12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

mardi 26 mars 2019

Les systèmes cycloniques tropicaux s'enchaine en ce mois de mars. Après la catastrophe liée au passage du cyclone Idai sur le Mozambique (>>), les deux cyclones Trevor et Veronica ayant touché simultanément le nord de l'Australie (>>, >>) ou encore le cyclone Joaninha impactant actuellement l'île Rodrigues (océan Indien >>), c'est un autre système qui attire la curiosité ces dernières heures.

Une tempête tropicale nommée s'est en effet formée durant la journée du 23 mars sur un secteur particulier, habituellement dépourvu de systèmes cycloniques : l'océan Atlantique Sud !

Image d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

Image satellite de la tempête tropicale Iba - 24 mars 2018 - satellite Suomi NPP / MODIS

Ce système n'a pas atteint le stade de cyclone de catégorie 1 et devrait rester en simple tempête tropicale (pression atmosphérique de 1005hPa, et vents en rafales dépassant tout juste les 100km/h). Il devrait également rester relativement stationnaire, et ne menace aucune terre habitée. Sa caractéristique inhabituelle réside donc sur sa localisation, puisqu'elle se situait ce mardi à 03h du matin (heure locale) à 570km à l'Est de Rio de Janeiro et à moins de 300km seulement des côtes Brésiliennes !

Par conséquent, le nom "Iba" a été donné, non pas par le National Hurricane Center (Centre des Ouragans Nord-Américain, nommant habituellement les ouragans de l'Atlantique Nord), mais cette fois par les services météorologiques maritimes locaux du Brésil (Brazilian Navy Hydrographic Center).

Image d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique SudImage d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

Animation de la tempête tropicale Iba le 25 mars & Prévision de trajectoire - (Tropical Tidbits & Joint Typhoon Warning Center)

Si des tempêtes dites "subtropicales" (ayant par définition des caractéristiques à la fois tropicales et subtropicales, telles les fameux Médicanes observés en méditerranée, comme Zorbas l'automne dernier >>) s'y produisent en moyenne une fois par an, les systèmes dits purement "tropicaux" comme Iba sont particulièrement rares. En l'occurence, il s'agit de la première tempête tropicale sur le bassin Atlantique Sud depuis 2010 !

Un cyclone tropical ne peut se former que dans des conditions particulières : outre des eaux chaudes (en général plus de 26°C sur 60 mètres de profondeur) et un air humide et instable, leur formation requiert principalement l'absence de cisaillement vertical de vent (la direction et la force des vents doivent être parfaitement homogènes à toutes les altitudes). Contrairement à l'Atlantique Nord (Caraïbes), et malgré des eaux chaudes, les cisaillements dans l'Atlantique Sud sont souvent trop importants et ne permettent alors pas la formation d'ouragans.

Image d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

Trajectoires cumulatives des cyclones tropicaux entre 1985 et 2005 - Nilfanion / Wikipedia

Iba n'est donc que la 9e tempête seulement à avoir été officiellement nommée dans ce bassin Atlantique Sud. Parmi ces neufs tempêtes, une seule reste marquante : il s'agit du cyclone Catarina en 2004. Le 28 mars 2004, Catarina avait fini par toucher terre près de Torres (Brésil) avec des vents de plus de 160km/h. Faisant trois morts et provoquant plus de 350 millions de dollars de dégâts, il reste à ce jour le seul et unique cyclone tropical de catégorie 1 (à distinguer de "tempête tropicale") à s'être formé sur ce bassin.

Image d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

Animation du cyclone Catarina le 27 mars 2004 près des côtes Brésiliennes - NOAA

Malgré tout, il est encore difficile d'évoquer le réchauffement climatique comme cause principale de ces phénomènes. En effet, le cyclone Catarina s'était formé en mars 2004 dans des eaux plus froides que la moyenne habituelle. Elle était également 1.0°C plus basse que la température de surface qui a permi la formation de la tempête Ida ce week-end...

Image d'illustration pour Tempête tropicale Iba : un phénomène rare en Atlantique Sud

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don