12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

La neige atteint les plaines du Centre Est samedi après-midi

samedi 27 avril 2013

Les conditions météo étaient particulièrement mauvaises ce samedi entre Massif Central, Vosges, Jura et Alpes. Outre l'abondance des précipitations, la neige a fini par atteindre certains secteurs de plaine, notamment sur le nord de la Drôme, en Isère et dans l'Ain où elle a tenu au sol : 1 / 2 cm observés à Besayes (26 - photo), sur l'aéroport de St Geoirs (38) ou à La Côte Sant André (38 - photo ci-dessous - d'autres photos ici).

 Image d'illustration pour La neige atteint les plaines du Centre Est samedi après-midi

Ces chutes de neige lourde jusqu'en plaine ont été causé par un phénomène d'isothermie. Lorsque des précipitations modérées à fortes se produisent, la fonte de la neige en grande quantité au cours de sa chute est suffisante pour abaisser la température de l’air vers 0°C en-dessous de l’isotherme 0°C. Ce dernier descend alors progressivement. La neige fond de plus en plus bas et finit par atteindre les plaines (la température se stabilisant à 0°C sur toute l’épaisseur des basses couches jusqu’au sol). 

Il n'avait plus neigé aussi tardivement en plaine sur ces secteurs depuis le 27 avril 1998 (quelques illustrations tirées du journal télévisé d'époque ci-dessous). Une chute de neige aussi tardive a une durée de retour de l'ordre de 15 ans.

Image d'illustration pour La neige atteint les plaines du Centre Est samedi après-midi 

On notera néanmoins que de mémoire de météorologiste, jamais le nombre de jours entre la première et la dernière neige en plaine n'avait été aussi long en Isère : 27 octobre 2012 et 27 avril 2013.