12 résultats
Chargement

Sécheresse en Afrique et en Amérique du Sud, tempêtes de sable au Moyen-Orient, l'actualité météo dans le monde en cette fin mai 2022

samedi 28 mai 2022

Europe :

 

L'instabilité s'est montrée parfois fortes durant la seconde quinzaine de mai sur une partie de l'Europe, dont la France. Le 20 mai, plusieurs tornades, dont certaines de forte intensité, ont touché l'Ouest de l'Allemagne en fin de journée sous des orages supercellulaires particulièrement bien aboutis.

 

Imposante tornade près de Lippstadt le 20 mai 2022 – Via Twitter @depressiverHuan

 

 

Celles-ci ont engendré des dégâts localisés mais localement très importants, notamment dans la région de Padderborn qui fut l'une des plus touchée. Plusieurs dizaines de blessés étaient à déplorer dont plus d'une quinzaine dans un état grave.

 

Dégâts importants suite au passage de la tornade du 20 mai 2022 à Padderborn - Sipa/Lino MIRGELER

 

 

L'instabilité s'est ensuite décalée vers le Sud et l'Est du continent dans les jours suivants. Le 25 mai, de violents orages de grêle ont concerné l'Ouest de la Hongrie avec des grêlons dépassant parfois les 8-9cm de diamètre, engendrant là aussi de nombreux dégâts aux infrastructures et à la végétation.

 

Grêlon imposant dans le Sud-Ouest de la Hongrie ce 25 mai 2022 - Roland Zsolt Sajtos

 

 

Du côté de l'Italie du Nord, de violents orages ont également circulé entre le 25 et le 26 mai, causant notamment d'importantes chutes de grêle sur la plaine du Pô et engendrant de nombreux dégâts sur les cultures de la région.

 

Grêle et dégâts sur les cultures du Nord de l'Italie entre le 25 et le 26 mai 2022 – Via Facebook – Tornado in Italia

 


En Espagne, c'est notamment la chaleur qui s'est montrée particulièrement marquée pour la période. Le pays a en effet connu des températures très estivales durant la seconde quinzaine de mai et les premiers 40°C de l'année en Europe y ont été observés le 20 mai. Une maximale de 42,3°C a pu être relevée à Andujar (nouveau record mensuel), notons également 41°C à Séville le même jour.

 

Les minimales ont également été particulièrement élevées durant cette période avec une valeur impressionnante de 27,3°C à Jaén le 21 mai, soit un nouveau record national mensuel battant les 26,4°C de Ténérife le 23 mai 2003.

 

Températures minimales observées le 21 mai 2022 en Espagne – Via Ogimet et Twitter @EKMeteo

 

 

Amérique :

 

 

Comme souvent durant le mois de mai, l'instabilité se montre marquée entre les Etats-Unis et le Canada ces dernières semaines.
 

 

Du côté du Canada, une virulente dégradation orageuse a circulé entre l'Ontario et le Québec le 21 mai dernier. Ces orages ont notamment engendré de puissantes rafales de vent (jusqu'à 144km/h) et privé d'électricité plus d'un demi million de Canadiens en fin de journée du samedi 21 mai dernier.

 

Toiture arrachées et dégâts à Québec suite au passage des violents orages du 21 mai 2022 - STEVE JOLICOEUR via radio-canada

 

Outre les dégâts matériels, ces orages ont également engendré la mort de 5 personnes entre l'Ontario et le Québec et blessés plusieurs dizaines d'autres habitants.

 

Plus au Sud, si la haute saison des tornades se montre en demi teinte dans les plaines de la Tornado Alley, plusieurs dégradations orageuses virulentes ont tout de même concerné le Midwest avec plusieurs cas de tornades à la clef. La plus impressionnante d'entre elles a concerné les environs de Morton au Texas ce 23 mai dernier, ne causant bien heureusement que des dégâts très limités car circulant sur un secteur très peu habité.

Imposante tornade près de Morton au Texas le 23 mai 2022 – Via Twitter @ChroChao

 

 

Du côté de Denver dans le Colorado, l'arrivée brutale d'air froid a engendré des chutes de neige particulièrement tardives et inhabituelles pour la période le 22 mai. Alors qu'on y relevait encore 31°C le 20 mai, la température a chuté jusqu'à -1°C le 22 et on a pu relever localement plus de 5cm de neige en quelques heures.

 



Chutes de neige à Denver dans le Colorado le 22 mai 2022 – Via Twitter @8BZ

 

 

La mi-mai marque le début de la saison cyclonique dans l'Est du Pacifique et celle-ci semble ponctuelle cette année. Ce 28 mai, la première dépression tropicale de la saison (nommée Agatha) s'est formée au Sud du Mexique et devrait remonter vers l'état de Oaxaca d'ici le début de semaine prochaine, atteignant temporairement le stade d'ouragan de catégorie 2.

 



Dépression tropicale Agatha près du Mexique et trajectoire prévue dans les prochains jours – Zoom Earth

 

 

Sur le Sud du continent américain, c'est le froid qui se montre marqué ces derniers jours, notamment entre l'Argentine et le Pérou où les températures sont anormalement basses. On pouvait relever jusqu'à -20,6°C à Chualpaca (4250m) le 25 mai dernier, ce qui se situe proche du record national de température minimale pour un mois de mai (-23°C).

 

Sur l'Argentine, les gelées sont quasi généralisées au Sud du pays et parfois fortes. On pouvait relever jusqu'à -15,2°C à Maquinchao au matin du 26 mai, -10,3°C à Chapelco ou encore -8,6°C à Madryn (nouveau record mensuel pour ce secteur).

