12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

lundi 16 décembre 2019

Une semaine douce mais perturbée avant les fêtes de Noël :


Le flux océanique perturbé se maintient dans les prochains jours et apporte avec lui une douceur océanique assez marquée. Déjà ce Lundi les températures sont parfois bien au-dessus des normales saisonnières au Nord comme au Sud avec par exemple :

  • 13°c à Metz : +7°c par rapport aux normales saisonnières
  • 16°c à Lyon : +8°c par rapport aux normales saisonnières
  • 19°c à Biarritz : +6°c par rapport aux normales saisonnières
  • 17°c à Marseille : +3°c par rapport aux normales saisonnières

Cette douceur va persister dans les prochains jours et même s’accentuer par endroit durant la semaine. Le flux va en effet s’orienter plus durablement au Sud/Sud-Ouest sur le pays en raison d’une vaste zone dépressionnaire sur l’Atlantique propulsant de l’air plus doux en altitude vers l’Europe.

Les températures en altitude seront donc bien souvent supérieures aux normales de saison, parfois jusqu’à +10/12°c dans le Nord-Est.

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Anomalie des températures à 850hPa (environ 1200m d'altitude) sur la semaine du 16 au 22 Décembre - Modèle GFS via Météociel.fr

De ce fait, le thermomètre va lui-aussi s’élever au sol et il ne sera pas rare de dépasser de 5°c les normales saisonnières sur la semaine sur tout le pays. Dans la moitié Nord, des températures maximales dépassant souvent les 10°c et atteignant même les 15°c dès demain par endroit avec un maximum attendu entre Dimanche et Mardi prochain après une période sensiblement plus « fraîche » Vendredi et Samedi en raison de la couverture nuageuse et des précipitations attendues.

Sur la moitié Sud, c’est près des Pyrénées que les températures seront les plus élevées grâce au vent de Sud engendrant plusieurs effets de foehn durant ces prochains jours. Il ne serait pas étonnant que plusieurs stations de cette zone dépassent les 20°c d’ici la semaine prochaine. Par exemple à Toulouse, le thermomètre restera en moyenne à +4.2°c au-dessus des moyennes d’ici Lundi 23 Décembre :

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Diagramme des températures de la ville de Toulouse sur cette semaine - Météo-Toulouse.org

Si les températures seront élevées pour la saison, le ciel n’en sera pas bleu pour autant. En effet le défilé de perturbations va continuer notamment en seconde partie de semaine.

La vaste zone dépressionnaire que nous évoquions en début d’article va finir par se décaler doucement mais surement vers la France en apportant une dégradation assez marquée au niveau des précipitations, notamment sur la moitié Sud du pays.

Une situation qu’il conviendra de surveiller près de la Méditerranée où de fortes pluies sont possibles (lien vers l'article précédemment rédigé) mais également sur le Sud-Ouest où de nouvelles inondations lentes sont à craindre.

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Précipitations envisagées sur la semaine du 16 au 22 Décembre - modèle GFS via WX CHARTS

Quels sont les scénarios envisageables pour Noël ?

Noël au balcon ou Noël neigeux ? Telle est la question qui ressort dans les conversations du moment.

Plus frais et perturbé ?

La plupart des scénarios envisagent pour l'instant une persistance des conditions dépressionnaires pour la semaine prochaine mais les prévisions divergent encore beaucoup à ce jour.

Certains modèles de prévision entrevoient un flux de Nord-Ouest toujours aussi perturbé et plus frais pour le début de semaine prochaine.

C'est le cas par exemple de GFS qui privilégie un temps perturbé sur tout le pays avec des températures qui baisseraient en altitude permettant à la neige de tomber en montagne, parfois jusqu'à assez basse altitude entre le 25 et le 26 Décembre. 

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Scénario de GFS du 22 au 26 Décembre, restant perturbé et plus frais avec neige en montagne - WX CHARTS

Cependant, cette fraîcheur devrait se montrer temporaire et la "douceur" revenir rapidement à l'arrière avant la fin de semaine avec un temps possiblement plus anticyclonique.

Ce scénario serait donc temporairement favorable à de la neige à assez basse altitude sur les reliefs de l'Est de la France. Pour le reste du pays de la pluie assez généralisée dans une ambiance parfois fraîche (bien que de saison) mais aucun risque de neige en plaine. 

Plus doux et plus sec ? 

D'autres scénarios sont quant à eux bien plus doux, CEP envisage un flux de Sud-Ouest persistant en altitude pour les 24 et 25 Décembre avec des températures bien douces pour la saison, dans la continuité de cette semaine après un week-end perturbé. 

