12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Tempête Diego : fortes pluies, vents violents et neige le vendredi 8 avril

mercredi 6 avril 2022

 

Les deux prochains jours seront agités entre fortes pluies, vents violents et risque de neige. Il conviendra de surveiller attentivement la tempête Diego pour le vendredi 8 avril 2022. Le centre-ouest est le plus exposé.

 

 

Tempête Diego : gros conflit de masses d'air en cause

 

Les basses pressions deviennent de plus en plus dynamiques entre le nord de l'Atlantique et la Scandinavie. Ces prochains jours, l'anticyclone se situera à proximité sur l'Espagne. C'est donc un courant océanique qui domine sur une bonne partie de l'Europe. Toutefois, ce dernier est associé un important conflit de masses d'air. L'air froid englobe les Îles Britanniques et la Mer du Nord tandis que l'air doux remonte sur l'Espagne et le sud de la France. Ce choc de masses d'air va favoriser la formation de la tempête Diego.

 

Situation à échelle continentale pour le vendredi 8 avril 2022 à 00h - carte ECMWF

 

 

 

Sur l'animation ci-dessous, le contraste de masses d'air entre le nord et le sud de l'Europe est particulièrement visible. Le flux océanique associé à la rencontre entre ces deux masses d'air crée un environnement très favorable au creusement d'une dépression. Ainsi, on observe bien la tempête Diego se creuser en limite de l'air doux et de l'air froid au large sur l'Atlantique avant de circuler au dessus de la moitié nord de la France.

 

Animation de la masse d'air vers 1500m du jeudi 7 au samedi 9 avril 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

 

Vents violents, pluies abondantes et risque de neige

 

Vents tempétueux

 

Un premier coup de vent touchera une large moitié nord de la France ce jeud 7 avril 2022 avec des rafales généralement comprises entre 60 et 80 km/h jusque dans l'intérieur des terres. L'épisode tempétueux lié à la dépression Diego se produira dès la matinée de vendredi sur les côtes atlantiques et s'enfoncera en journée dans les terres du centre-ouest avant d'atteindre les régions du quart nord-est le soir.

 

Modélisation des rafales maximales les jeudi 7 et vendredi 8 avril 2022 - via wxcharts.com

 

 

 

Les plus fortes rafales de vent sont attendues sur le centre-ouest de la France. La Vendée, le Poitou-Charentes, le sud du Centre, le Limousin ainsi que l'Auvergne sont exposées à des rafales maximales atteignant 80 à 100 km/h dans les terres. Entre le sud de la Bretagne et les frontières de l'est, les plus fortes bourrasques seront généralement comprises entre 60 et 80 km/h.

 

Prévisions des rafales maximales liées à la tempête Diego le vendredi 8 avril 2022 - Météo Villes

 

À cette saison où la végétation avance, l'apparition des feuilles sur les arbres augmente leur prise au vent. Ces rafales sont donc susceptibles de provoquer quelques chutes d'arbres par endroits et nécessiteront une attention particulière.

 

 

 

 

Risque de neige par isothermie

 

Comme nous l'avons évoqué plus haut, la dépression Diego circule à la frontière entre l'air doux et l'air froid. Un fort contraste de températures est donc au programme sur de courtes distances. Au nord du cœur dépressionnaire, là où les précipitations seront actives et où l'influence de la masse d'air froid sera présente, il n'est pas impossible que la pluie se change temporairement en neige par effet d'isothermie. On le voit sur l'animation ci-dessous avec les tâches oranges & bleues entre la Normandie et les Ardennes.

 

Précipitations le vendredi 8 avril 2022 (vert = pluie, orange = pluie/neige, bleu = neige) - via meteologix.com

 

 

 

C'est donc au nord de la dépression Diego qu'un risque de précipitations neigeuses par isothermie sera présent vendredi 8 avril 2022 durant la journée. Il devrait apparaître sur la Normandie avant de s'étendre vers les Ardennes et jusqu'au nord de la Lorraine pour le soir. Comme il s'agit d'isothermie, il est très difficile d'en dire plus à l'heure actuelle car l'observation des flocons et leur éventuelle tenue dépend directement de l'intensité des précipitations et de la température. Des précipitations un peu plus faibles/fortes que prévu ou une température d'un degré au dessus/en dessous de la prévision peuvent tout changer.

 

Prévisions du risque de neige lié à la tempête Diego le vendredi 8 avril 2022 - Météo Villes

 

Quoiqu'il en soit, le risque de voir des flocons - au moins temporairement - est présent pour ce vendredi entre la Normandie et le nord de la Lorraine, particulièrement vers les hauteurs des Ardennes. Cependant, leur éventuelle tenue au sol est encore loin d'être acquise.

