12 résultats
Chargement

Jeux Olympiques d'hiver de Pékin : quel climat dans cette région de Chine ?

mercredi 9 février 2022

Alors que les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 se tiennent à Pékin en Chine jusqu'au 20 février prochain, de nombreux observateurs se sont étonnés du manque de neige naturelle. Quel est le climat de cette région du monde ?

 

 

La Chine : de multiples climats

 

Pays de 9,5 millions de kilomètres carrés, la Chine possède logiquement des climats multiples. Dans les régions du sud, l'hiver est doux et l'été s'avère chaud et humide. Sur le reste du pays, l'hiver est généralement froid avec des températures glaciales sur le nord et l'ouest de la Chine. L'été en revanche y est chaud (forte amplitude avec l'hiver), l'exception du sud-ouest du pays dominé par de vastes régions montagneuses (dont le Tibet).

 

Résumé des différents climats observés en Chine - via chineescapade.com

 

 

 

L'hiver est rude sur toutes les régions du nord et de l'ouest de la Chine. En janvier, la température moyenne est de -24°C le matin et -13°C l'après-midi à Harbin dans le nord-est du pays. À Pékin, elle est de -9°C le matin et +2°C l'après-midi. En revanche, l'hiver est doux dans le sud du territoire avec une moyenne de 14°C le matin et 19°C l'après-midi à Hong Kong.

 

Températures moyennes en Chine au cours du mois de janvier - via travelchinaguide.com

 

 

 

L'été est chaud sur l'ensemble de la Chine, mis à part sur les montagnes de la vaste région de Lhassa dans le sud-ouest du pays. À Pékin, les moyennes en juillet sont de 22°C le matin et 31°C l'après-midi. La chaleur est tropicale dans le sud du pays avec une moyenne de 27°C le matin et 32°C l'après-midi à Hong Kong. L'été chinois se traduit notamment par des nuits chaudes, qui seraient considérées comme caniculaires en France.

 

Températures moyennes en Chine au cours du mois de juillet - via travelchinaguide.com

 

 

 

La pluviométrie divise la Chine en deux avec une moitié sèche sur le nord et l'ouest du pays où il ne tombe généralement que 100 à 400 mm à l'année (voire moins de 50 mm dans certains secteurs du Xinjiang au nord-ouest) et une moitié humide dans le sud où il tombe souvent 1000 à 2000 mm au cours d'une année classique ! Ces tendances sèches et humides s'observent toute l'année même si le contraste s'accentue lors de l'hiver.

 

Pluviométrie annuelle moyenne en Chine (en millimètres) - via Runqiu Huang & Weile Li

 

 

 

 

Quel climat pour les JO d'hiver de Pékin ?

 

Comme évoqué ci-dessus, le climat hivernal de Pékin est froid. Intéressons-nous au mois de février qui marque la tenue de ces Jeux Olympiques d'hiver 2022. Sur la ville, les température moyennes sont de -4°C le matin et +6°C l'après-midi en février. Ce mois détient le record de froid avec une valeur de -27,4°C mais le record de chaleur est également impressionnant avec 25,6°C. Outre le froid, le plus marquant est la quasi-absence de précipitations lors de l'hiver : à peine 2,4 mm en décembre, 2,7 mm en janvier et 5 mm en février, soit 10 mm sur 3 mois (contre 150 mm à Paris) !

 

Tableau des normales climatiques au cours de l'année à Pékin (Chine) - via Wikipedia

 

 

 

Outre le froid, le plus marquant est la quasi-absence de précipitations en hiver à Pékin ! L'essentiel des précipitations tombe au cours de la saison chaude. En moyenne, il tombe à peine une dizaine de millimètres sur la ville au cours du trimestre hivernal décembre-janvier-février. À titre de comparaison, la moyenne de la période s'élève à 150 mm à Paris ! La raison est simple : l'air venu de Russie et de Mongolie s'étend régulièrement sur la région. Outre son caractère très froid, il est également très sec car il ne traverse que des terres sur plusieurs milliers de kilomètres.

 

Moyenne des précipitations mensuelles à Pékin au cours de l'année (Chine) - via weather-atlas.com

 

 

 

Malgré le froid, l'absence prévisible de précipitations n'apporte pas vraiment le décor hivernal espéré pour la tenue de Jeux Olympiques d'hiver. Ces derniers jours, le lieu où se déroule l'épreuve du saut à ski a vivement fait réagir sur la toile. Outre l'absence de neige du paysage et la neige artificielle utilisée pour recouvrir la piste, les organisateurs ont choisi de placer l'épreuve au coeur d'une ancienne zone industrielle de Pékin. Pas de quoi rêver...

 

La piste de saut à ski des JO d'hiver 2022 dans une ancienne zone industrielle de Pékin - capture ORF1

 

 

 

Les épreuves de ski alpin, quant à elles, sont délocalisées dans les montagnes situées au nord-ouest de Pékin. C'est la station de Yanqing qui les accueille. La polémique a enflé ces derniers jours face à l'absence TOTALE de neige sur le massif montagneux. Grâce au froid, les canons à neige ont tourné à plein régime afin de recouvrir l'ensemble des pistes avec de la neige 100% d'origine humaine - une première dans l'histoire des Jeux Olympiques !

 

Les pistes de ski des JO de Pékin à Yanqing le 2 février 2022 - photo Fabrice Coffrini / AFP

 

 

 

Peut-on pour autant parler d'un fiasco imprévu ou d'une catastrophe liée au réchauffement climatique ? La réponse est clairement non. Comme nous l'avons vu plus haut, la région de Pékin est réputée pour son aridité au cours de la saison hivernale et les montagnes environnantes ne font pas exception. Sur la station de Yanqing où se déroulent les épreuves, il ne tombe en moyenne que 4 cm de neige entre décembre et janvier et un peu moins de 7 cm en février, ce qui est infiniment faible.

 

Chutes de neige moyennes par mois sur la station de Yanqing (Chine) - Météo Villes

 

 

 

En cette saison 2021-2022, seuls 5,9 cm sont tombés au mois de novembre sur Yanqing. Depuis, plus aucun flocon ! Lorsqu'ils tombent, ces quelques centimètres ont tendance à fondre ou à se sublimer (neige s'évaporant au sein d'un air froid et très sec) et il n'est pas rare que la neige soit absente de ces sommets en plein coeur de l'hiver. D'ailleurs, le graphique ci-dessous montre à quel point les chutes de neige sont peu abondantes au fil des hivers.

 

Chutes de neige mensuelles sur la station de Yanqing (Chine) depuis 2014 - Météo Villes

 

 

 

Pour résumer, l'absence de neige naturelle pour ces JO d'hiver 2022 à Pékin n'est pas liée au réchauffement climatique mais simplement à l'aridité du climat de cette région. On peut légitimement se demander s'il était judicieux d'organiser des JO d'hiver dans une région où le temps est si sec...

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don