12 résultats
Chargement

Grêlons sous orage : un phénomène qui ne date pas d'hier

mardi 24 mai 2022

Grêlon de 12 cm à Raillencourt-Sainte-Olle (Nord) le 25 mai 2009 ! - photo P. Mahieu & E. Wesolek / Keraunos

 

Dimanche 22 mai 2022, des orages supercellulaires ont généré des grêlons de 5 à 8 cm de diamètre entre Niort et Châteauroux, causant de lourds dégâts. Bien que très impressionnant, ce phénomène a été observé à de nombreuses reprises par le passé.

 

 

Comment se forme la grêle ?

 

Dans un cumulonimbus d'orage, de puissants courants ascendants et descendants se mettent en place. Ce sont les courants ascendants qui propulsent les gouttelettes au dessus de l'isotherme 0°C. Celles-ci vont alors se heurter aux cristaux de glace présents dans le nuage et s'agglomérer à ces derniers. Une petite grêle se forme alors. Chaque gouttelette entrant en collision avec une grêle contribuera à la faire grossir. Ce processus se poursuit tant que les vents ascendants sont suffisamment puissants pour empêcher les grêlons de retomber. Plus ces vents sont puissants, plus les grêlons deviennent gros avant qu'ils ne chutent.

 

Schéma de formation de la grêle dans le cumulonimbus - via notre ouvrage "Météo Extrême"

 

 

 

Les supercellules sont le type d'orage le plus violent qui existe. Ce sont elles qui génèrent les tornades et les plus gros grêlons. En effet, elles sont associées à la formation d'un mésocyclone dans le cumulonimbus, c'est à dire que les vents tourbillonnent au sein du nuage à des vitesses élevées. Ces vents puissants permettent aux grêlons de rester plus longuement dans le nuage et donc d'atteindre des tailles impressionnantes avant de finir par retomber. C'est une supercellule orageuse particulièrement virulente qui a donné des grêlons de 5 à 8 cm de diamètre en soirée du dimanche 22 mai 2022 de Niort jusqu'à Châteauroux.

 

Grêlons de 8 cm de diamètre et dégâts à Châteauroux le soir du dimanche 22 mai 2022 - photos Cristelle Grodet

 

Les dégâts majeurs sur les véhicules, les toitures et les cultures des grêlons observés dans le secteur de Châteauroux ont fait la une de l'actualité. De nombreux médias ont mis en cause le réchauffement climatique. Pourtant, les orages violents et les grêlons géants ont toujours existé en France.

 

 

 

 

Grêle géante en France : des précédents parfois anciens

 

4 Juillet 2018

 

Dans les années les plus récentes, l'un des épisodes de grêle les plus marquants s'était produit dans le sud-ouest de la France le 4 juillet 2018. Ce jour, plusieurs supercellules se forment et génèrent des rafales de vent très violentes, de l'ordre de 100 à 120 km/h ! C'est toutefois la grêle qui avait le plus surpris avec des grêlons atteignant 8 centimètres de diamètre - comme à Châteauroux dimanche - dans les Charentes !

 

Grêlons géants en Charente le 4 juillet 2018 - photos Benjamin Warthon & La Charente Libre

 

 

 

C'est dans les départements de la Charente et de la Charente-Maritime qu'avaient été observés les orages de grêle les plus violents, produisant les fameux grêlons de 8 centimètres de diamètre. Les images de la commune de Saint-Sornin (Charente-Maritime) avaient fait la une de tous les médias, montrant des véhicules et toitures littéralement pulvérisés par les grêlons !

 

Dégâts causés par la grêle à Saint-Sornin (Charente-Maritime) le 4 juillet 2018 - photo La Charente Libre

 

 

 

 

25 Mai 2009

 

En France, les plus gros grêlons ayant été photographiés l'ont été il y a 13 ans dans le Nord ! Lors d'une dégradation orageuse particulièrement virulente, plusieurs supercellules s'étaient formées sur le nord de l'hexagone, dont une ayant provoqué des grêlons géants dans le sud du département du Nord. Des grêlons allant jusqu'à 12 centimètres de diamètre avaient été observés sur la commune de Raillencourt-Sainte-Olle !

 

Grêlon de 12 cm à Raillencourt-Sainte-Olle (Nord) le 25 mai 2009 ! - photo P. Mahieu & E. Wesolek / Keraunos

 

 

 

Durant cette soirée du 25 mai 2009, de nombreuses supercellules orageuses avaient balayé les Hauts-de-France en donnant des grêlons géants sur plusieurs communes. Certaines ont subi des dégâts majeurs avec des toitures et véhicules fortement endommagés.

 

Dégâts liés à la grêle du 25 mai 2009 à Haudivillers dans l'Oise - photos Forum d'Infoclimat

 

 

 

 

11 août 1958

 

Preuve que les grêlons géants ne datent pas d'hier, l'un des orages de grêle les plus remarquables qu'ait connu la France dans son histoire moderne s'était produit en Alsace le 11 août 1958. Il y a 64 ans, une supercellule particulièrement virulente balayait Strasbourg et sa région avec des grêlons géants, de la taille d'un poing selon les témoins. Un grêlon avait été pesé à 972 grammes, un record !

 

Orage de grêle dévastateur du 11 août 1958 à Strasbourg - archives Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

Ces grêlons géants avaient causé de gros dégâts à Strasbourg, endommageant lourdement les véhicules et les toitures de nombreux bâtiments ! Par ailleurs, ces grosses grêles avaient blessé une centaine de personnes. De nombreuses parcelles de vignes avaient été totalement détruites par les grêlons, quelques semaines seulement avant le début des vendanges...

 

"L'ouragan de grêlons" de Strasbourg le 11 août 1958 - archives Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

13 mai 1922

 

Il y a 100 ans se produisait l'un des orages de grêle les plus marquants de l'histoire de France ! S'il est vrai que les grêlons ne pouvaient pas être qualifiés de "géants", ceux qui se sont abattus sur Montpellier le 13 mai 1922 furent particulièrement abondants ! Dans certaines rues de la ville, on releva jusqu'à 80 cm de grêle au sol ! Les dégâts furent considérables. S'il fallait une preuve que la grêle destructrice existait avant l'accélération du réchauffement climatique, cet exemple l'illustre parfaitement.

 

Énormes accumulations de grêle à Montpellier le 13 mai 1922 - Chronique Météo Villes

 

 

 

 

21 mai 1908

 

On retrouve dans les archives de la presse des traces d'épisode de grêle dévastatrice en France datant d'il y a plus de 100 ans. C'est notamment le cas de l'épisode du 21 mai 1908, au cours duquel des grêlons géants sont observés du Loiret au Nord et en Lorraine. Les coupures de presse de l'époque évoque des grêlons de 250 grammes dans la région d'Orléans et une "avalanche de grêlons d'une grosseur prodigieuse" à Nancy. Dans le Nord, les médias locaux parlent d'une ville de Valenciennes "saccagée" après l'orage de grêle.

 

Orages de grêle dévastateurs du 21 mai 1908 - Météo Villes

 

 

Cette liste est non-exhaustive. On retrouve des écrits évoquant les ravages de la grêle datant de plusieurs siècles. S'il est probable que le réchauffement climatique augmente la fréquence des épisodes, la grêle géante en elle-même n'a pas été créée par le changement climatique. D'ailleurs, c'est à nos latitudes tempérées qu'elle s'observe le plus fréquemment car les masses d'air excessivement chaudes des latitudes tropicales causent une fonte importante des grêlons avant qu'ils n'atteignent le sol, tandis que l'air froid des latitudes polaires n'est pas assez instable pour favoriser la grêle.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don