12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

La vague de froid se terminera mardi

Avis de recherche de documents

Paris 1987- Philippe ARVIS
Après mon livre Y’a plus de saison ! (un ouvrage complètement d’actualité que vous pouvez bien entendu vous procurer ici ou en librairie) je réalise un autre ouvrage sur les vagues de froid en France depuis 1879. Vous pouvez nous envoyer vos photos perso scannée de neige ou vos mémoires rédigées (texte de quelques lignes à une page) directement par mail en cliquant ICI (vous ne pouvez pas joindre de photos mais je vous renverrez mon adresse. Les documents de 1879 à 1982 et de 1990 à 1999 sont particulièrement appréciés. Les recherches doivent être terminées fin janvier. En vous remerciant d’avance… Guillaume Séchet

Suivi de la situation en Ile-de-France – samedi, 16h15
L’après-midi se termine un peu comme celle d’hier. Les températures sont tout de même légèrement plus élevées et un petit dégel a lieu dans Paris et sur l’ouest de la région. La brume est également plus présente et les taux de pollution au dioxyde de carbone augmentent sensiblement. Ce matin, le thermomètre a de nouveau atteint des valeurs assez incroyables dans l’Oise avec -14 à -18°C ! Il a fait en moyenne -10°C en banlieue parisienne et jusqu‘à -11°C au Bourget, -12°C à Melun et presque -15°C à Pontoise. Dans Paris on a mesuré -4 à -6°C dans Paris
Suivi des précipitations: CLIQUER ICI
Suivi des nuages: CLIQUER ICI
Circulation routière sur l’IDF (via Sytadin): CLIQUER ICI

TENDANCE A 10 JOURS POUR TOUTE LA FRANCE – samedi, 18h15
Avec des températures minimales de l’ordre de -15 à -18°C, on peut dire que le pôle français du froid se situe actuellement en Picardie. Malgré l‘épisode neigeux de Marseille et du Pays basque, c’est d’ailleurs sur les régions du Nord que la vague de froid aura été la plus marquée car c’est là que les étendues enneigées sont les plus vastes (la neige au sol conjuguée à des nuits dégagées explique en partie ces températures très basses). Cette vague de froid est cependant loin d‘être comparable à celle de janvier 1987 et encore moins à celle de janvier 1985. Alors, que va-t-il réellement se passer au cours de ces prochains jours ? Premier constat: les températures vont peu à peu remonter mais l??air froid aura du mal à quitter le continent européen. L’anticyclone va lentement se décaler vers l’est et les perturbations venues de l’Atlantique toucheront le quart Nord-ouest dés mardi. En revanche, le changement de temps sera à peine perceptible sur les régions les plus continentales car la nouvelle invasion d’air froid qui concernera l’Allemagne en fin de semaine prochaine freinera la progression des perturbations océaniques. Il faudra d??ailleurs surveiller la résistance de l??air froid, même si ‘a priori), le courant perturbé d’ouest devrait prendre le dessus. Merci pour vos soutiens indispensables à la fin de chaque visite ?? très bon dimanche. Guillaume Séchet

EXTR??MES relevés EN FRANCE depuis 24 heures – samedi, 19h30
Température minimale: -16°C à Rouvroy-les-Merles (60), -15°C à Beauvais (60)
Température maximale: 15°C à Cannes (06)
Température de l’après-midi, la plus basse: -5°C à Colmar (68)
Cumul de pluie maxi en 24h: 42mm à Leucate (11)

Carte météo de France du 10/01/2009 à 1812 Carte météo Europe du 10/01/2009 à 1812
Température minimum pour le 10/01/2009 à 1812 Température maximum pour le 10/01/2009 à 1812