secteur, les niveaux d'eau atteignent en fin d'après-midi 3.08m, dépassant la crue cinquantenale du 5 octobre 1992 (3m02). 

 

Débordements du Salat à Saint-Girons (09) ce lundi 10 janvier 2022 - Via Instagram @vanivilie 

 

 

Si les débordements se généralisent peu à peu sur les affluents de la Garonne, certaines portions du cours d'eau observent également des débordements en cours d'après-midi, c'est notamment le cas de la partie Aval du cours d'eau, proche des reliefs ayant reçu des cumuls importants depuis le week-end. 

 

Débordement de la Garonne à Cazères (31) ce lundi 10 janvier 2022 - Alexandra Bgie via Météo-Pyrénées

 

 

L'onde de crue va ensuite se propager vers les plaines avec un niveau d'eau augmentant progressivement ce lundi à Toulouse, où le maximum de la crue est attendu en début de journée de mardi 11 janvier 2022.

Là encore, une crue remarquable est attendue avec des débordements parfois dommageables le long du fleuve et un niveau devant dépasser la crue du 14 décembre 2019 à la station du Pont-Neuf à Toulouse dès ce lundi 10 janvier au soir. 

 

Evolution des hauteurs d'eau de la Garonne à Toulouse du 9 au 10 janvier 2022 et prévisions pour les prochaines heures - Vigicrue 

 

 

Du côté de Tarbes, l'Adour et ses affluents sont également particulièrement hauts en cours d'après-midi de lundi avec une hauteur d'eau se rapprochant grandement de la crue de décembre 2021 en fin de journée du lundi 10 janvier.  

 

 

Evolution des hauteurs d'eau de l'Adour à Tarbes du 9 au 10 janvier 2022 - Vigicrue 

 

 

Enfin, plus à l'Ouest, en raison de précipitations un peu moins importantes que prévues, la Nive a entamé une baisse progressive de son niveau d'eau après avoir atteint un maximum de 4.33m ce lundi matin à Cambo-les-Bains (64), dépassant ainsi les niveaux des crues du 10 mars 2006 et de juin 2018 mais restant loin de la crue de référence du 4 juillet 2014 (6.14m). Son niveau devrait continuer de baisser dans les prochaines heures avec l'arrêt des pluies d'ici mardi en début de journée. 

 

Evolution des hauteurs d'eau de la Nive à Cambo-les-Bains (64) du 8 au 10 janvier 2022 - Vigicrue 

 

Les précipitations devraient cesser progressivement sur une grande majorité du massif des Pyrénées dans la nuit de lundi 10 à mardi 11 mais les crues devraient continuer de se propager dans les jours suivants vers l'aval des cours d'eau principaux, notamment la Garonne et l'Adour. 

 

 

 

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don