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Scénario de CEP pour le 25 Décembre, plus doux et plus sec - météociel.fr

Sur ce scénario les précipitations seraient bien moins fréquentes avec un contraste Nord/Sud bien présent. Un temps normalement assez sec et doux au Sud et plus perturbé avec des températures de saison voire un peu plus douces sur la moitié Nord. Pas de Noël neigeux à attendre là non plus en plaine et même la moyenne montagne pourrait voir des températures au-dessus des normales. 

D'autres scénarios sont un peu plus extrèmes (qu'ils soient froids ou doux) mais la moyenne tend de toute façon vers un Noël plutôt doux mais probablement perturbé sur le pays.

Pas de neige en plaine à attendre dans plus de 90% des scénarios des différentes modélisations numériques, en montagne, même si certains de ces scénarios envisagent de la neige à basse alttiude sur les massifs de l'Est, il semble que la moyenne tende à de la neige à moyenne et haute altitude préférentiellement.

Il faudra donc aller passer le réveillon dans les stations de ski du pays pour espérer voire la neige tomber ! 

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Neige abondante en station dans les Alpes - Philippe Gal via travelski.com

Des Noëls neigeux sur le pays durant ces dix dernières années ? 

Depuis 2009, la période des fêtes de Noël a présenté des différences de conditions météorologiques assez marquées suivant les années.

Parmis les Noël doux, les hivers 2011, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018, soit une majorité des cas, se démarquent avec des Noëls neigeux absents, sauf sur les reliefs.

La douceur fût même exceptionnelle en 2012 puisque le thermomètre avait atteint 25.7°c à Luchon(31), 24.9°c à Aicirits(64) le 25 Décembre. Tout le pays se trouvait sous une douceur marquée avec également 15.4°c à Strasbourg ou 15°c à Rennes ce jour là. 

2015 fût vraisemblablement la période de Noël la moins hivernale de la décade. En effet cette année là la neige est quasiment absente dans les stations en raison de persistance de conditions douces et anticycloniques, les stations de moyenne altitude n'ouvrent qu'une petite partie de leur domaine skiable et les canons à neige ne parviennent pas à compenser le manque de neige sur les pistes. 

Seuls 2009 et 2010 peuvent être considérés comme des Noëls neigeux sur le Nord du pays. En 2009, la neige tombe régulièrement  depuis la mi-décembre sur les régions du Nord avec des températures bien basses. Les 24 et 25 Décembre, des chutes de neige touchent la Bretagne et offrent à la région un réveil neigeux. La neige au sol est présente sur de nombreuses régions du Nord et du Nord-Est jusqu'en plaine au matin du 25 Décembre.

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Neige à Boulogne-sur-Mer pour Noël en 2009

 

En 2010, il neige sur les 3/4 de la France mais principalement dans le Nord-Est, des voyageurs restent bloqués à Roissiy en raison des précipitations neigeuses pour le soir de Noël. Il tombe entre 15 et 40cm de neige en Lorraine et en Alsace les 24 et 25 Décembre et l'or blanc est visible sur de nombreuses autres régions de France (excepté le Sud-Ouest et la Méditerranée). Il faut remonter à 1970 pour retrouver autant de neige pour Noël en France.

Vous l'aurez donc compris, les Noëls neigeux se font de plus en plus rares et ce n'est pas cette année qui va déroger à la règle à nouveau. Malgré un temps perturbé, les températures s'annoncent trop douces pour les flocons en plaine et possiblement même jusqu'à moyenne altitude.

Qu'en est-il alors pour le reste de l'hiver ? Froid et neige au programme ? 

Les modèles de prévisions saisonnières semblent là aussi tous d'accord sur le fait que cet hiver s'annonce un peu plus doux que la normale avec la persistance de flux océaniques perturbés mais des températures sensiblement plus douces que la moyenne. 

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?

Prévisions saisonnières (Janvier/Février/Mars) du modèle CFS présentant un scénario plus doux que la normale 

Cependant, il faut bien comprendre que cela reste une moyenne, un hiver doux ne veut pas forcément dire qu'aucun épisode neigeux n'aura lieu sur le pays. Nous en connaissons chaque hiver et ce sera également le cas cette année, impossible par contre de dire pour le moment où, quand et avec quelle intensité. 


Une question que nous souleverons de toute façon à nouveau dans les prochaines semaines. 

Image d'illustration pour Y'a-t-il un risque de froid et de neige pour la période de Noël ?