12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Retour d'un temps beaucoup plus agité

Suivi de la situation en Ile-de-France – jeudi, 19h00
Le temps reste humide avec quelques bruines passagères. Les températures ne cessent de monter car l’air océanique a désormais repris le dessus. La prochaine vague pluvieuse qui sera associée à la tempête de cette nuit et surtout demain matin aborde la Bretagne. La dépression n’est pas encore franchement formée sur l’Atlantique mais vous pouvez suivre son évolution d’heure en heure grâce à ce lien
Suivi des précipitations: CLIQUER ICI
Suivi des nuages: CLIQUER ICI
Circulation routière sur l’IDF (via Sytadin): CLIQUER ICI

TENDANCE A 10 JOURS POUR TOUTE LA FRANCE – Jeudi, 20h25
Si vous suivez les prévisions météo depuis quelques jours, vous devez savoir que des tempête sont annoncées dans les prochaines heures. Même si vous trouverez quelques différences en fonction des sites les plus sérieux, nous sommes tous assez d’accord pour dire que la tempête qui secouera la moitié Nord entre cette nuit et demain matin vendredi sera “classique” – les vents atteignant souvent 80 à 100km/h et un peu plus sur les côtes (120/140 près de la mer du Nord). Il y aura probablement quelques dégâts mais rien à voir avec les évènements d’octobre 1987, de février 1990 et décembre 1999. En revanche, la deuxième tempête qui va toucher notamment un grand quart Sud-ouest entre la nuit de vendredi à samedi et la matinée de samedi est beaucoup plus inquiétante. Ainsi, les rafales pourraient dépasser les 150 km/h entre La Rochelle et Biarritz et seront probablement comprises entre 110 et 140km/h dans les terres du quart Sud-ouest. Selon le modèle Européen, la dépression circulerait plus au sud, elle serait moins creuse et les conséquences seraient moins importantes
Enfin, le défilé des perturbations se poursuivra au moins jusqu‘à mercredi prochain, ce qui suppose des risques d’inondations et d’avalanches en montagne. Les températures oscilleront autour des niveaux de saison et quelques chutes de neige pourraient être temporairement observées en plaine sur les régions du Nord et de l’Est, après le passage de cette très profonde dépression. Merci de votre soutien indispensable à chaque visite – les bulletins seront systématiquement réactualisés dès lors que nous recevront de nouvelles informations. Guillaume Séchet

EXTR??MES relevés EN FRANCE depuis 24 heures – jeudi, 19h25
Température minimale: -7°C au Puy (43), -5°C à St-Geoirs
Température maximale: 14°C à Bastia (20)
Température de l’après-midi, la plus basse: 2°C à Aurillac (15)
Cumul de pluie maxi en 24h: 37mm à Brest (29)

*Recherche de documents*
Après mon livre Y’a plus de saison ! (un ouvrage complètement d’actualité que vous pouvez bien entendu vous procurer ici ou en librairie) je réalise un autre ouvrage sur les vagues de froid en France depuis 1879. Vous pouvez nous envoyer vos photos de neige perso scannées (en famille ou pas) ou vos témoignages (pas de termes techniques).Vous pouvez me contacter ici Les recherches doivent être terminées fin janvier. En vous remerciant d’avance… Guillaume Séchet
Paris 1987- Philippe ARVIS

Carte météo de France du 22/01/2009 à 1812 Carte météo Europe du 22/01/2009 à 1812
Température minimum pour le 22/01/2009 à 1812 Température maximum pour le 22/01/2009 à 1812