12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Incendies dévastateurs en Californie

vendredi 21 août 2020

 

Des conditions météorologiques particulièrement favorables :

 

Vague de chaleur intense et durable :

 

La Californie et plus généralement le Sud-Ouest des Etats-Unis est en proie à une vague de chaleur intense depuis plus d’une semaine. Les températures sont exceptionnellement et durablement élevées depuis plusieurs jours en raison d’un puissant flux de Sud/Sud-Ouest en altitude.

 

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Anomalies de températures à 850 hPa sur l'Amérique du Nord le 20 août 2020 - Modèle GFS via WXCHARTS

 

Les 40°C sont quotidiennement dépassés dans l’intérieur de la Californie, parfois plus de 45°C avec de nombreux records battus. La température a d’ailleurs atteint 54.4°C dans la vallée de la mort, ce qui en fait la troisième valeur la plus élevée jamais relevée dans le monde et la valeur fiable la plus haute depuis le début des relevés.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Températures records dans la vallée de la mort le 16 août dernier - Weather.gov

 

Cette situation de blocage est notamment engendrée par la proximité de l’ouragan Geneviève, circulant sur l’Est du Pacifique et perdant peu à peu en intensité (actuellement en catégorie1). Celui-ci provoque en effet la remontée d’un air subtropical sur le Sud-Ouest des Etats-Unis, s’écoulant par le Mexique.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Image satellite de l'influence de l'ouragan Geneviève sur le Sud-Ouest des Etats-Unis - NASA

 

 

Vents chauds et très secs : 

 

Non seulement la chaleur est intense, mais les conditions météorologiques au sol sont également très favorables à la survenue d’incendies de forêt. En effet, un vent d’Ouest persistant se lève en journée, soufflant depuis plusieurs jours sur la zone. Celui-ci provoque un effet de foehn marqué en passant sur les reliefs californiens.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Rafales de vent et effet de foehn sur la Californie pour le vendredi 21 août en après-midi - Modèle GFS via WX CHARTS

 

De ce fait l’air est particulièrement sec avec des taux d’humidité extrêmement bas dans l’intérieur des terres, souvent inférieurs à 10 ou 15%. Les points de rosée sont de ce fait exceptionnellement faibles, compris entre 4 et 16°F en raison de l’effet de foehn.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Points de rosée prévus pour le vendredi 21 août sur le Sud-Ouest des Etats-Unis - Modèle GFS via WX CHARTS

 

Le vent persistant, l’air très chaud et l’humidité particulièrement basse réunissent toutes les conditions favorables aux incendies qui font rage depuis plusieurs jours maintenant.

 

 

Des incendies incontrôlables et nombreux :

 

En raison de ces conditions météorologiques défavorables, les foyers sont particulièrement nombreux et ravageurs.

 

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Carte des foyers actifs en date du 21 août en Californie - via sfchronicle.com

 

Plus de 20 foyers importants sont actifs aujourd’hui avec des centaines de milliers d’hectares partis en fumée ou menacés. L’incendie le plus incontrôlable concerne actuellement la région de Fairfield au Nord de San-Francisco, ayant déjà brûlé plus de 215 000 hectares.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Incendie de Fairfield menaçant des habitations le 18 août - via The Guardian

 

 

Les pompiers ne parviennent pas à contenir la propagation de ce dernier, perdurant maintenant depuis plus de 3 jours.

 

Le second foyer le plus actif se situe à peine plus à l’Est de San Jose, ayant brûlé près de 158 000 hectares et de nombreuses propriétés.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Incendie très actif à l'Est de San José le 20 août - Photographie via Fox 5

 

La plupart de ces foyers se sont déclarés entre le 15 et le 18 août, lors d’une dégradation orageuse très active ayant concerné la région. Si certains de ces incendies ont été engendrés par l’homme (cause criminelle), les autorités suggèrent que les foyers les plus actifs ont été déclenchés par la foudre.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Orage très actif près de Santa Cruz le 18 août  - Photographie Shmuel Thaler via Santa Cruz Sentinel

 

Selon les services de prévisions américains, ces orages ont été provoqués par une poussée d’air instable liée au cyclone Geneviève. Si la pluie aurait pu être bénéfique, ces orages ont néanmoins été caractérisés par de très faibles précipitations mais une activité électrique marquée (près de 11 000 éclairs sur le seul état de Californie), encore un élément favorable aux déclenchements de nouveaux incendies.

