12 résultats
Chargement

Retour sur les coups de chaleur à la fin juin en France

mercredi 24 juin 2020

La France est en train de vivre un pic de chaleur en cette fin du mois de juin 2020. Les périodes très chaudes à cette saison ne sont pas rares. Retour sur les plus marquantes.

 

Fortes chaleurs : fréquentes à la fin juin

 

Les épisodes de fortes chaleurs sont loin d'être rares en France à la fin du mois de juin. On trouve de nombreux exemples récents, dont la remarquable canicule survenue à la fin juin 2019.

 

Fin juin 2019

Carte de vigilance en vigueur le 28 juin 2019 - via Météo France

 

Comme en cette année 2020, les deux premières décades de juin 2019 furent très mitigées et plutôt fraîches mais la situation s'est radicalement inversée à la fin du mois. Le pic de chaleur que nous connaissons en cette fin juin 2020 semble ridicule en comparaison de celui qui s'était produit l'année dernière à la même époque.

 

Cet épisode avait pris la forme d'une canicule remarquable, autant par les valeurs atteintes que par sa précocité. Cette canicule a concerné une grande partie de la France durant la période allant 24 juin au 1er juillet 2019 avec un pic d'intensité dans le sud de la France durant la journée du 28 juin. 76 départements étaient alors placés en alerte orange et 4 en niveau rouge (l'Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône) !

 

Chaleur historique dans le Languedoc l'après-midi du 28 juin 2019 - via Météo France

 

La journée du jeudi 28 juin 2019 fut historiquement chaude dans le sud-est. La température la plus chaude jamais mesurée en France a été enregistrée dans le département de l'Hérault avec 46,0°C à Vérargues ! Non loin de là, il faisait également 45,9°C à Gallargues-le-Montueux dans le Gard !

 

Autres valeurs remarquables de cette canicule en France :

  • 44,4°C à Nîmes (30) le 28 juin
  • 43,5°C à Montpellier (34) le 28 juin
  • 42,0°C à Saumur (49) le 29 juin
  • 40,9°C à Clermont-Ferrand (63) le 26 juin
  • 40,5°C à Albi (81) & La Rochelle (17) le 27 juin
  • 38,8°C à Strasbourg (67) le 30 juin

 

 

Fin juin 2017 

Carte de vigilance en vigueur le 21 juin 2017 - via Météo France

 

En juin 2017, les températures n'avaient pas tardé à s'envoler. Dès le début de la deuxième décade du mois, des chaleurs dignes du coeur de l'été s'installent et une accentuation de cet épisode de chaleur avait eu lieu au début de la dernière décade du mois. L'alerte canicule de niveau orange était entrée en vigueur dès le 19 juin 2017 et avait concerné une grande partie du territoire.

 

Températures maximales du 21 juin 2017 - Météo Villes

 

Les températures les plus chaudes ont été enregistrées durant la période allant du 19 au 22 juin. À échelle nationale, la journée la plus chaude fut celle du 21 juin 2017 avec 33 à 37°C sur une grande partie du territoire, y compris dans le nord du pays. Ce jour, le thermomètre a atteint 36,7°C à Paris.

 

Parmi les valeurs les plus remarquables de cette période caniculaire, on relevait 37,8°C à Biarritz le 19 juin, 37,5°C à Toussus-le-Noble (78) et au Mans (72) le 21 juin ou encore 38,3°C à Toulouse (31) le 22 juin.

 

 

Fin juin 2011

Températures maximales du 27 juin 2011 - via Infoclimat

 

La fin du mois de juin 2011 avait été marquée par un brutal pic de chaleur sur la France. Ce dernier avait notamment concerné le sud-ouest du territoire durant la journée du 26 juin 2011 avec des valeurs remarquables de 38,6°C à Biarritz et 39,2°C à Bordeaux !

 

Le 27 juin, la chaleur exceptionnelle remontait vers le centre et le nord avec 36,6°C à Paris-Montsouris, plus de 37°C au Mans et à Blois, 38°C à Bourges, 38,6°C à Chapet (78), 38,9°C à Vichy, 39,6°C à Cazaux (40) et même 40,1°C à Decize dans la Nièvre ! Le 28 juin, on relevait encore 39,5°C à Châtillons-sur-Seine (21) et 37,3°C à Troyes (10).

 

 

Fin juin 2005

Carte de vigilance en vigueur le 26 juin 2005 - via Météo France

 

Du 18 au 28 juin 2005, un épisode de fortes chaleurs s'installe sur la France et particulièrement sur le quart sud-est du territoire où une alerte orange à la canicule est lancée. Si le mercure fluctue au nord et à l'ouest, il reste durablement élevé au sud-est où les nuits sont excessivement douces et les journées très chaudes. On relève jusqu'à 37°C à Lyon et 38°C en basse vallée du Rhône.

 

Sur le reste de la France, plusieurs pics de chaleur surviennent au cours de la période. Le thermomètre grimpe plusieurs fois jusqu'à 37°C dans le Bordelais et 38°C dans le bassin d'Arcachon. Le températures atteignent aussi 35°C en Bourgogne et dans le pays Nantais, jusqu'à 36°C en Alsace. En plus de cette chaleur, plusieurs régions de l'hexagone subissaient une sécheresse inquiétante.

 

 

Fin juin 2003

Températures maximales du 22 juin 2003 - via Infoclimat

 

L'été 2003 restera gravé dans les mémoires pour son caractère durablement et excessivement chaud. Les fortes chaleurs s'observent régulièrement dès le début du mois de juin 2003 et même si quelques fluctuations sont observées, plusieurs pics de chaleur très prononcés sont observés durant la fin du mois.

 

Le 21 juin 2003, le thermomètre atteint 38°C à Bordeaux, dans les Landes et dans les Bouches-du-Rhône. Le 22 juin, on frôle les 40°C dans le sud-ouest et le thermomètre affiche 37°C à Angers & Lyon. Les jours suivants restent très chauds sur un grand quart sud-est de la France avec généralement 30 à 35°C.

 

Autres exemples de fortes chaleurs fin juin :

  • 2002 : vague de chaleur du 14 au 24 juin - 35°C à Paris, 37°C à Auxerre, 38°C à Nîmes
  • 2001 : chaleurs caniculaires du 24 au 26 juin - 35°C à Paris, 38°C dans les Landes
  • 1986 : grosses chaleurs du 26 au 29 juin - 36°C au Mans & Châteauroux
  • 1976 : chaleurs durables toute la fin juin avec régulièrement 33 à 37°C
  • 1952 : caniculaire durant les dernières heures du mois de juin
  • 1950 : étouffant du 28 au 30 juin - 40°C à Toulouse, 39°C à Agen, 35°C à Paris
  • 1947 : torride du 24 au 29 - 38°C à Paris & Reims, 40°C à Auxerre
  • 1945 : forte canicule au sud-est fin juin - 42°C à Montpellier, 37°C à Nice
  • 1941 : dernière décade très chaude - 36°C au sud-ouest, 34°C à Paris
  • 1921 : caniculaire du 24 au 28 juin - 39°C à Brive, 37°C à Bordeaux

 

Vous pouvez vous plonger dans nos archives du climat passé via la chronique année par année >> et via l'almanach >>