12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Retour des giboulées de mars

lundi 11 mars 2019

A l'arrière de la tempête EBERHARD qui a balayé le nord de la France hier, de l'air très froid en altitude (-35°C à 5500 mètres) plonge de la mer du Nord  à l'Italie en débordant sur l'est de notre pays ce lundi. Cette situation favorise les premières giboulées dites de mars.

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

Température de l'air à 500 hPa ce lundi 11 mars (Source : meteociel.com)

 

 

Les giboulées sont des averses composées de grésil, de neige ou de neige roulée, souvent véhiculées par de brusques rafales de vent. La température baisse brutalement à leur passage mais peut remonter tout aussi vite lorsque le soleil réapparait.

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

Averse de grésil ce lundi matin à Plaisir dans les Yvelines (Source : infoclimat / pouicpouet)

 

Les giboulées se forment lorsque les écarts de température entre les différentes couches de l'atmosphère la rendent instable. En fin d'hiver et au début du printemps, l'air froid persiste encore en altitude tandis que les basses couches se radoucissent progressivement. Lorsque l'écart devient important, l'instabilité génère des courant ascendants formant les cumulus et cumulonimbus à l'origine des giboulées.

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

Mammatus sous un cumulonimbus dans le ciel de Strasbourg ce lundi (source : infoclimat  supercell54)

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

Rideau d'averse sous la base d'un cumulonimbus générateur d'une forte averse de grésil à Paris (Source : meteovilles.com)

 

Cette forte instabilité de l'air peut également générer des orages. C'est le cas depuis hier soir au passage des plus fortes averses de grésil, surtout de la Normandie aux Hauts-de-France au nord de Rhône-Alpes.

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

Impacts de foudre du 10 au 11 mars 12h (Source : meteofontenay.fr)

 

Demain mardi, une autre dépression très virulente suivie d'une traîne très active mercredi véhiculera des températures basses sur la France,  jusqu'à -10°C vers 850 hPa (1500 mètres) avec de nouvelles giboulées jusqu'en plaine sur le nord et l'est du pays.

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars

 

 

Image d'illustration pour Retour des giboulées de mars