12 résultats
Chargement

Pluies exceptionnelles au sud-ouest les 9 et 10 janvier 2022, suivies par des crues majeures

mardi 11 janvier 2022

Les précipitations ont été particulièrement abondantes sur les départements pyrénéens les dimanche 9 et lundi 10 janvier 2022, conduisant à des crues et des inondations exceptionnelles dans plusieurs départements du sud-ouest.

 

 

Une rivière atmosphérique à l'origine

 

 

C'est une situation bien connue des météorologues et favorable à des épisodes de précipitations abondantes générateurs de crues sur le sud-ouest de la France. Nous avons été sous l'influence d'une rivière atmosphérique ces derniers jours. Il s'agit d'un air doux et chargé en humidité en provenance du golfe du Mexique et des Caraïbes, traversant tout l'Atlantique.

 

Contenu en eau précipitable sur le bassin atlantique le dimanche 9 janvier 2022 - via CIMSS / Météo France

 

 

 

Comme de l'air froid se trouvait sur l'est de la France et que le flux était orienté au secteur nord-ouest, un front pluvieux est venu se bloquer sur l'ouest du pays et la masse d'air chargée en humidité a permis à d'importantes quantités d'eau de se déverser sur les départements pyrénéens, car le relief fait office de barrage en retenant nuages et précipitations.

 

Situation en France durant les journées du dimanche 9 et lundi 10 janvier 2022 - Météo Villes

 

 

 

 

Alerte rouge et cumuls impressionnants

 

Au plus fort de l'épisode, ce sont 5 départements français qui ont été placés en vigilance rouge ! Les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège étaient concernées par une alerte maximale pluie-inondation et les Landes en vigilance rouge crues, en raison de la crue majeure du Gave d'Oloron s'étendant jusqu'au sud du département (et coulant notamment dans les Pyrénées-Atlantiques).

 

Carte de vigilance en vigueur le dimanche 9 janvier 2022 à 22h30 - via Météo France

 

 

 

Sur la chaîne pyrénéenne, les cumuls en l'espace de 48 heures ont atteint généralement 100 à 180 mm au cours de cet épisode. Notons que ces accumulations sont légèrement inférieures à la prévision initiale (qui tablait que des cumuls atteignant 200 à 250 mm en montagne). Facteur aggravant, un épisode pluvieux similaire s'était produit le mois dernier, engendrant des crues notables et laissant derrière lui des sols très humides. De plus, la hausse de la limite pluie/neige jusqu'à 2200/2300m a entraîné une importante fonte nivale, venant accroître les apports en eau des cours d'eau.

 

Carte des cumuls de pluie sur 36 heures au lundi 10 janvier 2022 à 14 heures - via Météo France

 

 

Cumuls totaux des 9 & 10 janvier 2022 :

  • 185 mm à Augirein (09)
  • 167 mm à Laruns (64)
  • 163 mm à Arbéost (65)
  • 149 mm à Cauterets (65)

 

 

 

 

Crues nombreuses et parfois exceptionnelles

 

Salat

 

Département touché par les cumuls de précipitations les plus importants, l'Ariège a été durement frappée par les crues. Cours d'eau pyrénéen, le Salat a subi une crue remarquable en journée du lundi 10 janvier 2022. De nombreux axes routiers ont été coupés et des habitants inondés, conduisant les pompiers à de nombreuses opérations de pompage ce 11 janvier 2022.

 

Route coupée par la crue du Salat à Prat-Bonrepaux (09) le 10 janvier 2022 - via CD09

 

 

 

À Saint-Girons, le Salat a atteint une côte de 3,14 mètres, dépassant la crue d'octobre 1992 et ses 3,02 mètres ! Résultat, les quartiers bordant le cours d'eau se sont retrouvés inondés. Certaines habitations et commerces du centre-ville ont été touchés et déploraient les dégâts ce mardi 11 janvier 2022.

 

La place des Capots de Saint-Girons (09) inondée ce 10 janvier 2022 - photo Alain Arbogast / La Dépêche

 

 

 

 

Garonne

 

Alimentée par les précipitations très abondantes qui ont touché le centre de la chaîne pyrénéenne (secteur le plus touché), la Garonne a subi une crue importante ces dernières heures. La commune de Cazères située en Haute-Garonne au pied des Pyrénées a été particulièrement touchée. Les berges ont été englouties par le fleuve, dont la côte a atteint 4,56m dans la nuit du 10 au 11 janvier 2022, le plus haut niveau depuis 1977 sur la ville !