 

NOUVEAU

En cas de sinistre lié aux intempéries, nous fournissons désormais des certificats d'intempéries à votre assurance >>>

Notre article explicatif sur les certificats d'intempéries Météo Villes >>>

 

 

Pluies abondantes

 

Sous ce courant océanique dynamique, un cordon pluvieux va onduler durant deux jours sur les deux tiers nord de la France. Ce dernier va apporter des quantités de pluie notables, et souvent bienvenues après un premier trimestre de l'année 2022 nettement trop sec. Il devrait tomber 20 à 40 mm en moyenne sur 48h mais parfois 50-60 mm du nord de la Bretagne à la Lorraine. C'est sur l'ouest du Massif Central et les reliefs de l'est que sont attendus les cumuls les plus notables avec 60 à 100 mm en moyenne, voire 150 mm dans les Vosges !

 

Modélisation des cumuls de pluie les jeudi 7 et vendredi 8 avril 2022 - via wxcharts.com

 

Soulignons que la limite pluie/neige va remonter vers 2000 mètres durant ces journées. Seules les hautes stations alpines vont donc profiter de la neige tandis que la pluie devrait lessiver le manteau neigeux en moyenne montagne.

 

 

C'est donc une séquence très agitée qui nous attend pour les deux prochains jours mais le beau temps devrait faire un retour remarqué pour le dimanche du premier tour des élections présidentielles >>>

 

 

Bilan de la tempête : 

 

Le vent a soufflé particulièrement fort entre le Sud-Ouest et le Nord-Est du pays en journée de ce vendredi 8 avril 2022. Des valeurs remarquables ont en effet été relevés lors du passage de la tempête avec de nombreux records mensuels battus. On a par exemple pu relever : 

 

  • 173km/h sur les crêtes du Markstein (68) : Record mensuel
  • 152km/h au Ballon de Servance (70)
  • 135km/h au Mont-Saint-Vincent (71)
  • 129km/h à Clermont-Ferrand (63) : Record mensuel
  • 120km/h à Superbesse (63) : Record mensuel
  • 113km/h au Paillac (33) : Record mensuel
  • 113km/h à Bourges (18) : Record mensuel
  • 110km/h à Châteauroux (36) : Record mensuel
  • 108km/h à Mâcon (71) : Record mensuel
  • 105km/h à La Rochelle (17) : Record mensuel

 

Carte des rafales maximales enregistrées lors du passage de la tempête Diego (liste non exhaustive) le vendredi 8 avril 2022 - Météo-Villes

 

 

Ces fortes rafales de vent ont d'ailleurs entraîné des dégâts aux infrastructures et à la végétation, notamment sur l'Ouest et le centre du pays. Au matin du samedi 9 avril 2022, 30 000 foyers étaient encore privés d'électricité en France, notamment entre l'Aquitaine et le Massif-Central. 

 

Chute d'arbre près d'Angoulême suite aux puissantes rafales engendrées par la tempête Diego - Sud-Ouest

 

 

Outre les puissantes rafales, le passage de la dépression a également apporté un important conflit de masse d'air sur le Nord de la France durant la journée du vendredi 8 avril 2022. On relevait ainsi près de 12°C de différence sur l'Île-de-France au beau milieu de l'après-midi avec par exemple 3.8°C à Pontoise (95) à 15h sous quelques flocons de neige contre 16.5°C à Saclas (91) quelques dizaines de kilomètres plus au Sud. 



Ce conflit de masse d'air s'est également accompagné d'importantes précipitations de la Normandie aux frontières de l'Est avec des cumuls généralement compris entre 25 et 55mm en 24h sur ces régions. 

 

Cumuls de précipitations sur 24h glissantes du vendredi 8 avril 08h au samedi 9 avril 08h - meteociel.fr 

 

 

Ces cumuls représentent parfois des records de précipitations en 24h pour un mois d'avril, ce fut par exemple le cas à Paris-Montsouris qui a relevé 39.5mm en 24h, un nouveau record journalier pour la période janvier/avril depuis le début des mesures !

 

 

Enfin, la neige a également fait un retour remarqué jusqu'en plaine sur le flanc nord du front ondulant sur les régions citées précédemment. Avec l'arrivée de l'air froid en altitude, les pluies se sont progressivement mêlées de neige de la Normandie à la Lorraine en passant par l'Île-de-France en fin de journée. Ceux-ci ont temporairement tenu au sol sur certaines hauteurs proches de Paris en soirée du vendredi 8 avril. 

 

C'est néanmoins sur la Lorraine que les chutes de neige les plus importantes ont été observées avec plus de 5cm sur les hauteurs et une neige tenant au sol jusqu'à Metz en début de nuit de vendredi 8 à samedi 9 avril 2022. Avec la survenue d'une isothermie marquée au passage du front principal, plusieurs centimètres de neige lourde se sont déposés sur la ville. 

 

Chutes de neige lourde et très humide à Metz en soirée du vendredi 8 avril 2022 - Le Républicain Lorrain

 

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don