 



Températures minimales observées le 26 mai 2022 en Argentine  - Via Twitter @SMN_Argentina

 

 

En parallèle, le Chili connaît une sécheresse historique perdurant depuis près d'une décennie. Après une année 2021 se classant dans le top 5 des années les plus sèches jamais enregistrées et l'hiver austral le plus sec du 21ème siècle, le manque d'eau se fait de plus en plus sentir sur la capitale de 8 millions d'habitants et les autorités envisagent un rationnement massif de l'eau, les rivières alentours et réservoirs se montrant quasiment à sec. Ce rationnement est déjà en place sur certains quartiers de la ville et concernait près de 2 millions d'habitants à la fin du mois d'avril.

 

 

La rivière Mapocho à Santiago est quasiment à sec depuis de longs mois – Via Reporterre.net

 

 

 

Afrique et Moyen-Orient :

 

La chaleur inhabituelle ayant concerné le Sud de l'Europe a également fortement touché le Nord-Ouest de l'Afrique durant la seconde quinzaine de mai 2022. Au Maroc, celle-ci s'est montrée exceptionnelle le 20 mai dernier avec plusieurs secteurs dépassant les 45°C et une maximale de 47,2°C à Sidi Slimane, soit un nouveau record national pour un mois de mai, battant largement les 45,6°C d'Agadir de mai 2015.

 

Nouveau record national de chaleur pour un mois de mai au Maroc le 20 mai 2022 – Via Severe Weather Morocco

 

 

La chaleur est également intense sur le Moyen-Orient depuis plusieurs jours, la fin mai et le début juin se montrant comme les périodes les plus chaudes de l'année sur ces secteurs, notamment sur la péninsule d'Oman. Le 26 mai dernier, une température minimale de 37,9°C à la station de Khassab, ce qui établi la valeur minimale la plus haute de l'année 2022 dans le monde.

 

Du côté de l'Arabie-Saoudite, de l'Irak et du Koweït, les tempêtes de sable se succèdent à un rythme inquiétant depuis plusieurs semaines. La dernière en date à toucher ces régions entre le 20 et le 23 mai a engendré de très nombreuses difficultés, obligeant de nombreux aéroports, institutions publiques et commerces à fermer.

 

Arrivée de la tempête de poussière sur la ville de Koweït le 23 mai 2022 - YASSER AL-ZAYYAT / AFP

 

 

Outre les problèmes institutionnels, ces tempêtes de poussières entraînent également des problèmes de santé importants pour les habitants de ces régions. Lors de cette dernières tempête de poussières, plus de 1000 hospitalisations ont pu être recensées pour difficultés respiratoires et les deux précédentes ont engendré 10 000 hospitalisations et une victime auprès de la population.

Habitant irakien se protégeant des poussières de sable à Bagdad le 23 mai 2022 - AHMED JALIL / EPA-EFE

 

 

Cette situation est très prise au sérieux par les autorités de la région, même si les tempêtes de sable ne sont pas rares, leur rythme augmente fortement ces dernières années et celles-ci interviennent également de plus en plus tôt dans la saison.

 

Sur la Corne de l'Afrique, la sécheresse fait rage pour la quatrième saison consécutive et la région est au bord de la catastrophe. Le phénomène de la Niña empêche en effet les pluies de s’abattre sur le secteur depuis maintenant 4 ans.

 

Les sols sont particulièrement secs du fait du manque de pluie sur la Corne de l'Afrique – Via Twitter @WFP_FR

 

20 millions de personnes sont directement ou indirectement menacés par cette sécheresse, la plus importante depuis 40 ans entre le Kenya, l'Ethiopie et la Somalie notamment en raison d'un rendement très faibles des cultures et d'un bétail sujet au manque d'eau et de nourriture.

 

Une situation particulièrement inquiétante qui ne pourra s'améliorer que lors du retour de la pluie et du changement de régime à l'échelle de la planète. Le retour au phénomène d'El Niño étant bien plus favorables aux précipitations sur cette région.

 

Asie :

 

Si certains secteurs de l'Inde et du Pakistan ont connu une canicule historique durant le mois de mai avec parfois plus de 50°C, les orages de moussons se sont montrés parfois violents et récurrents sur le Nord-Est de la péninsule indienne. Ceux-ci ont notamment causé des inondations parfois importantes le long de la rivière Brahmaputra.

 



La rivière Brahmaputra (Nord-Est de l'Inde) sort de son lit le 23 mai suite aux orages de mousson – Infos et photo via Twitter @extremetemps

 

 

Au Japon, une petite tornade a été observée à Nihonmatsu dans la région de Fukushima, très localisée, celle-ci a tout de même été suffisamment puissante pour soulever entièrement un véhicule et endommager plusieurs maisons.

 

 

Tornade à Nihonmatsu le 25 mai 2022 – Via Twitter @zukimaru2020

 

 

Plusieurs régions de Chine connaissent des températures particulièrement élevées pour une fin mai ces derniers jours. Le 26 mai, la cille de Turpan a connu une température minimale exceptionnellement élevée de 32,8°C, pulvérisant le record national mensuel de 30,7°C à Dongfang le 31 mai 2008.

 

Les températures devraient dépasser localement les 40°C sur plusieurs secteurs du Nord-Est et du nord-Ouest du pays dans les prochains jours.

Températures maximales envisagées dans les prochains jours sur la Chine – Via Twitter @extremetemps

 

 

Océanie :

 

 

L'hiver s'installe progressivement sur les régions les plus au Sud de l'Océanie. En Nouvelle-Zélande, la nuit la plus froide de l'année (jusqu'à aujourd'hui) a été observée le 26 mai avec des gelées parfois fortes dans l'intérieur des terres.

 



Températures minimales observées le 26 mai 2022 en Nouvelle-Zélande – Via NIWA Weather

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don