 

Parking totalement sous les eaux de la Garonne à Cazères (31) en nuit du 10 au 11 janvier 2022 - via Mairie de Cazères

 

 

 

Sur le piémont, la décrue s'est opérée dès la matinée du mardi 11 janvier 2022. Pour les habitants et commerçants des quartiers bordant la Garonne, il fallait évacuer l'eau des bâtiments et se débarrasser de la boue. Sur cette commune de Cazères, de tels dégâts liés à une crue de la Garonne n'avaient plus été observés depuis 45 ans !

 

L'heure était au nettoyage après la crue à Cazères (31) ce mardi 11 janvier 2022 - via Mairie de Cazères

 

 

 

L'onde de crue de la Garonne s'est rapidement propagée vers le nord en atteignant Toulouse où le pic fut atteint en début de matinée du mardi 11 janvier 2022. Avec une côte de 4,31 mètres au Pont Neuf, Toulouse a connu sa crue la plus importante depuis celle de juin 2000 (4,38m à l'époque) ! Les quais de la Garonne ont été engloutis par les eaux du fleuve, dont le débit affichait une puissante impressionnante !

 

Les quais de la Garonne à Toulouse engloutis par les eaux le mardi 11 janvier 2022 - via Patrice Nin / Mairie de Toulouse

 

 

 

Les parcs situés au bord de la Garonne ont été inondés mais cette crue - bien qu'importante - n'a pas réellement eu de conséquences pour les toulousains car les quais ont été pensés pour limiter considérablement l'impact des crues, notamment grâce à la présence de hauts murs de briques le long du fleuve.

 

Les parcs toulousains engloutis par la Garonne ce mardi 11 janvier 2022 - via Patrice Nin / Mairie de Toulouse

 

 

 

L'onde de crue s'est ensuite propagée plus au nord, atteignant le Tarn-et-Garonne où de nombreux débordements ont été observés, comme l'illustre la photo ci-dessous depuis Dieupentale dans le sud du département. À la station de Verdun située non loin de là, la Garonne a atteint une côte de 6,32 mètres en après-midi du mardi 11 janvier 2022, soit 2 centimètres de plus que la crue de juin 2000 !

 

Crue de la Garonne à Dieupentale (Tarn-et-Garonne) le mardi 11 janvier 2022 - via meteo60 sur Twitter

 

 

 

 

Gave d'Oloron

 

Le Gave d'Oloron avait été placé en vigilance rouge par les services de Vigicrues, même si la crue fut légèrement moins importante que celle observée en décembre 2021 (grâce à des pluies un peu moins abondantes que prévu). Cependant, le Gave a largement débordé et causé de nouvelles inondations sur des zones déjà durement touchées un mois plus tôt... Ci-dessous, l'Abbaye Saint-Jean de Sorde dans le sud des Landes s'est retrouvée dans l'eau.

 

Crue du Gave d'Oloron à l'Abbaye Saint-Jean de Sorde (40) ce mardi 11 janvier 2022 - via Abbaye Saint-Jean de Sorde

 

 

 

Un mois pile après avoir subi des inondations dommageables, Peyrehorade a de nouveau été inondée ce mardi 11 janvier 2022. Cette commune particulièrement vulnérable se trouve à l'endroit où les deux gaves (le Gave d'Oloron et le Gave de Pau) se rejoignent, cumulant ainsi l'effet des deux ondes de crue. Le niveau de l'eau est monté environ 40 cm moins haut qu'en décembre 2021 mais cela n'a pas empêché de nombreux habitants des quartiers situés sur les berges de se retrouver les pieds dans l'eau pour la seconde fois en un mois...

 

Crue des Gaves réunis à Peyrehorade en matinée du mardi 11 janvier 2022 - photo Philippe Salvat / Sud-Ouest

 

 

 

 

Les crues ne sont pas terminées

 

Au mardi 11 janvier 2022 en soirée, 8 départements du sud-ouest de la France étaient encore concernés par une vigilance orange en raison des crues. Il s'agit des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, du Gers, des Landes, de la Gironde, du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne.

 

Carte de vigilance des cours d'eau valable le mardi 11 janvier 2022 à 18h - via Vigicrues

 

 

Si la situation s'améliore sensiblement en amont, les crues continuent de se propager vers les bassins plus au nord situés en aval. Un certain nombre de tronçons vont connaître leur pic de crue ce mercredi 12 janvier 2022. Référez-vous au site de Vigicrues pour plus d'informations >>>

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don