12 résultats
Chargement

Violente tempête du 17 décembre 2004

samedi 17 décembre 2016

Contrastant avec le calme plat régnant depuis de nombreuses semaines sur notre territoire, une violente tempête a frappé les régions au nord de la Seine il y a exactement 12 ans, le 17 décembre 2004. Cette dépression assez creuse (pression minimale légèrement inférieure à 980hPa sur le Pas-de-Calais) circula de façon très rapide (pas plus de 2/3 heures pour les vents les plus soutenus) au sein d'un courant jet atmosphérique particulièrement puissant ayant permis son renforcement brutal.

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Carte d'analyse du 17 décembre 2004 - Met Office

Mais la particularité de cette tempête réside dans la force de ses vents tempêtueux, aussi violents dans l'intérieur des terres qu'au niveau des côtes. En effet, les rafales observées ont atteint 130 à 140km/h de façon quasi-généralisée sur un couloir s'étendant de la Seine-Maritime à la Champagne en passant par la Picardie, pour une valeur maximale sur les côtes exposées de 155km/h au Cap de la Hève (Seine-Maritime). La barre des 100km/h avait par ailleurs été atteinte du nord de la Bretagne à l'Alsace.

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Malgré une violence des vents restant très brève, les dégâts ont été très nombreux. Des toitures sont arrachées, des arbres déracinés, des voitures endommagées, et des coupures d'électricité en pagaille puisque plus de 385 000 personnes étaient alors sans courant au plus fort des évènements, dont 200 000 de la Normandie au Pas de Calais, et 55 000 rien qu'en Ile-de-France. Le trafic ferroviaire et aérien était alors fortement perturbé voire totalement interrompu sur de nombreuses régions du Nord du pays, et notamment à Orly.

Mais surtout, le bilan humain est lourd, puisque l'on dénombrait alors divers blessés, ainsi un total de 6 décès, tués majoritairement lors de la chute d'arbres déracinés par les rafales tempétueuses (motocycliste dans l'Oise, automobiliste dans la Somme ainsi qu'un passager dans l'Aisne, ou encore un promeneur dans un parc forestier près de Laon). Dans la capitale, c'est la chute d'un marronnier qui est responsable du décès qu'une automobiliste dans le XVIe arrondissement.

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Décès d'une automobiliste après une chute d'arbre dans le XVIe arrondissement - France 3

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004 Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Dégâts observés en Picardie - Ina/France2

 

Bulletin télévisé du 17 décembre 2004 (démarrage à 1mn 18).

Image d'illustration pour Violente tempête du 17 décembre 2004

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don