12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

lundi 7 octobre 2019

L'Automne en Europe est souvent le théâtre des premières coulées froides Arctiques, et des ultimes remontées chaudes d'Afrique. Un contraste notable bien visible en ce début de mois d'octobre sur le vieux continent !

Sur l'Europe de l'Est et sur la Scandinavie, la présence conjointe d'un anticyclone (Jennifer) et d'une dépression (Nils) a provoqué la mise en place d'un flux de Nord particlièrement froid, apportant un air polaire provenant de l'océan Arctique. A l'inverse de ces conditions hivernales, de l'autre côté du continent, une dorsale anticyclonique apporte une certaine chaleur très estivale sur la péninsule Ibérique.

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

Analyse synoptique en Europe - samedi 5 octobre 2019 - Université de Berlin / DWD

 

Cette coulée polaire sur l'Europe de l'Est est la toute première d'ampleur pour cette saison. De la Scandinavie jusqu'aux Balkans en passant par l'Ouest Russe, la masse d'air y est 10 à 15°C inférieuresaux moyennes habituelles d'un début de mois d'octobre.

A contrario, l'Espagne et le Portugal se retrouvent confrontés à une masse d'air anormalement chaude, environ 6 à 8°C au dessus de ces moyennes. Si la France se retrouve entre les deux, c'est la masse d'air douce qui devrait prendre le dessus ces prochains jours (nous y reviendrons prochainement sur une actualité dédiée).

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

Anomalie de température de la masse d'air (1500m d'alt.) - du 5 au 8 octobre 2019 - Modèle GFS via WxCharts

 

Sous cette coulée froide, ambiance désormais hivernale avec l'installation de gelées généralisées. Des températures même remarquablement froides pour un début octobre sur la Scandinavie, chutant sous les -10°C en matinée du dimanche 6 : -15.5°C à Grotli (Norvège), -15.2°C à Folldal (Norvège), -13.1°C à Roros (Norvège), -11.6°C à Storlien (Suède).

Au même moment sur l'Espagne et le Portugal, l'été se poursuit avec des températures qui parviennent encore à dépasser les 30°C au meilleur de la journée : nous avons observé côté espagnol jusqu'à 33.3°C à Cordoue, 33.2°C à Jerez de los Caballeros, ou encore 32.0°C à Murcie.

Un contraste thermique saisissant, qui a donc atteint 48.8°C sur notre vieux continent sur cette journée du dimanche 6 octobre !

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

Fond de carte : anomalie de température du 6 octobre - Tropical Tidbits

 

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

Température minimale en Scandinavie - dimanche 6 octobre 2019 - Météociel

 

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques

Température maximale en Péninsule Ibérique - dimanche 6 octobre 2019 - Météociel

 

Ces contrastes ne se produisent pas seulement durant l'automne. Ils se manifestent très régulièrement lors de toutes les saisons intermédiaires, et par conséquent aussi au printemps. Un exemple notable et similaire s'était d'ailleurs produit en avril 2017 >>

Image d'illustration pour L'Automne en Europe : théâtre d'importants contrastes thermiques