12 résultats
Chargement

Quid de la sécheresse après les orages de dimanche et les pluies de lundi ?

lundi 23 mai 2022

 

Superbe impact de foudre près de Lyon vu depuis Communay (69) ce 22 mai 2022 - Dorian Dziadula

 

Violents orages et grêle sur la France entre dimanche soir et la nuit suivante :

 

 

Après une journée de nouveau particulièrement chaude et estivale sur de nombreuses régions (notamment au Sud), de violents orages se sont formés entre le Massif Central et le Centre-Ouest de la France en soirée, persistant la nuit suivante. Plus de 36 000 éclairs ont ainsi pu être relevés entre la fin d'après-midi de dimanche et la fin de nuit de lundi 23 mai.

 

Impacts de foudre sur 24h entre le 22 et le 23 mai 2022 et trajectoire des violents orages grêligènes - Blitzortung, légendé par Météo-Villes

 

 

Les régions allant du Poitou/Vendée à la Bourgogne furent particulièrement touchées avec la formation de plusieurs orages supercellulaires producteurs de puissantes chutes de grêle.

 

Le plus fort d'entre eux s'est développé près de Niort en soirée du dimanche 22 mai pour finir sa course jusqu'à l'Ouest de la Bourgogne en milieu de nuit, engendrant des chutes de grêlons géants sur de nombreux secteurs. Niort, Poitiers, Châteauroux puis Nevers furent parmi les secteurs les plus touchés par des grêlons dépassant parfois la taille d'une balle de tennis !

 

Grêlons géants à Frontenay-Rohan-Rohan en soirée du dimanche 22 mai 2022 – Photo : ML KrissGemeaux

 

 

La région de Châteauroux a notamment subi de lourds dégâts en fin de soirée suite au passage de cet orage avec des grêlons de plus de 8-10cm de diamètre dégradant fortement de nombreux véhicules.

 

Véhicules particulièrement touchés par les chutes de grêle du dimanche 22 mai au soir à Châteauroux – Association Météo-Centre

 

 

Le diamètre des grêlons a également été suffisamment important pour briser des tuiles et percer des toitures, obligeant certains habitants à se reloger temporairement dans des centres d'accueil pour la nuit.

 

Toitures fortement endommagées par la grêle à Châteauroux le dimanche 22 mai 2022 au soir - La Nouvelle République / Christophe Gervais

 

 

Ce type d'épisode grêligène reste peu fréquent en France et intervient en moyenne environ 1 fois par an, plus rarement sur des distances aussi étendues.

 

Outre la grêle, les pluies ont également été intenses sur certains secteurs, notamment sur les Pays-de-la-Loire dans la nuit de dimanche à lundi avec des cumuls parfois importants relevés sous les nombreux orages circulant sur la région. On a ainsi pu relever :

 

  • 59,6mm à Rocheserviere (85)
  • 48,9mm à Saint-Fulgeant (85)
  • 47,6mm au Pallet (44)
  • 46,6mm à Angrie (49)
  • 43,2mm à Blain (44)
  • 38,9mm à Segré-en-Anjou Bleu (49) et Saint-Philbert (44)
  • 38,2mm à Ménigoute (79)

 

 

Changement de temps radical mais temporaire pour cette semaine du 23 au 29 mai 2022

 

La pluie et les orages sont encore d'actualité ce lundi mais les plus actifs se décalent peu à peu vers l'Est dans la journée, l'air océanique plus frais et moins instable envahissant le pays par l'Ouest. Un changement de régime s'est en effet opéré en ce début de semaine sur la France avec la mise en place d'un flux de Nord-Ouest océanique apportant une baisse des températures et le retour de l'humidité sur de plus nombreuses régions.

 

 

Schéma simplifié de la situation atmosphérique du 23 mai 2022 sur l'Ouest de l'Europe - Météo-Villes 

 

 

Sur la moitié Nord, des précipitations plus fréquentes circulent en effet ce lundi, apportant des cumuls bénéfiques pour la nature, notamment sur le Nord-Ouest du pays à proximité du creux dépressionnaire.

 

Animation des cumuls de précipitations du lundi 23 au mardi 24 mai 2022 – Modèle Arome via WX CHARTS

 

 

Ce changement de temps assez radical ne sera toutefois que temporaire puisque le régime océanique ne sera que de courte durée, les hautes pressions reprenant le dessus par l'Ouest pour le reste de la semaine.