 

>> Sur cette seule dégradation, près de 100 nouveaux départs ont été signalés.

 

Autre élément défavorable, les plus gros feux ont eux même provoqués des orages, de façon similaire à ceux observés en Australie en début d’année 2020.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Schéma du mécanisme de formation d'un pyrrocumulonimbus - Via Bureau of meteorology

 

En liaison avec de l’humidité présente en altitude, propulsée vers la région grâce au cyclone geneviève, l’air chaud soulevé par les feux à pu se condenser pour former des pyrrocumulonimbus, un nuage d’orage engendré par un incendie.

 

 

Ces orages sont caractérisés par une absence quasi-totale de précipitations mais une activité électrique parfois marquée, pouvant engendrer de nouveaux foyers de façon incontrôlable. Ce fut le cas samedi dernier lors de l’Apple Fire, quelques dizaines de kilomètres à l’Est de Los Angeles. La puissance de l’incendie a engendré la formation d’un pyrrocumulonimbus, puis d'un véritable orage de feu.

 

 Celui-ci a également provoqué un phénomène extrêmement rare, une tornade de feu :

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Nuage d'orage et tornade engendré par un incendie - Image Katelynn Hewlet via Reuters

 

Ce fut d’ailleurs la première fois qu’une alerte à la tornade fut déclenchée par les services météorologiques américains en raison d’un orage de feu.

 

De nombreuses conséquences :

 

Les conséquences sont désastreuses sur cette région avec plus de 300 000 hectares déjà partis en fumée. De très nombreuses habitations et infrastructures ont également été brûlées (30 000 bâtiments sont encore menacés). Les coupures de courant sont aussi nombreuses avec près de 35 000 foyers sans électricité.

 


La ville de Vacaville, comptant 100 000 habitants, a été évacuée dans la nuit de Lundi à Mardi en raison de la menace des flammes. De nombreuses autres évacuations sont en cours afin d’éviter de nouvelles victimes (qui se comptent au nombre de 4).

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Les soldats du feu luttent contre la propagation des flammes - Image via FoxNews

 

Outre la menace des flammes, c’est également la fumée qui cause de nombreux problèmes. Celle-ci recouvre en effet une majorité de l’état Californien, engendrant des difficultés respiratoires en pleine épidémie de coronavirus. La fumée a envahit le ciel de Los Angeles, Sacramento ou encore Santa-Cruz. 

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Image satellite de ce vendredi 21 août montrant l'étendue de la fumée sur le Sud-Ouest des Etats-Unis et le Mexique - Via NASA

 

 

Une amélioration en vue ?

 

Si la chaleur semble en atténuation dans les prochains jours, les conditions ne semblent pas s’améliorer pour autant avec des quantités de précipitations extrêmement faibles prévues d’ici le début du mois de septembre sur l'état californien.

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Accumulations de précipitations prévues d'ici le samedi 5 septembre en californie - Modèle GFS via WX CHARTS

 

Si les vents semblent se calmer quelque peu, leur orientation reste favorable à des effets de foehn successifs, laissant craindre de nombreuses difficultés pour maitriser la propagation des nombreux incendies déjà en cours.

 

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie

Vision apocalyptique sur la côte californienne en marge du violent incendie de "lightning Complex" - Via twitter @CALFIRECZU

 

>> Si les incendies sont récurrents durant cette période de l'année en Californie, leur étendue est cette année particulièrement importante et ceux-ci menacent de larges zones habitées. 

 

Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie        Image d'illustration pour Incendies dévastateurs en Californie