12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Les conséquences d'un soleil de plus en plus bas en automne

mercredi 27 octobre 2021

Nous sommes en plein cœur de l'automne : les jours raccourcissent et le soleil est de plus en plus bas dans le ciel. Quelles conséquences directes sur notre vie quotidienne et sur la météo ?

 

Un Soleil plus bas et des jours plus courts

 

Durée du jour à Paris au cours de l'année (en temps universel)

 

Situé au cœur de l'automne, le mois d'octobre est celui qui connaît la baisse la plus rapide de la durée du jour. Au 1er octobre 2020, le jour dure encore 11 heures et 31 minutes à Paris. Au 31 octobre, la durée du jour n'est plus que de 9 heures et 47 minutes, soit une baisse de 1h44 en l'espace d'un mois !

 

Ce constat est évidemment valable sur l'ensemble de la France. À Lille dans le Nord, la durée du jour passe de 11h29 début octobre à 9h38 fin octobre (une perte de 1h51 sur le mois). Plus au sud, elle passe de 11h35 à 10h01 à Lyon et de 11h37 à 10h14 à Perpignan.

 

Hauteur du soleil dans le ciel au cours de l'année pour le nord de la France - via energieplus-lesite.be

 

Comme l'inclinaison de l'axe de la Terre est d'environ 23°, la hauteur du Soleil dans le ciel varie selon les saisons et la quantité de lumière qui nous parvient en est logiquement affectée. Au mois de juin, l'astre du jour se situe à une hauteur de plus de 60° dans le ciel du nord de la France alors qu'il descend vers 30° à la fin du mois d'octobre - cela signifie que le Soleil est deux fois plus bas dans le ciel.

 

À la fin du mois de décembre, au moment où le Soleil est le plus bas à l'horizon, sa hauteur dépasse à peine les 16° dans le nord de la France. C'est la raison pour laquelle les UV sont bien moins dangereux qu'en été. En moyenne, l'énergie lumineuse reçue en juin est divisée par 3 en octobre et par 10 en décembre, à cause des jours plus courts et du Soleil plus bas.

 

 

Des conséquences multiples

 

Des feuilles qui se colorent puis tombent

 

Schéma du processus de coloration des feuilles en automne via les différents pigments - via PressReader

 

Si les feuilles des arbres sont vertes, c'est en lien avec un pigment bien connu : la chlorophylle. Celle-ci est capable d'absorber l'énergie lumineuse du Soleil, la transformer puis la distribuer dans toute la plante. Il faut savoir que la chlorophylle a une durée de vie assez courte. Elle est donc renouvelée continuellement tout au long de la saison, tant que le Soleil brille suffisamment.

 

Lorsqu'arrive le mois d'octobre, la durée de la nuit devient plus importante que celle du jour et la quantité d'énergie lumineuse que reçoivent les feuilles devient insuffisante à la production de la chlorophylle, qui finit par disparaître. C'est à ce moment que son pigment vert s'efface et que les pigments colorés (jaunes, oranges, rouges) jusqu'alors minoritaires peuvent se révéler. Vient ensuite la production d'une hormone (l'éthylène) qui signale à l'arbre qu'il est temps d'abandonner ses feuilles.

 

 

Nuages bas de plus en plus tenaces

 

Image satellite de la France le mercredi 27 octobre 2021 en début d'après-midi - via NASA

 

Qui dit Soleil plus bas dit moins d'énergie lumineuse pour réchauffer l'atmosphère. Or il s'agit d'un ingrédient presque indispensable à la dissipation des nuages bas durant les périodes anticycloniques. C'est donc en toute logique que les brumes et les brouillards ont de plus en plus d'aisance à persister jusqu'en après-midi, voire toute la journée.

 

Ce fut le cas ce mercredi 27 octobre 2021 où les plaques d'épais stratus bloquées dans les plaines et vallées du nord et du centre-est de la France se sont déchirées sur un tard, voire pas du tout dans le val de Saône où le thermomètre plafonnait à 7°C en après-midi à Lons-le-Saunier ! Sans vent et avec un Soleil d'automne bas, l'humidité des fleuves comme la Saône peut suffire à maintenir la grisaille toute la journée.

 

 

Accumulation des masses d'air froid

 

Modélisation de la température à 850 hPa (vers 1500m) le mercredi 3 novembre 2021 - via tropicaltidbits.com

 

Avec des jours de plus en plus courts et un Soleil réchauffant de moins en moins l'atmosphère, l'automne est la saison au cours de laquelle les masses d'air froid se reconstituent et s'accumulent aux hautes latitudes. Si les flux de sud peuvent encore nous maintenir dans l'air doux venu de Méditerranée (comme c'est le cas en ce moment), la moindre bascule du flux au secteur nord-ouest ou nord nous vaut de ressortir les pulls.

 

C'est d'ailleurs le programme qui nous attend après la Toussaint. Nous devrions nous retrouver en flux de nord-ouest la semaine prochaine, amenant l'air froid des hautes latitudes jusqu'en France. Si les plaines doivent s'attendre à une fraîcheur sensible, de nombreuses stations de montagne devraient connaître leurs premières précipitations neigeuses de la saison, jusqu'à moyenne altitude.

 

 

Manque de vitamine D et santé plus fragile

 

Des compléments de vitamine D peuvent être nécessaire à une bonne santé en automne/hiver - image d'illustration

 

C'est une conséquence moins souvent évoquée mais pourtant importante : l'avancée dans l'automne et l'approche de l'hiver conduit à un déficit en vitamine D pour les êtres humains. En effet, c'est grâce aux rayons UV-B contenus dans la lumière du Soleil que la peau synthétise la vitamine D stockée dans les cellules graisseuses de notre corps.

 

À cette saison, lorsqu'il fait encore nuit au moment de partir au travail et que celle-ci tombe peu après la sortie du bureau, il devient difficile d'avoir une exposition suffisante à la lumière solaire. C'est à ce moment qu'intervient le déficit en vitamine D, affaiblissant nos défenses immunitaires et nous exposant plus facilement aux maladies. Vous pouvez cependant acheter de la vitamine D en pharmacie ou consommer des aliments qui en sont riches (saumon, hareng, truite, jaune d'œuf, thon en conserve, etc).

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don