 

Animation des géopotentiels sur l'Ouest de l'Europe du lundi 23 au vendredi 27 mai 2022 - Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

Si une légère instabilité résiduelle persistera mardi sur le Nord et l'Ouest et un peu plus tardivement dans la semaine sur le Sud-Est, le gros des précipitations sera observé ce lundi 23 mai à l'échelle de la France et le reste de la semaine s'annonce globalement plus sec.

 

Cumuls de précipitations en 24h attendus du 23 au 29 mai 2022 – Modèle GFS via WX CHARTS

 

Ainsi, les précipitations efficaces restent globalement de courte durées sur la France malgré une instabilité parfois marquée. Si ces précipitations se montrent bénéfiques pour nos sols secs sur certains secteurs, d'autres sont au contraire délaissés des pluies et la situation continue de s'aggraver. 

 

 

Quid de la sécheresse ?

 

 

Si les cumuls ont été localement importants ces derniers jours sous orage et si des pluies bénéfiques sont observées ce lundi sur le Nord, la sécheresse reste encore très présente sur la France en cette fin mai. La situation s'est sensiblement améliorée jusqu'en profondeur là où les orages et les pluies ont été les plus fréquentes, à savoir le Nord-Ouest du pays. Sur le Massif Central et une partie de l'Est du pays, seuls les sols superficiels ont pu voir une sensible améliorationalors que la sécheresse reste inquiétante sur le Sud et le Sud-Est.

 

Intensité de la sécheresse des sols superficiels et de la sécheresse agricole ce lundi 23 mai 2022 – Windy.com

 

 

Avec le retour du temps majoritairement sec dès mardi/mercredi sur la majorité de la France, la situation va de nouveau s'aggraver sur de nombreuses régions et retrouver des niveaux inquiétants jusqu'au Nord du pays d'ici la fin de semaine, notamment en profondeur où la sécheresse agricole (0-100cm de profondeur) s'annonce de nouveau marquée sur la quasi totalité du territoire. 

 

C'est toutefois entre le Sud-Ouest et une large partie de l'Est de la France que cette sécheresse se montre la plus marquée, notamment en raison de précipitations trop peu présentes ces dernières semaines et la situation n'est pas prête de s'améliorer. 

 

 

Intensité de la sécheresse des sols superficiels et de la sécheresse agricole envisagée pour le dimanche 29 mai 2022 – Windy.com

 

 

Les pluies de ces derniers jours sont en effet restées trop localisées pour véritablement palier à la sécheresse de plus en plus forte touchant notre pays. Si les sols superficiels ont été humidifiés sur certaines régions, la sécheresse agricole reste présente et va de nouveau rapidement s'accentuer même sur les secteurs les plus touchés par les pluies et orages (à savoir les régions allant des Pays-de-la-Loire aux frontières belges).

 

Les niveaux de nappes restent également bas faute de précipitations durables et généralisées et la tendance globalement sèche envisagée jusqu'au début du mois de juin ne va pas arranger la situation générale. Les restrictions d'eau se montrent d'ailleurs de plus en plus nombreuses, notamment entre le Centre-Ouest et le Sud-Est. De nombreuses localités du Centre-Ouest, de la vallée du Rhône et du Sud-Est sont déjà placés en alerte renforcée en cette fin mai. 

 



Restriction d'eau en France ce lundi 23 mai 2022 – Propluvia

 

 

La tendance sèche devient toutefois bien plus indécise à partir du début du mois de juin avec la circulation possible de gouttes froides sur l'Ouest de l'Europe, induisant un regain d'instabilité et donc des précipitations possiblement plus fréquentes sur certaines régions. D'autres scénarios restent toutefois plus secs et anticycloniques.

 

 

Comparaison de différents scénarios sec et humides pour le début du mois de juin 2022 sur la France (cliquer sur l'image pour l'agrandir) - Modèle GFS via WX CHARTS

 

 

La tendance pour l'été 2022 reste également chaude et sèche sur la quasi totalité de la France mais on surveillera toutefois ce risque de gouttes froides récurrentes pouvant apporter bien plus d'instabilité qu'initialement envisagé.

 

C'est d'ailleurs ce qu'il s'était passé durant l'été 2021 avec des prévisions saisonnières sèches et chaudes mais des gouttes froides récurrentes ayant au contraire apporté un temps bien plus perturbé et humide. 

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don