12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

samedi 29 septembre 2018

Malgré un temps calme et anticyclonique depuis de nombreux jours sur notre territoire, l'actualité météorologique proche est marquée par la présence d'un système dépressionnaire très particulier en mer Ionienne (entre Sicile et Grèce) : un Médicane.

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en MéditerranéeImage d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Médicane Zorbas le 28 septembre 2018 (gauche) et le 29 septembre 2018  - Satellite Terra

On appelle Médicane (contraction de « Mediterranean Hurricane ») un système dépressionnaire convectif (orageux) générant des vents forts en Méditerranée, et tourbillonnant autour d'un centre à cœur chaud. Ces tempêtes sont plus scientifiquement dénommées « cyclones subtropicaux Méditerranéens ». Même si leur taille et leur puissance sont nettement moins importantes qu'un véritable cyclone tropical (les vents y atteignent rarement les 150km/h, sauf dans les cas les plus extrêmes), elles possèdent certaines caractéristiques rapprochées :

- Présence d'une zone calme de ciel clair au centre de la dépression, pouvant s'apparenter à l'oeil d'un cyclone.

- Formation continue d'orages virulents tourbillonnants autour de cet « oeil ».

- Direction des vents inchangée entre les différentes couches de l'atmosphère (on parle de faible cisaillement des vents).

La différence notable entre un cyclone tropical et un Médicane est liée principalement à sa formation initiale. Alors qu'un cyclone se forme au sein d'un air entièrement chaud et humide, un Médicane est issu d'une dépression typique de nos moyennes latitudes, avec la présence d'air froid en altitude entrant en conflit avec de l'air plus chaud près du sol. C'est cette différence de température qui va provoquer le creusement de la dépression via la formation de nombreux orages. La chaleur libérée par l'intense activité orageuse va alors tourbillonner et progressivement réchauffer le cœur de la dépression, qui va finir par s'auto-alimenter, et devenir un Médicane.

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Animation du Médicane Zorbas dans l'après-midi du 28 septembre 2018 - Eumetsat/Météociel

Dans le cas de ce Médicane, les vents pourraient atteindre les 100 à 120km/h au plus près du centre de la dépression lors de son passage sur le sud de la Grèce ce samedi 29 septembre. Le phénomène le plus marquant reste néanmoins les pluies orageuses diluviennes, avec des cumuls envisagés pouvant dépasser les 200 à 300mm au cours du week-end sur le Sud et l'Est du pays. Sa trajectoire devrait par la suite l'emporter en mer Egée, apportant là également de très fortes pluies susceptibles de provoquer des inondations sur l'extrême Ouest de la Turquie notamment.

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Précipitations attendues sous le médicane Zorbas (Grèce) - 29 et 30 septembre 2018 - Modèle Apège / WxCharts

Ces phénomènes sont de plus en plus nombreux, devenant même récurrents ces dernières années en Méditerranée. Le précédent cas remonte à l'an dernier, en Novembre 2017 sur le même secteur, présentant même un "oeil" parfaitement distinct (>>). C'était aussi le cas fin Octobre 2016, toujours sur cette zone de la mer Ionienne (>>).

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en MéditerranéeImage d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Médicanes en mer Ionienne du 18 novembre 2017 (à gauche) et du 31 octobre 2016 (à droite)

Le cas le plus spectaculaire à ce jour fut celui du 16 janvier 1995 avec formation d'un oeil là aussi parfaitement distinct, toujours sur ce même secteur de prédilection.

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Image satellite du 16 janvier 1995

Toutefois, d'autres secteurs ont pu accueillir ce type de dépression sur le bassin Méditerranéen. C'était le cas des côtes Provençales et notamment du Var en novembre 2011, où des rafales localement supérieures à 150km/h avait été observées.

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée

Image satellite du 7 novembre 2011

Image d'illustration pour Zorbas : nouveau cas de Médicane en Méditerranée